WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude statistique des facteurs d'adhésion à  un réseau de téléphonie mobile dans la ville de Lubumbashi. (Cas des étudiants de la ville de Lubumbashi).

( Télécharger le fichier original )
par Thierry Nkulu Ilunga Minga
Institut supérieur de statistique/ Lubumbashi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SECTION II : Présentation des Facteurs d'adhésion a un Réseau

Nous considérons un échantillon d'abonnés correspondant respectivement n1, n2, n3,..., nk individus (abonnés de téléphonie mobile) pour chacun desquels nous disposons d'observations relatives a p observations. A l'ensemble de ces variables (variables quantitatives et variables qualitatives), est associé le tableau de description Xnp.

L'ensemble des modalités qj de la variable quantitative N est notée :

Q : qj (j=1, 2,3,..., k) qp (j=1,2,3,...,k)

A. La codification

Les données dont nous disposition concernent les facteurs portant sur les caractéristiques des individus interrogés (abonnés), établie et constituer par nous même par l'entremise du questionnaire soumis aux abonnés de téléphonie mobile.

B. Le codage d'une variable qualitative

Coder une variable qualitative c'est associe a chaque modalité un nombre réel aussi transformer cette dernière en variable quantitative. (19)

Nous ne manquerons pas des signifier que nos individus sont symbolisés par ni (i= 1350) et les facteurs d'adhésion par k indicée (h=1, 2,3,..., u) et certains facteurs sont impossibles a saisir.

Nous allons utiliser la méthode de Sturge en vu de regrouper les observations en classes ou en catégorie et il est préférable de travailler avec des classes d'amplitudes homogènes mais selon les phénomènes étudié ; également on peut arriver à adopter des classes des amplitudes différentes. Le mieux étant de respecter la régularité dans les différentes classes de la distribution et que ces différences ne puissent dissimuler l'information contenue dans les variables observées, tel que est le cas pour certaines questions de notre travail.

ENCODAGE POUR TRAITEMENT (analyse)

K1 : sexe de l'individu (abonné)

- Hom : Homme

- Fem : Femme

K2 : réseau d'appartenance de l`abonné

- Airt : Airtel

- Vod : Vodacom

- CCT : CCT

- Tigo : Tigo

K3 : qualité d'appréciation de la communication

Intercommunication

- INTB1 : Bien

- INTM1 : Moyenne

Intra-communication

- INTB2 : Bien

- INTM2 : Moyenne

K4 : impact publicitaire (PUB)

- PUBa : Attirant

- PUBm : Moins attirant (indifférant)

K5 : tranche d'âge (âge)

- AG17 : de 17ans a 22ans

- AG23 : de 23ans a plus

K6 : état civil

- CELI : Célibataire

- Mari : Marié

- K7 : source de revenu

- SRPA : Parent

- SRTU : Tuteur

- SRJO : Job

- SRAU : Autre.

P a g e | 21

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net