WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La chanson comme mode d'expression policier

( Télécharger le fichier original )
par Charles NGOY LWAMBA BIN
Université de Lubumbashi - Licence en criminologie 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SECTION II : LES THEMATIQUES

Il sera question dans cette partie du travail de centrer les sujets abordés de façon récurrente. Il transparait de nos cinq thèmes : l'exaltation, la condition policière, la sexualité, la toxicomanie et l'appel au patriotisme.

§.1. L'EXALTATION DE LA TOUTE PUISSANCE DE LA POLICE

Ce paragraphe interprète toute la surexcitation émotionnelle et intellectuelle sur la suprématie de la police. Il comporte six volets : police comme un métier de pouvoir, police comme `'mosala kitoko `', civil comme un perreux, civil comme `'moto pamba'', la concurrence avec les structures de la justice et enfin la séparation d'avec les siens ou les proches.

1. Police « un métier de pouvoir »

La police ici, est perçue comme un métier de pouvoir qui lui est investie par le Décret n002/2002 du 26 janvier 2002 portant organisation, fonctionnement et institution de la police nationale congolaise. Qu'à travers ses différentes missions : ordinaires, extraordinaires et spéciales.

C'est à travers ces missions que les acteurs qui animent la police jouissent du prestige et se considèrent comme nobles puisqu'ils sont revêtus du pouvoir régalien.

C'est dans ce contexte que les policiers à travers leurs chansons se considèrent non pas seulement l'Etat, mais aussi comme les représentants de Dieu sur la terre comme le montre cette chanson :

Zambele, zambele, zambele, zambele

Nzambe likolo ba yanke nanse

Zambele, zambele, zambele, zambele

Nzambe likolo ba yanke nanse.

Masta masta oyo, ho masta

Cet extrait de la chanson se traduit comme ceci : Le tout puissant, le tout puissant, le tout puissant, Dieu au ciel et les hommes sur terre...

Ceci montre que la police est un métier noble par le pouvoir qu'il confère aux acteurs.

2. La police : « mosala kitoko »

La police est un métier noble parce qu'elle permet le contact avec le monde. C`est ainsi que la police permet aux acteurs qui l'animent de se considérer comme nobles dans ce sens que cette institution ou organisation leur donne beaucoup d'avantages. C'est notamment : la gratuité du logement, l'eau et l'électricité ; le fait d'être policier permet à cet acteur de se déplacer facilement et gratuitement concernant le transport en commun, voire le train et par voie aérienne aussi.

Ce métier de police insiste l'officier TATU, « est le plus noble métier du monde que j'ai choisi. C'est-à-dire celui de travailler au profit des uns et des autres et au détriment de soi même. »

Le policier se représente non seulement son métier mais aussi la population qu'il est appelé à protéger et à sécuriser.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Nous voulons explorer la bonté contrée énorme où tout se tait"   Appolinaire