WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Production de saccharum officinarum (canne à  sucre) dans la commune de Sèmè-Podji: impacts socio-économique et environnemental


par Parfait C. Alexis AHOHOUNDO
Université d'Abomey-Calavi - Maitrise 2009
  

précédent sommaire suivant

5.1.2- Dommages subis par les producteurs

L'inondation des champs, les feux courants, les rongeurs (rats de brousse, agoutis), les singes (surtout a Podji) causent parfois des dommages importants aux cultures et entrainent de ce fait une baisse des revenus des paysans. Les maladies et ennemis de la culture recensés a Sèmè-Podji sont : les vers blancs, les rongeurs, les cigales, les termites et parfois les singes avec des baisses considérables de rendements. Les dégâts occasionnés aux champs sont parfois économiquement très importants.

Les difficultés d'approvisionnement en canne jaune (car peu de paysans cultivent encore cette variété de canne et les semences a bon rendement se font rares), l'insuffisance voire l'inexistence d'aide financière et le déficit promotionnel des produits sont un certain nombre de problèmes qui freinent le développement de la bonne marche des activités de la Sajutro.

5. 1.3- L'insécurité routière et l'insalubrité des lieux de vente

La proximité des vendeuses de canne a sucre de la Route Nationale InterEtats les expose de facon quasi-permanente aux accidents de la route. Elles s'installent aux carrefours importants de Djèrègbé, Ekpè et Sèmè-Podji pour écouler leur produit. De tels points de vente manquent forcément d'infrastructures les plus élémentaires et constituent des risques de graves dégâts en matière de sécurité routière (tableau XVI).

Tableau XVI : Evolution des cas d'accidents avec les vendeuses Localités 2004 2005 2006 2007

8 5 2

-

4 2 1 1

Carrefour Sèmè Carrefour Djèrègbé

Total

12 7 3 1

Source : Brigade routière de Porto-Novo - Février 2009

Une constatation s'impose a la lecture de ce tableau: une diminution du nombre des cas d'accidents enregistrés aux différents carrefours, même si les chiffres sont plus élevés a Sèmè qu'a Djèrègbé. Une telle situation s'explique d'une part, par les actions de sensibilisations organisées par la mairie a l'endroit des vendeuses et la prise de conscience par elles-mêmes, d'autre part.

L'entretien et la gestion des lieux de vente laissent a desirer. Faute d'un système de ramassage d'ordures et d'assainissement efficace et adéquat, les

déchets jonchent la voie publique ou sont simplement déversés dans les caniveaux, bouchés en maints points (photo 10).

Photo 10: Caniveau bouché par les debris de canne a sucre et autres déchets
solides au carrefour Sèmè-Podji.
De tels dépotoirs sont legions dans la commune et montrent l'inefficacité du
système de gestion des ordures au niveau de la localit.

CLICHE : Alexis AHOHOUNDO - Janvier 2007- Carrefour Sèmè.

précédent sommaire suivant