WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Intégration d'un observatoire urbain sur Google maps : cas des infrastructures de la santé de la ville de Douala

( Télécharger le fichier original )
par Rénal Paul TATSO
Université de Douala - Master II en informatique appliquée aux systèmes d'informations géographiques 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE 1. CONTEXTE ET PROBLEMATIQUE DU PROJET

I.1. CONTEXTE DU PROJET

Le Master II IASIG est une formation visant à mettre à la disposition des industries de spécialistes compétents en Ingénierie de la connaissance, immédiatement opérationnels pour le traitement informatique des problèmes géoscientifiques. En plus de la validation des unités d'enseignement(UE) inscrites au programme, la formation prévoit un stage en entreprise suivi de la rédaction et soutenance d'un mémoire de fin. C'est dans ce cadre que nous avons effectué les présents travaux.

Comme nous l'avons déjà mentionné un peu plus haut, Il n'existe pas actuellement dans nos villes de plateforme technologique (système d'information descriptive et géographique) fiables sur le secteur urbain, les décideurs et les utilisateurs se contentent des extrapolations à partir de données anciennes et obsolètes. Ceci contribue à freiner l'efficacité de la gestion urbaine, à rendre difficile la programmation des investissements et à empêcher l'acquisition des connaissances permettant de faire des villes des moteurs de croissance. L'utilisation d'un outil de géolocalisation couplé à ces données permettrait un meilleur suivi des indicateurs liés.

Notre projet de mémoire en vue de l'obtention du Master II en Informatique Appliquée au SIG répond à ce besoin en se proposant de développer un serveur cartographique en ligne intégré à l'outil libre Google Maps pour l'observation urbain.

Il s'agit pour nous de réaliser une plateforme accessible par internet qui prenne en compte les besoins actuels en termes d'outils d'observation, de tourisme et d'étude d'une ville. Cette plateforme se donne pour objectifs de faciliter l'accès au plus grand nombre d'utilisateurs à un maximum de fonctionnalités de webmapping en fonction de leurs centres d'intérêt.

Le projet vise à terme les couches cartographiques stratégiques que sont :

- Les infrastructures de santé

- Les infrastructures scolaires et universitaires

- Les sites touristiques (hôtels, restaurants, parcs...)

- Les infrastructures sportives

- Les institutions administratives

Par ailleurs un autre objectif peut être distingué. Il s'agit de pouvoir visualiser le cadastre d'une zone découpée en parcelles. Ce qui permettra bien sûr de pouvoir localiser les champs dans un village, connaitre le propriétaire, la surface et d'autres descriptions importantes.

Nous avons opté dans le cadre de ce travail académique, nous limiter à la ville de Douala avec les infrastructures de santé comme couche géographique de base, l'étude géostratégique des épidémies comme le cholera pouvant plus tard sous tendre le résultat.

1.2 ZONE ET DONNEES DE L'ETUDE

1.2.1. Ville de Douala2(*)

Douala, ville côtière, est la capitale économique du Cameroun et principale centre d'affaires du pays. C'est le chef-lieu de la région du Littoral et du département du Wouri. Située en bordure de l'océan Atlantique, à l'embouchure du fleuve Wouri, c'est le plus grand port de la sous région CEMAC. La cité s'étend sur les deux rives du fleuve Wouri.

Douala est une cité cosmopolite comptant environ 2 500 000 habitants pour une densité de 9 523,8 hab. /km2 (selon les chiffres issus du dernier recensement général) sur une superficie de plus de 4000 hectares en perpétuelle croissance au même rythme que sa population. On y retrouve d'une part un brassage de toutes les cultures des ethnies peuplant le Cameroun, et d'autre part les ressortissants originaires de plusieurs nationalités africaines et mondiales dans diverses activités socio professionnelles.

Administrativement, Douala se compose de cinq (5) communes appelées Communes Urbaines d'Arrondissement (CUA). Elles sont regroupées avec la commune insulaire de Manoka au sein d'une entité dénommée Communauté Urbaine de Douala (CUD) depuis 1987. Son climat est tropical et humide avec une moyenne thermique annuelle de 26.8° C et une pluviométrie qui présente un pic au mois d'aout avec plus de 750mm sur un total annuel d'environ 4000mm2. L'air y est presque constamment saturé d'humidité  99 % d'humidité relative en saison des pluies, mais 80 % en saison sèche,  relative, d'octobre à mai.

Vu l'importance démographique de Douala et ses nombreux atouts touristiques, une plateforme de communication géographique devient un moteur de développement de l'observatoire urbain.

Figure 1. Vue de la ville de Douala3(*)

1.2.2. Infrastructure et structure des formations sanitaires de la ville de Douala

Le système national de santé publique au Cameroun est organisé autour du Ministère de la Santé publique qui est chargé de la conception et de la mise en oeuvre de la politique de santé. La mise en oeuvre incombe au secteur public et privé. Cette organisation repose sur un organigramme comportant des services centraux et des services extérieurs regroupés autour de la notion de district et d'aire de santé à l'intérieur des délégations régionales.

Dans le cas de la ville de Douala, les formations sanitaires publiques sont classées suivant l'organigramme du ministère comme suit :

- Un Hôpital général

- Un hôpital central : Laquintinie

- Des hôpitaux de district (HD),

- Des centres médicaux d'arrondissement (CMA)

- les Centres de santé Intégrés(CSI).

Ces formations sanitaires sont chargées de l'exécution des programmes et projets relevant du domaine de la santé publique.

Le secteur privé joue un rôle important au sein du système à travers des formations sanitaires reparties dans toute la ville de Douala.

Le tableau ci-dessous présente la fiche des formations sanitaires publique recensées.

Formations sanitaires

Cat.

PMS

ZONE

Laquintinie

HR

 

AKWA

Général

HR

 

Bédi

Hôpital de District Deido

HD

 

DEIDO

Hôpital de District New Bell

HD

 

New Bell

Hôpital de District Nylon

HD

 

Nylon

Hôpital de District Bonassama

HD

 

Bonassama

Hôpital de District de Logbaba

HD

 

LogBaba

CMA de Bepanda

CMA

 

Deido

CMA de cité des palmiers

CMA

 

Cité palmiers

CMA de Soboum

CMA

 

Nylon

CMA de Bonamoussadi

CMA

 

Deido

Centre de santé intégré de Japoma

CSI

 

Japoma

Centre de santé intégré de Nylon

CSI

 

Nylon

Centre de santé de Ndogpassi zone de recasement

CSI

 

NdogPassi

Centre de santé intégré d'Oyack

CSI

 

Oyack

Centre de santé intégré de Bonadiwoto

CSI

 

.....

Centre de santé intégré de Diboum II

CSI

 

....

Tableau 1 : Fiche des formations sanitaires publiques recensées.

1.2.3. L'ENTREPRISE VECTOR INTERNATIONAL CORPORATE

Vector International Corporate est un cabinet d'étude informatique spécialisé dans les projets SIG. Cette entreprise a été fondée et dirigée par le regretté Ferdinand KENGMEZA par ailleurs tuteurs au Master 2 IASIG. Il nous a accueilli en stage et nous a proposé de travailler ce sur ce thème qui selon lui correspond à une grande problématique dans le secteur du Webmapping camerounais d'une part et plus particulièrement dans l'observation urbaine. Menacé par la maladie, M KENGMEZA n'aura eu le temps que de nous poser le problème, la mort l'ayant empêché de pousser ce projet au point où il avait souhaité. Nous espérons que la graine semée par ce travail portera des fruits en mémoire de ce cerveau du monde des SIG que nous avons perdu.

* 2 Ce paragraphe s'inspire de plusieurs sources cité en bibliographie

* 3 Image issue de Google maps

précédent sommaire suivant