WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La France et la reconstruction de la République Démocratique du Congo

( Télécharger le fichier original )
par Guelord Mpongo Ngamake
Université de Lubumbashi - relation internationale 2010
  

précédent sommaire suivant

§II. APPUI DE LA FRANCE A LA CULTURE ET L'EDUCATION

La république démocratique du Congo, qui a pour langue officielle le Français, est le deuxième pays francophone du monde par sa population. Le nombre dont 3 millions seulement maîtrisent parfaitement cette langue. La langue Française est la langue des élites, de l'administration, des médias et de la communication, des affaires, etc.

Immense territoire situé au carrefour de l'Afrique subsaharienne, soudanienne, centrale et diversité, au delà des richesses patrimoniales que compte le pays (langue, art ancien, musique, contes) de multiples expressions contemporaines animent les grandes villes, creusets de culture ancestrale et de pratiques urbaines venues du monde entier.

Dans ce contexte riche de potentialités humaines, notre coopération culturelle a pour principaux objectifs de promouvoir la culture et la pensée de renforcer la francophonie et la pratique de Français et de soutenir la diversité culturelle, tout encourageant la création et la diffusion de la production artistique et culturelle congolaise.

Le financement Français à la culture et l'éducation était mis à la disposition par le fond Français pour l'environnement mondial (géré par l'AFD) et sera mis en oeuvre par A.W.F sous le contrôle d'un comité de pilotage préside par l'ICCN, le projet aura une durée de trois ans et couvrira les actions suivantes34(*) :

La mise en place de mode de gestion durable du projet Franco-Congolaise d'appui à la documentation cette médiathèque avait déjà enregistré début novembre 2005 plus de 5500 adhésions, totalisant ainsi un nombre en moyenne journalière de 150 lecteurs, parmi lesquels 9% d'universitaires et chercheurs indépendant, 1% d'élèves des classes terminaux ; elle propose à le jour à ses lecteurs 19000 ouvrages et 118 titres de périodiques.

Les documents les plus consultés concernent les rubriques disciplinaires suivantes ; sciences sociales (39%), sciences appliquées (30ù), généralités (18%), sciences pures (6%), littérature (7%), ... la médiathèque de la FUNA s'est également imposée depuis son inauguration en 2005 comme un centre de formation continu performant, proposant des modules adaptés à la diversité des taches impliquant la création et la gestion d'un fond documentaire. C'est ainsi que 12 modules seront élaborés en fonction de la demande de formation.

En 2006, Monsieur Georges SERRE ambassadeur Français en République Démocratique du Congo, avait inauguré le nouveau pole image de l'académie des beaux arts de Kinshasa, en présence de monsieur Théo BARUTI, ancien ministre de l'enseignement supérieur et universitaire et Monsieur Philémon MUKENDI, ministre de la culture et des arts. Cet espace numérique et informatique, situé dans les locaux de l'académie des beaux arts permet aux enseignants et aux étudiants de disposer désormais d'outils modernes de créations artistiques contemporaines, l'équipement comprend notamment des postes informatiques que disposant de logiciel d'informatique de traitement d'images et de montage vidéo, ainsi que du matériel photo et vidéo numérique.

La réhabilitation de la salle et son équipement ont été pris en charge par la coopération française dans le cadre du projet de renforcement des compétences artistiques et professionnelles des métiers culturelles en RDC, ce programme a contribué à la mise en place d'une nouvelle société de gestion de droits d'auteurs, l'office national des droits d'auteur. (ONADA), ainsi qu'à une évolution de la législation à la matière. L'accompagnement des priorités de ce projet doté d'un budget de 1.100.000 euros sur 3 ans.35(*)

* 34 SABAKINU, K, Les conséquences de la guerre de la RDC en Afrique centrale, PUK, 2002, p.49

* 35 RAPIVIA, M, « Géopolitique et francophonie », in politique internationale, aout, 1991, N°6, p.21

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour