WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

République du Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Gaston MASSIM OUALI
Université d'Abomey Calavi- Cotonou (Bénin) - Diplôme d'études supérieure spécialisée (DESS option Finances et Contrôle de Gestion) 2005
  

précédent sommaire suivant

- La valorisation de la fonction comptable et financière

Elle passe d'abord par la séparation des fonctions comptables avec toute autre fonction au sein de l'appareil de pilotage de la radio. Ensuite, le profil du comptable de la radio doit être défini et son recrutement, doit devenir une réalité au niveau de toutes les APRC où la fonction n'est pas valorisée. Les comptables pourraient bénéficier des formations spécifiques au regard des besoins identifiés.

Les secrétaires aux finances devraient être élus en fonction de leur profil et compétence; ainsi ils pourront mieux jouer leur rôle défini dans les textes fondamentaux.

Ces réformes permettront aux radios de tenir une comptabilité saine qui respecte les règles et méthodes fondamentales de la fonction.

2.3.2 RECOMMANDATIONS AU PACOM

Les différentes solutions proposées dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs chargés de la gestion des radios communautaires ne pourront être mises en oeuvre efficacement que si le programme d'appui à la communication accompagne rigoureusement les radios. Il est donc important pour le programme dans sa phase actuelle, de poursuivre avec la démarche d'appui en cours. Aussi, des améliorations pourraient être apportées à cette démarche. Nous recommandons vivement :

- La systématisation des missions d'audit et de révision comptable : le PACOM doit faire en sorte que chaque année, les consultants parcourent les radios communautaires pour réviser les comptes et pour apporter des critiques sur la gestion organisationnelle et le fonctionnement des structures.

- Le suivi régulier des réformes entreprises : A ce niveau, il est important que le dispositif de monitoring et d'appui conseil soit plus opérationnel, en accompagnant fréquemment et rigoureusement les radios ; de manière à trouver des solutions adéquates aux difficultés rencontrées par les membres des organes de gestion dans l'exercice de leur fonction.

- la définition d'objectifs clairs avec les radios : le PACOM et les membres des organes de gestion des radios devront s'entendre sur les résultats à atteindre chaque trimestre par chaque acteur. Ces objectifs en rapport avec les résultats peuvent être définis autour des politiques de financement, le suivi des procédures, la responsabilisation de chaque organe.

- Le suivi de l'élaboration des programmes proposés aux communautés : il est important de proposer des programmes qui renforcent la participation des communautés et les motivent à rendre visible la radio de manière à augmenter ses recettes.

- L'élaboration d'un plan stratégique de promotion des radios axé sur les résultats des différents organes des radios sur la base des cahiers de mission de ces organes.

- La formulation d'une nouvelle phase basée sur la compétitivité des radios, le développement de la participation communautaire et l'appropriation réelle de la radio par les populations. Ainsi on poserait les bases de véritables entreprises de presse locale qui pourront résister au temps et à la concurrence. Dès lors, les radios communautaires de la première génération qui ne s'inscriront pas dans cette logique de l'autofinancement et de la compétitivité pourraient être abandonnées au profit de nouvelles qui se créent.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.