WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La créativité en musicothérapie auprès de personnes schizophrènes comme re-création de soi d'un point de vue phénoménologique


par Aude Cassina
Université des Arts de Zurich (Suisse) - Master of Advanced Studies en musicothérapie clinique 2010
  

sommaire suivant

ZÜRCHER HOCHSCHULE DER KÜNSTE

EN COLLABORATION AVEC LA

INTERKANTONALE HOCHSCHULE FÜR HEILPÄDAGOGIK
BERUFSBEGLEITENDE AUSBILDUNG MUSIKTHERAPIE BAM

LA CRÉATIVITÉ EN MUSICOTHÉRAPIE
AUPRÈS DE PERSONNES SCHIZOPHRÈNES
COMME RE-CRÉATION DE SOI

D'UN POINT DE VUE PHÉNOMÉNOLOGIQUE

MÉMOIRE POUR L'OBTENTION DU TITRE :

MASTER OF ADVANCED STUDIES EN MUSICOTHÉRAPIE CLINIQUE

PRÉSENTÉ PAR : AUDE CASSINA

DIRECTEUR DE MÉMOIRE : THIERRY BOTTAÏ

A mes parents, pour leur sens exceptionnel de l'accueil et de l'entre-aide.

A Jean, Lulu, Ricky et Hikaru.

\u12356centsçÁuácentsÜ

A Henri, mon père spirituel.

TABLE DES MATIERES

Abstract p. 4

Remerciements p. 5

Prologue p. 6

Introduction p. 7

1 Les tableaux cliniques de la schizophrénie p. 9

1.1 Historique p. 9

1.2 Signes cliniques p.10

1.3 Syndromes p.11

1.3.1 Syndrome dissociatif p.12

1.3.2 Syndrome autistique p.13

1.3.3 Syndrome délirant p.13

1.4 Formes du début p.14

1.4.1 Début brutal avec apparition d'un délire p.15
en quelques jours ou semaines

1.4.2 Début insidieux p.15

1.5 Symptômes positifs et symptômes négatifs p.15

1.6 Formes cliniques p.16

1.6.1 Schizophrénie paranoïde p.16

1.6.2 Schizophrénie hébéphrénique (ou désorganisée) p.17

1.6.3 Schizophrénie catatonique p.17

1.6.4 Schizophrénie « simple » p.18

1.6.5 Schizophrénie dysthymique (ou psychose aigüe schizo-affective) p.18

1.6.6 Autres formes p.19

1.7 Evolution de la maladie p.20

1.8 Médication p.22

2 Trois processus de la schizophrénie sous l'angle p.27

de la psychopathologie phénoménologique

2.1 Définitions p.27

2.1.1. La phénoménologie philosophique p.27

2.1.2. La phénoménologie psychiatrique p.29

2.1.3. La psychopathologie phénoménologique p.30

2.2 Trois processus de la schizophrénie sous l'angle de la psychopathologie p.30

phénoménologique

2.2.1 L'être-soi, l'être-au-monde et l'être-avec-autrui p.31

2.2.2 La perte du contact vital avec la réalité p.33

2.2.3 Les notions de temps et d'espace modifiés p.34

3 Trois situations cliniques en musicothérapie p.37

3.1 Monsieur K. p.37

3.2 Monsieur F. p.42

3.3 Monsieur N. p.47

4 Créativité en musicothérapie et re-création de soi phénoménologique p.52

4.1 Créativité p.52

4.1.1 Définition p.52

4.1.2 Créativité musicale p.53

4.1.3 Créativité et folie p.54

4.1.4 Créativité en musicothérapie p.55

4.1.5 Méthodologie de la créativité en musicothérapie p.56

4.2 Analyse des trois situations cliniques au regard des trois processus p.57
schizophrénique de la schizophrénie

4.2.1 Perception sonore de soi et perception sonore de l'autre p.57

4.2.2 Délire et improvisation p.60

4.2.3 Espace musical et temps musical p.62

4.2.4 Tableau récapitulatif p.65

4.3 L'Entre comme espace de re-création de soi en musicothérapie p.67

4.3.1 Noétique et noématique de la musique p.67

4.4 Réflexion p.68

Conclusion p.73

Epilogue p.74

Bibliographie p.75

Annexe p.78

ABSTRACT

Cet ouvrage se veut une approche et une compréhension phénoménologique de la créativité en musicothérapie auprès de personnes schizophrènes. Il relate et analyse trois situations cliniques en ayant pour référence, entre autres théories, celle de l'Entre ou l'Aïda du psychiatre phénoménologue japonais Bin Kimura. Il s'agit tout d'abord de découvrir les principaux tableaux cliniques de la schizophrénie ainsi que l'approche de la psychiatrie phénoménologique. S'ensuivent les différents aspects de la créativité musicale par l'intermédiaire de la perception sonore de soi et de l'autre, par la naissance de l'improvisation ainsi que de l'impact de l'espace et du temps musical sur des personnes souffrant d'une désorganisation psychique. Une réflexion menée à la lumière de la phénoménologie permet de retracer sous forme de tableaux le développement de la créativité en musicothérapie amenant une forme de prolongement de soi ou de recréation de soi.

Mots-clés : musicothérapie - phénoménologie - schizophrénie - créativité musicale - psychiatrie - philosophie

REMERCIEMENTS

A Thierry Bottaï, directeur de mémoire, pour avoir accepté le challenge malgré le temps passé et la distance. Pour ses conseils judicieux et son sens de la pédagogie qui m'ont amenée à travailler en psychiatrie et à écrire ce mémoire.

A Astrid Lorz, deuxième lectrice, pour avoir accepté cette fonction et les tâches ardues qui lui incombent.

A Philippe Besse, directeur de La Miolaine, et à Luc Faudeil, responsable de l'institution, pour m'avoir tous deux accordé leur confiance ainsi que l'autorisation et le temps de rédiger ce mémoire.

A Sara Rossi, infirmière et chère collègue, pour l'aide apportée à la compréhension de la médication.

A tous mes collègues de La Miolaine, et aux MSP en particulier, qui ont suivi de plus ou moins près cette naissance. A Olivier et Bernard qui ont tenté de me « distraire » par leur humour !

A Jane Sharman, sans laquelle je ne serais devenue musicothérapeute.

A Maryse, pour ses encouragements qui m'ont rendu la tâche plus agréable ! A nos fous-rires !

A Vincent, pour ses messages ensoleillés de Bali et pour son amitié précieuse !

A mon père, pour avoir trouvé l'opportunité de poser son regard et ses corrections syntaxiques sur ce travail. Pour sa bienveillance et pour m'avoir appris qu'un point est bien plus beau qu'un point virgule !

A ma maman, pour m'avoir enseigné l'essentiel : l'envie, le sens et le goût des autres !

Aux trois messieurs qui m'ont donné leur accord et leur confiance et sans lesquels tout ceci n'existerait pas !

PROLOGUE

« Le monde de l'art n'est pas celui de l'immortalité, c'est celui de la métamorphosei

André Malraux

« Vous allez parler de moi ? Vous êtes gentille... », dit monsieur K. d'une voix souriante.

« Ecrire sur moi ? Oui ! Comme vous voulez. », explique monsieur F., plutôt consensuel.

« Qu'est-ce que tu vas bien pouvoir raconter... je pourrai lire ? Parce que s'il y a un aspect philosophique, ça m'intéresse beaucoup », raconte monsieur N., les yeux pétillants.

Alors, l'appréhension me gagne de ne pouvoir retracer avec justesse, délicatesse et intelligence la vie et les séances de musicothérapie effectuées avec ces personnes que je respecte, que j'accompagne avec plaisir et de manière régulière dans les moments difficiles comme dans les moments heureux.

L'appréhension me gagne de n'avoir eu l'oreille pour les entendre, de n'avoir eu le bon ton pour les soutenir, de n'avoir su trouver la pulsation dynamique et empathique qui redonne vie, de n'avoir trouvé la bonne nuance ou suffisamment de timbres différents pour faciliter la re-création de soi.

Le plaisir consiste à croire que ce mémoire puisse être une transmission, une trace, un objet utile à d'autres...

Le plaisir serait de penser que les personnes concernées puissent un jour lire ceci et tourner la page...

Le plaisir est grand d'avoir pris le temps de coucher sur papier les séances, d'avoir eu l'opportunité de créer et de recréer un espace musicothérapeutique autre !

Ce travail est un hommage à ces gens dont la réalité ne correspond pas à la nôtre, pour leur valeureux et constant combat intérieur à nous rejoindre... qu'ils gardent la force de se battre !

sommaire suivant