WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La France et la reconstruction de la République Démocratique du Congo

( Télécharger le fichier original )
par Guelord Mpongo Ngamake
Université de Lubumbashi - relation internationale 2010
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

§3. LE CLUB DE LONDRES ET SA PARTICIPATION AU DEVELOPPEMENT CONGOLAIS

Parmi les pays de l'Europe qui participent d'une façon directe au développement de la RDC le royaume uni marque sa présence double chantier prioritaire e la République Démocratique du Congo, cette présence s'explique dans l'implication de plusieurs documents d'intérêt a juguler la pauvreté sur toute l'étendue du territoire national, le club de Londres et ont spécialisé dans l'octroi de créance privé participe dans le développement congolais. Outre le cadrage macro économique du club de Londres à Kinshasa étudier un scenario alternatif de cadrage macro économique dont les hypothèses de travail tiennent compte de l'évolution des paramètres fondamentaux de l'économie.

Plus réaliste, le cadrage expérimental se veut plus proche de la réalité, dans la mesure où la fixation des objectifs de croissance et de stabilité des prix a tenu compte des capacités de l'économie nationale à réaliser ces ajustements requis, ce schéma permet de calculer les volumes de financement extérieur et de crédit intérieur nécessaire pour réaliser les objectifs de croissance et de stabilité interne dans sa version actuelle, le cadre suppose un pilotage stable de l'économie.

Les taux d'investissement brut sont tombés 4,5% en 2008 soit 1/5 de la moyenne des pays africains sur le plan monétaire, la masse monétaire s'est, sous l'effet de l'accroissement du crédit à l'Etat sensiblement accrue de 51,9%, 157,8%, 363,3% et 533,2% respectivement fin 2004, 2005, 2006 et 2007. Ces développements sont soutenus des taux d'inflation élevé jusqu'en mai 2007. L'effort entrepris par la banque centrale du Congo renforcé suivi par les services du FMI et qui couvrent une longue période a permis de ramener le taux d'accroissent de la masse monétaire à 75,6%. Le club de Londres comprend cette politique qui se traduit par un ralentissement du rythme de l'inflation. Celle-ci a atteint une moyenne mensuelle de 0,74% alors qu'elle était de 18% au cours des cinq premiers mois de 2008. L'Etat congolais doit promouvoir le secteur productif privé qui est le fondement de la stratégie croissance du gouvernement.31(*)

§4. LE RAPPORT FINANCIER ENTRE LA FRANCE ET LA RDC

Le France dans la capacité d'entreprendre les relations diplomatiques avec la République démocratique du Congo (RDC) mais aussi sur le rapport financier dans la réalisation de priorité gouvernementale, un rapport conséquent de financement Français est indispensable pour garantir un niveau acceptable de croissance et de stabilité, cela implique un relâchement de la contrainte extérieure. Avec un financement extérieur garanti, la RDC veut à la fois s'engager dans une phase de reconstruction, réhabilitation et chercher à réduire la pauvreté.

En effet, cette double préoccupation suppose un volume additionnel d'investissent qui se peut être soutenu que les financements extérieurs appropriés, en attendant la maturation des mec anismes de financement interne. Cette maturation ne se réalisera qu'avec l'arrêt du processus d'une rigoureuse réhabilitation de l'intermédiation financière, d'une prompte modernisation du système financier national, des contrôles de l'inflation et de réduction du poids du service de la dette à des niveaux raisonnables. Depuis plus de deux décennies, la République Démocratique du Congo (RDC) est classée, en dépit de ses immenses ressources humaines et de sous-sol, parmi les pays les plus proches du monde, certains indicateurs le classent parmi les pays les plus misérables de l'Afrique au Sud du Sahara, la RDC a plus raison de faire d'une coopération financière adéquate capable de faire face à ses multiples occupation d'intérêt national. Pour cela la paix et la bonne gouvernance sont nécessaires pour atteindre les stratégies retenues par l'Etat congolais. Pour y parvenir, il est indispensable de doter le pays d'une gouvernance politique démocratique, d'une administration compétente et efficace, la restauration de la paix et de la bonne gouvernance sont indispensables pour capitaliser les résultats positifs du programme intérimaire renforcé (PIR).

La France est présente avec sa participation dans les finances publiques de la RDC mais la question de la bonne gouvernance demeure latente, avec le détournement des deniers publics, l'absence de politique en matière de gestion publique. Une chose reste vraie et qui émerge de l'analyse des données disponibles sur les finances RDC-France, s'exprime sur l'incapacité de l'Etat congolais à une utilisation à bon scient des fonds en provenance des partenaires. En occurrence l'union européenne de fiance et la république démocratique du Congo.32(*)

* 31 BARY MEDOW KADER, « problématique de la pauvreté au Congo, in plan d'action pour la réinsertion socio économique des graves vulnérables du Congo, Kinshasa, Mai 2009, p.10-21

* 32 LACOSTE, Y, idem, p.17

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil