WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique monétaire et croissance économique en zone CEMAC: une évaluation empirique en données de panel

( Télécharger le fichier original )
par SIMONYANNICK FOUDA EKOBENA
Université de Yaoundé II - DEA / Master 2 2010
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION DU CHAPITRE II

Le chapitre II qui s'achève avait pour objectif d'analyser les effets de la monnaie sur la croissance économique par le biais d'une étude économétrique. A cet effet le chapitre commence, en première section, par une étude des chiffres portant sur de monnaie et sur la croissance économique. Puis la deuxième section est consacrée à une régression des effets de la monnaie sur la croissance économique. Il ressort de cette étude que l'offre de monnaie au sens M2 a effet négatif mais non significatif sur la croissance économique mais. Ceci se justifie sans doute par la situation de surliquidité du système bancaire de la zone CEMAC. Par ailleurs, le fait que la stabilité des prix soit au centre des préoccupations de la Banque Centrale dans la plupart des pays aujourd'hui. Car en maintenant la stabilité des prix, la Banque Centrale garantie un cadre macroéconomique stable, indispensable à toute croissance économique soutenue nous amène à nous demander si les effets de la politique monétaire sur l'activité ne passent pas plutôt par la lutte contre l'inflation en d'autres termes, il s'agit de questionner la relation entre stabilité des prix et croissance économique.

CONCLUSION DE LA PREMIERE PARTIE

Cette première partie intitulée : « Monnaie et croissance économique en zone CEMAC », avait pour objectif d'étudier la relation monnaie et activité économique dans le contexte des pays de la CEMAC. Pour ce faire, elle commence par restituer le débat théorique autour de l'inexistence d'un effet de la monnaie sur l'activité économique, cela a constitué l'essence du Chapitre 1. Il est impératif pour la Banque Centrale de maîtriser les fondements théorique de la politique qu'elle entend menée étant entendu que toute politique économique doit être menée avec des objectifs stricts et biens définis.

Ensuite le chapitre 2 s'est attaché à analyser la relation monnaie et activité économique spécifique aux pays de la CEMAC et de façon plus précise les effets sur la croissance économique de la politique monétaire axée sur les agrégats de monnaie et de crédit. Il en ressort que de façon générale, la monnaie a un effet négatif non significatif sur l'activité dans la sous-région. La politique monétaire axée sur le rôle joué par les agrégats de monnaie et de crédit est donc inefficace pour stimuler l'activité économique.

Dès lors, toute la question est de vérifié l'impact de la poursuite de l'objectif de stabilité par la Banque Centrale sur l'activité.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.