WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de l'audit interne dans la gestion des Entreprises publique en République Démocratique du Congo, cas de la SNCC

( Télécharger le fichier original )
par David Assoly Nzoho
ISC Kisangani - Graduat 2009
  

sommaire suivant

IN MEMORIUM

A vous notre cher père ASSOLY AMABO Mandele Pierre José que la mort a arraché inopinément à notre destin, vous devriez être vivant pour recevoir cet hommage qui est le votre, mais hélas : la mort vous a arraché si tôt.

DEDICACE

A Dieu tout puissant Jéhovah, votre bénédiction et votre main qui nous ont toujours soutenues depuis notre enfance jusqu'à la réalisation de ce travail, vous nous avez toujours épargné des plans du méchant, que la gloire vous soit rendue.

A vous notre chère mère Stéphanie SENGE MOJA, voici le fruit de vos multiples efforts, sacrifices fournis à notre endroit, que notre Dieu Jéhovah vous comble de bénédiction.

A nos frères et soeurs (Jack ASSOLY et sa femme Grace KABATUSWILA ; Claude NGIMA et sa femme MAMIE ; Rosine ASSOLY et son époux Ghislain SUKALI et Odette ASSOLY) pour tous les soutiens consentis à notre égard sans lesquels nous ne serions pas parvenu à cette fin, que notre Dieu Jéhovah vous récompense.

A vous Macherie POSHO pour votre soutien ; à vous papa MULUMBA et maman BIBOLA pour votre soutien et appuis moral, recevez notre gratitude.

A nos ami(e)s et collègues Nkodia Amoros,Ali fundi,esisho beweke,Sylvie Molisho,Papy Lukanga,blandine Longange ; que ce travail soit un modèle de lutte, endurance et ténacité devant l'épreuve pour vous servir de modèle à la persévérance et à l'espoir dans la vie.

A vous tous dont les noms ne sont pas cités, nous dédions ce travail.

AVANT PROPOS

Nous voici arrivé à la fin de notre premier cycle d'études supérieures et universitaire à l'institut supérieur de commerce. Comme il est parfois difficile d'exprimer sa joie de vive voix lorsqu'on franchie une importante course de la vie, il serait ingrat de passer sous silence les noms des personnes ayant contribué d'une manière ou d'une autre à la réalisation de ce travail de fin de cycle.

Nous présentons nos remerciements aux directeur et co-directeur qui en dépit de leurs multiples efforts, ont bien voulu assumer avec tout dévouement et rigueur scientifique la direction de ce travail, qu'ils veuillent bien trouver ici l'expression de notre profonde gratitude.

Un vibrant hommage au professeur docteur BOLINDA WA BOLINDA, aux chefs de travaux et assistants de l'institut supérieur de commerce de Kisangani qui nous ont élevé dans un berceau scientifique au sortir duquel nous nous retrouvons avec un bagage intellectuel rempli.

A tous les hommes de bonne volonté et de bonne foi, nous disons, Merci.

INTRODUCTION

Le monde des organisations publiques et privées à l'heure actuelle est en perpétuelle turbulence ou l'évaluation des risques constitue un défi majeur du management.

Autrefois le manager se limitait à l'intégration de l'homme pour le bon fonctionnement de l'entreprise mais de nos jours, vue la modification de l'environnement socio-économique, les entreprises ont connu une fragilisation au point ou elles ne sont plus à même de faire face aux réalités économiques.

Cette situation a suscité l'attention du manager, au delà de l'intégration de l'homme dans la poursuite du maintien et de l'épanouissement de l'entreprise, ce dernier fut appel aux notions de l'audit interne.

L'audit interne qui est une fonction à la disposition de l'organisation dans une entreprise ayant comme but d'examiner, d'apprécier le bon fonctionnement, la cohérence et l'efficacité du contrôle interne, palliera ainsi à l'incertitude du manager.

I. PROBLEMATIQUE

Au terme de notre cycle de graduat en sciences commerciales et financières à l'institut supérieur de commerce de Kisangani, chaque étudiant finaliste présente un travail de fin de cycle sur la gestion d'un problème quelconque relatif à la société. C'est ainsi qu'à la lumière du climat socio-économique actuel, caractérisé par la croissance démographique, technologique et autre ayant toujours une double incidence sur la vie de l'entreprise soit à son avantage ou à son désavantage.

Ces dernières ont suscité l'attention des décideurs de toujours intégrer au premier plan le mécanisme d'une bonne gestion permettant d'avoir des résultats adéquats. En pratique, nous devons reconnaître que souvent les causes de la non fiabilité des informations financières ou comptables, de la stagnation et de la faillite survenant dans les entreprises sont fonctions de l'inexistence ou d'inefficacité des dispositifs permettant d'évaluer les processus du management des risques, de contrôle et de gouvernement de l'entreprise pouvant proposer l'amélioration et contribuant ainsi à créer la valeur ajoutée au sein de l'entreprise.

Ne voulant pas nous baser sur des spéculations sans fondement scientifique, nous allons passer en revue certaines questions auxquelles nous essayerons de répondre :

v existe-t-il un service d'audit interne au sein de la société nationale de chemins de fer du Congo ?

v quelle est l'étendue de sa couverture ?

v contribue t-elle à l'amélioration de sa gestion ?

Hormis ces préoccupations, qui constituent la base de notre étude, d'autres aspects de problème méritent d'être examines mais nous nous efforcerons de répondre aux préoccupations énoncées ci-dessus.

II. HYPOTHESE

Le professeur MULUMBATI, dans son manuel de sociologie générale, définit l'hypothèse de recherche comme une proposition de réponse aux questions que l'on se pose à propos de l'objet de la recherche, tels que l'observation et l'analyse puisse fournir une réponse. (1)

Au regard des questions soulevées dans notre problématique, nous pouvons provisoirement avancer  qu'il existe un service d'audit interne au sein de la SNCC et que la couverture de son action s'étendrait à tous les services organiques en contribuant efficacement à l'amélioration de la gestion globale de cette importante institution.

II. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Ayant opté pour la formation en sciences commerciales et financières, option comptabilité, il nous a semblé intéressant de sanctionner la fin de notre cycle de graduat, en élaborant un travail lié à ce domaine en vue d'approfondir et d'affirmer nos connaissances acquises tout au long de notre course universitaire.sur ce, nous étions donc animé de faire une étude sur la problématique de l'audit interne au sein de la société nationale des chemins de fer du Congo afin d'évaluer la cohérence et l'efficacité du contrôle interne à son sein.

(1) MULUMBATI NGASHA : Manuel de sociologie générale, collection et

Connaître Ed.africa...Lubumbashi 1980, page 19.

L'intérêt du sujet prend sa source à la valeur que reconnaissent les différentes entreprises du monde à l'égard de l'apport de l'audit interne dans la réalisation de ses fonctions malgré l'influence accrue du risque dans l'environnement tant socio-économique que politique devenu de plus en plus difficile à maitriser.

IV. DELIMITATION SPATIO-TEMPORELLE

Dans un domaine scientifique, pour aborder un sujet de recherche d'une manière exhaustive ou exclusive.par souci de précision et de concision, il est impérieux de circonscrire cette étude dans les limites de temps et de l'espace bien définis.

Dans l'espace, notre étude couvre l'espace des activités de la société nationale des chemins de fer du Congo pour une période de 5 ans soit de 2003 à 2007.

V. METHODES ET TECHNIQUES

Toute recherche suppose une méthode et un ensemble des techniques d'investigation.

V.1. METHODES

Eu égard aux objectifs poursuivis et aux hypothèses que ce travail se propose de vérifier, il a été nécessaire de faire usage des méthodes suivantes :

v Méthode historique

Elle est basée sur les faits historiques, elle recherche la genèse des faits ou des situations étudiées ; leurs antécédents et leur succession ou leur évolution dans le temps pour mieux comprendre et expliquer les faits et les situations actuelles. (1)

Cette méthode se justifie par le fait que pour comprendre la structure actuelle de l'audit interne, ses qualités et ses défauts, il est utile de jeter un regard dans le passé, comprendre les difficultés dans les effets de la gestion ou les gestionnaires, les efforts déployés pour surmonter les difficultés afin d'expliquer l'efficacité de l'audit interne au sein de la société nationale des chemins de fer du Congo.

v Méthode déductive

La méthode déductive est la méthode scientifique qui consiste à formuler une hypothèse afin d'en déduire des conséquences observables futures mais également passé permettant d'en déterminer la validité. (2)

(1) JAVEAU CLAUDE, cité par KABENGELE DIBWE, cours de méthodes de

recherche en sciences économiques, G1 UNILU 1991-1992.

(2) PINTO, R ET GRAWITZ, M. méthodes des sciences sociales, Paris, ed.DALLOZ

1971. P. 337-33

V.2. TECHNIQUES

Sont des procédés opératoires, rigoureux, bien définis, susceptibles d'être appliquer à nouveau dans les mêmes conditions adaptées aux genres de problème ou de phénomène en cause.

En ce qui concerne ce travail, nous avons utilisé les techniques documentaires, l'observation directe, l'interview libre et l'internet.

v Technique documentaire

Cette dernière nous a renvoyé à la lecture des ouvrages, des articles, des textes officiels, des notes de cours et autres documents se rapportant à notre sujet. ;

Par le biais de l'internet, nous avons pu télécharger quelques documents utiles à notre étude.

v Technique d'observation

Elle nous a permis d'observer directement les faits que nous étudions pendant que nous enquêtions.

v Technique d'interview

L'utilisation de l'interview libre dans le cadre de cette étude se justifie par le fait que des entretiens exploratoires que nous avons eus avec certains agents et cadres de la société nationale des chemins de fer du Congo et de collecter les renseignements auprès d'eux,

En effet l'interview a écarté les zones d'ombres sur nos propres observations.

VI. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Hormis l'introduction et la conclusion et pour des raisons d'efficacité dans la recherche nous avons subdivisé notre travail en trois chapitres :

v le premier chapitre traite la considération générale et définitions des concepts clés pour fixer nos lecteurs et de l'approche théorique de l'audit interne ainsi que la gestion des entreprises.

v Le second chapitre présente le cadre de notre investigation qui est la société nationale des chemins de fer du Congo. (SNCC en sigle) ;

v Le troisième et dernier chapitre est axé sur la présentation des données, analyse et interprétation des résultats au sein de la dite société.

sommaire suivant