WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement financier et causalité entre épargne et investissement en zone UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine )

( Télécharger le fichier original )
par Relwendé SAWADOGO
Université Ouaga II Burkina Faso - DEA/ Master macro économie appliquée 2009
  

précédent sommaire suivant

I-2-6-Sénégal

Deuxième puissance économique de la zone après la Côte d'Ivoire, le Sénégal montre une
situation de besoin de financement (graphique11). Depuis 1993, année au cours de laquelle il
a enregistré le plus faible taux d'épargne (0,909%), le pays présente des taux d'épargne et

d'investissement à la hausse, méme si cela reste relativement faible. Quant à la corrélation, on trouve qu'elle est positivement et moyennement forte (0,595). Les variables semblent être stationnaires.

Graphique 11 : Evolution des variables épargne et investissement intérieurs du Sénégal en% du FIB de 1975 à 2005

25

20

35

30

15

10

5

0

taux d'investissment interieur(%PIB) taux d'epargne nationale(%PIB)

Source : construit par l'auteur à partir de ADI, 2010

I-2-7-Togo

Le Togo enregistre également des évolutions erratiques des taux d'épargne et d'investissement au cours de la période d'étude (graphique 12). Cette situation de variation irrégulière de l'épargne et de l'investissement est attribuable à la crise socio-politique qu'a connue le pays. Cette situation d'instabilité a contribué au rapatriement des capitaux vers d'autres pays. On remarque également que le taux d'épargne chute de 7,91% en 1996 à 0,456% en 1997 et après, celui-ci a stagné autour de moins de 1%. On évalue le coefficient de corrélation de l'épargne nationale du Togo à 0,809.

Graphique 12: Evolution des variables épargne et investissement intérieurs du Togo en% du FIB de 1975 à 2005

-20

40

20

60

0

taux d'investissment interieur(%PIB) Taux d'epargne nationale (%PIB)

Source : construit par l'auteur à partir de ADI, 2010

En résumé on remarque que tous les pays de l'UEMOA hormis la Côte d'Ivoire sont en situation de dépendance vis à vis des capitaux étrangers car leurs épargnes nationales ne suffisent pas pour financer leurs investissements internes. L'UEMOA est la zone qui enregistre les plus faibles taux d'épargne et d'investissement comparativement aux autres zones économiques africaines (par exemple la zone CEMAC en 2002 a enregistré un taux d'épargne supérieur à 20% alors que celui de l'UEMOA est de 8,27%).

Après avoir présenté et analysé l'évolution de nos variables d'intérêt dans le temps au niveau sous régional et au niveau national, il convient donc d'entamer l'investigation économétrique de la causalité entre épargne et investissement au niveau de chaque pays.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.