WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La France et la reconstruction de la République Démocratique du Congo

( Télécharger le fichier original )
par Guelord Mpongo Ngamake
Université de Lubumbashi - relation internationale 2010
  

précédent sommaire suivant

§ 4.LA RDC ET LA RELANCE DES INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGES

La république démocratique du Congo se fixe un objectif plus modeste de réduire les licences de la pauvreté par l'application d'une politique axée sur la promotion investissement direct étrangers pour cela la promotion des secteur productif privés et le fondement,pour arriver à cet objectif, il sera nécessaire d'exécuter les action prioritaire par la mise en place un dispositif légal de promotion et de protection de l'investissement privé. La mise en place d'un mécanisme d'incitation, à l'épargne privée la création desquels un de proximité et la puis au secteur productif à la base.

L'avait l'ensemble de l'investissement direct étranger non seulement dans le secteur minier en accordant une importance accrue mais aussi trouver les investisseurs crédible pour l'exploitation de la forêt équatoriale a acquis un statut particulière députée considérée comme une pièce maîtresse du développement durable et des grands équilibre planétaire. Dans se séance plénière de décembre 1999 reconnaît, l'importance des forets d'Afrique centrale en mettant l'accent sur la République Démocratique du Congo et dans les caractéristique naturelles interviennent de façon déterminante dans l'équilibre de la biosphère du changement climatique global ou gaz carbonique et de l'effet de serre sans certain d'une toute autre nature que celle qui touche a la vie quotidienne des population. Mais les moyens financiers et les institutions publiques ou privées des pays du nord peuvent mobiliser, les moyens sans comme mesure avec les possibilités des pays du sud, auront sûrement des retombées locales.51(*)

Dans cette mouvance, la république démocratique congolaise facétieuse une très bonne position pour s'attirer les investisseurs dans divers domaines les a une seule condition la sécurité. Quoi qu'il en soit, l'investisseur sera toujours obligé d'assurer la sécurité et c'est bien,la stabilité politique demeure un socle pour avoir des investisseur de la manière avec lesquels les dossiers sont traiter.52(*)

La république démocratique du Congo comme celles des Etats d'Afrique centrale reste dominée par l'exportation de produits primaires à destination des pays industriels : Produits agricole, et surtout production minière et pétrolière ces dernières constituent le support économie dans les entièrement dépendant des capitaux et des marchés et consommation du nord. Economie de rente (agricole, forestières, minières, pétrolières) sont bien sur important ou sur un plan macro-économique car elle représente l'essentielle des rentrée de devise d'autre source potentielle de devise tourisme étant presque inexistant pour cause d'insécurité de cette guerre ont survécu, certaines cultures industrielles et de savoir faire qui sont autant potentielle pour une relance de la production en dollars investissement si l'environnement international le permet. Dans un contexte international concurrentiel, la question est des savoir si la république démocratique du Congo bénéficie davantage comparatif, tout ce monde s'accorde à penser que le gisement est d'une qualité sans égale au monde, les experts estiment les réserves du cuivre et du cobalt mondial.

Les statistique du commerce de la république démocratique du Congo ne donnent une idée partielle du flux transfrontalier des échanges ou proximités les exportation clandestines leurs échappent.

Etant donné une l'autonomie économique de la république démocratique du Congo comme un pas tenir compte de la capacité parfaitement direct à dents de facteurs générateurs dérivés du poids pour donner un ordre de grandeur de la faiblesse du commerce extérieur officiel de la république démocratique du Congo y suffit d'observer comme acteur informel prend de l'ampleur considérablement. Aujourd'hui parmi les investisseurs occidentaux d'oeuvre en république démocratique du Congo entend le secteur minier de la l'arrivée de la chine pour connaître avec objectif de prendre les avant de plusieurs secteurs de la république démocratique du Congo non seulement dons les secteurs miniers mais aussi dans les infrastructures avec les stratégies d'intérêts national, il faut admettre que l'économie congolaise de ses faits d'être sous la domination exclusive des activités primaire d'exportation les prennent en considération l'économie par le pouvoir public, nos international. Il ne s'agit pas pour indispensable dans le contexte actuel n'est quand même que le signe d'un échec généralisé des économes.

* 51 ALBERTINI J.M, op.cit, p.167

* (1) 52 Thierry Vircoulon, politique congolaise des investissement, paris éd. a pedone 2008, P40

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour