WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les enfants en situation de rue du Sénégal. L'identité et la socialisation dans le processus de sortie de la rue

( Télécharger le fichier original )
par Corentin SIROU
Université Lumière Lyon 2 (ISPEF) - Master 1 sciences de l'éducation 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Dans le cadre de notre première année de master, nous avons eu l'occasion de partir en voyage d'étude à Saint-Louis, au Sénégal. Travaillant dans l'animation depuis de nombreuses années, nous nous avons naturellement été attiré par l'enfance pour notre travail de mémoire. Lors de notre année de licence, nous avons réalisé un dossier sur les mineurs isolés étrangers, et suivi un cours traitant de la coopération internationale en éducation, dans lequel nous avons abordé la question des enfants en situation de rue. Nous avons donc à plusieurs reprises abordé les problèmes liés à l'enfance en situation difficile. C'est finalement à la suite de quelques lectures sur le sujet (Daniel Stoeklin, Bernard Pirot, etc) que nous avons choisi d'orienter notre travail sur les enfants en situation de rue. A partir de là, des questions se sont bousculées : Quelle est la situation de ces enfants au Sénégal ? À Saint-louis en particulier ? Quels sont leurs parcours ?

Le terme enfant en situation de rue n'est pas neutre. Il est le fruit d'un long débat : quelle appellation et définition doit-on donner à cette population aux aspects si hétérogènes, aux frontières floues et mouvantes ? Nous avons donc retenu ce terme enfant en situation de rue, ce qui suppose, nous le verrons, de donner la parole à l'enfant. C'est un choix méthodologique : celui d'une approche qualitative. Une place centrale sera donc accordée aux entretiens. Notre attention a aussi été retenue par la lecture des travaux de Riccardo Lucchini, qui a développé deux outils théoriques en particulier, sur lesquels nous nous appuyons : le « système enfant-rue » et la carrière. Cette dernière va notamment nous servir à comprendre la place qu'occupe l'enfant dans la rue.

Nous avons ensuite chercher à comprendre le contexte dans lequel se trouve ces enfants. C'est donc d'abord à travers l'évolution économique du pays, d'une planification interne après l'indépendance, jusqu'à l'ouverture à la mondialisation et aux conséquences des P.A.S. des années 1990. Les flux de migrations, provoqués en partie par les sécheresses et les difficultés du monde rurales, sont une cause d'une urbanisation galopante. Nous aborderons également les difficultés de scolarisation et la question du travail des enfants. Nous tenterons enfin de comprendre la place prédominante qu'occupe au Sénégal l'Islam et l'enseignement coranique.

Ce sont en effet les talibés mendiants qui constituent la majeur partie de la population des enfants en situation de rue. Certains de ces apprentis dans des écoles coraniques se retrouvent, par contrainte ou par nécessité, à mendier ou travailler dans la rue, aux côtés d'autres enfants et adolescents en rupture, d'adultes mendiants ou en situation de handicap, etc. Cette population est donc extrêmement hétérogène, et les conditions d'arrivée, ainsi que la manière dont ils vont vivre la

rue (donc leurs carrières) sont très diverses. Néanmoins, il est possible de repérer quelques régularités, en terme de sociabilité, d'activités, etc. Mais quels éléments prédominent alors dans ces parcours ? Et aussi, qu'est-ce qui lie l'enfant à la rue ? Qu'est-ce qui l'empêche donc de la quitter ? Ces questions trouvent difficilement réponse dans le corpus concernant les enfants en situation de rue au Sénégal. Ce dernier est principalement dominé par des écrits de sources associatives, et dont l'objectif, au delà de celui d'informer, et de dénoncer et militer (c'est une intention louable et nécessaire, mais qui a certaines limites). Ces études se centrent principalement sur les conditions de vie des enfants. A partir de là, nous nous sommes intéressés à la sortie de la rue. Nous avons cherché à comprendre comment s'opère ce passage de la rue vers l'après rue. Quels éléments vont déclencher ou influer vers la fin de la carrière de l'enfant ? Nous avons cherché à voir plus particulièrement comme l'identité et la socialisation influent sur la sortie de la rue chez ces enfants ? C'est notamment à l'aide de repère comme de l'image de soi, comme l'intégration dans des réseaux ou des groupes, et comme l'identification aux représentations et valeurs sociales que nous avons tenté de répondre à cette problématique.

Pour ce faire, dans une première partie, nous restituerons les débats soulevés par le concept d'enfant des rues ainsi que les outils théoriques à notre disposition. Nous chercherons également a brosser un portrait (non exhaustif) du contexte sénégalais, nécessaire à la compréhension du phénomène qui nous occupe. De ce travail va découler notre problématique : comprendre comment l'identité et la socialisation influe sur la sortie de la rue. Dans une deuxième partie, nous présenterons la méthodologie employée pour répondre à cette question. Elle est principalement basée sur des entretiens avec les enfants et adolescents sortis de la rue. Ils sont complétés par l'étude des dossiers individuels de certains enfants, disponibles au centre auprès duquel nous avons enquêté. C'est dans l'analyse de ces sources que nous tenterons de répondre à nos questions.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net