WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude statistique des facteurs d'adhésion à  un réseau de téléphonie mobile dans la ville de Lubumbashi. (Cas des étudiants de la ville de Lubumbashi).

( Télécharger le fichier original )
par Thierry Nkulu Ilunga Minga
Institut supérieur de statistique/ Lubumbashi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : METHODOLOGIE DE COLLECTE DES DONNEES

Pour arriver a la collecte des données traduisant le phénomène d'étude, la démarche de tous scientifique (statisticien que nous sommes) consiste à recueillir des informations objectives sur le phénomène en études. Ces informations sont des données numériques dont il est question pour un

travail scientifique ; autrement appelés des données statistiques et peuvent être obtenues de deux manière ci-après :

· Le statisticien utilise les données collectes par d'autre, ou mieux ;

· Le statisticien lui-même participe a l'élaboration des ses données.

Cependant nous avons obtenus les données se rapportant au phénomène faisant l'objet de notre étude en participant en participant activement à leurs élaborations.

I.1 ECHANTILLONNAGE

Cette section présente la méthode d'échantillonnage utilisées (les unités de sondage, les bases de sondages, la taille de l'échantillon, la méthode de tirage des unités) et montre la dispersion de l'échantillon enquêté.

I.1.1 Méthode d'échantillonnage

Nous avons pratiqués le sondage a plusieurs degrés, stratifié a priori au niveau des unités primaires, a été adopté comme méthode d'échantillonnage.

La strate ville est divisée en deux sous strates : la commune et

l'appartenance a une institution universitaire. Aucune stratification explicite n'a été faite au niveau des communes, dans la mesure oü la répartition géographique de la ville constitue en elle-même une stratification implicite.

I.1.2 Unité de sondage

Pour chaque strate et chaque niveau de tirage, les unités de sondage ont été définies :

· Commune (cités)

- Au premier degré : unités primaires = les quartiers

- Au second degré : unités secondaires = les étudiants.

Les quartiers retenus respectivement comme unité primaires sont des entités administratives clairement définie par l'ordonnance-loi n 82-006

du 25 février 1982. Tandis que les étudiants sont définis comme des individus appartenant à une institution de formation supérieure et universitaire dans une entité organisée. (7)

Quant à la base de sondage des unités de l'échantillon final (étudiants enquêtés) ; elle est constituée des listes exhaustives des individus habitant les quartiers échantillonnés.

I.2.3 Mode de tirage de l'échantillon

· Tirage des unités primaires : dans les communes, les quartiers ont été tirés proportionnellement à leurs importances.

· Les unités de l'échantillon final : les unités secondaires ont été tirées de manière systématique. Certes, le choix complémentaire ont fait l'objet d'un tirage aléatoire.

précédent sommaire suivant