WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La téléphonie par la VSAT (Very Small Aperture Terminal ) à  l'ASECNA (Agence pour la Sécurité et la Navigation Aérienne en Afrique et à  Madagascar (ASECNA) Burkina faso

( Télécharger le fichier original )
par Francine Kaboré
Institut supérieur de génie électrique - Diplôme de technicien supérieur 2010
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

En 1876, aux Etats-Unis l'inventeur américain Graham Bell mit au point le premier téléphone. Il déposa en 1977 un brevet pour un système téléphonique qui permettait de transmettre la voix humaine entre deux points distants, tout en respectant sa qualité et son timbre. C'est le début du téléphone qui va révolutionner le monde. En effet, celui-ci répond parfaitement au besoin de jour en jour plus impérieux de transmission rapide de la pensée que réclame l'activité de notre époque.

Le développement considérable des réseaux téléphoniques actuels prouve que le téléphone est un outil de travail incontournable dans divers domaines. Ainsi, l'Agence pour la Sécurité et de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar(ASECNA) dispose d'un réseau téléphonique destiné à assurer sa mission première qui est la sécurité. Ce réseau fera l'objet de notre étude dont le thème est `' La téléphonie par la VSAT '', cas de OUAGADOUGOU.

Le réseau ATS/DS (Air Trafic Service / Direct Speech) reliant les MAS des différents pays membres de l'ASECNA repose sur une interconnexion de stations terriennes via le satellite IS 10.02 d'INTELSAT. Connaitre le fonctionnement de la téléphonie par la VSAT est l'objectif visé par le présent rapport précédé par la présentation de l'Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF) et de l'Agence pour la Sécurité de la Navigation aérienne en Afrique et a Madagascar(ASECNA).

Première partie:

Présentation

des

structures d'accueils

I. Présentation de l'Institut Supérieur du Génie électrique

La chambre de commerce d'industrie et d'artisanat du Burkina Faso, pour répondre aux besoins des entreprises, a initié en partenariat avec l'Ecole Supérieur d'Ingénieur Electrique (ESIGELEC) de Rouen, la création de l'institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso. Il est agrée par l'Etat sous le N 2003/0580/MESSRS/CAB. Il a ouvert ses portes depuis la rentrée scolaire 2003-2004.

I.1 Statut de l'ISGE-BF

L'ISGE-BF est géré par une structure associative privé, a but non lucratif, créée suivant la loi n 10/92 ADP du 15 décembre 1992. Son conseil d'administration est présidé par la chambre de commerce, d'Industrie et d'Artisanat du Burkina Faso. Elle compte parmi ses membres (18 membres) des entreprises publiques et privées telles que l'ONATEL, la SONABEL, l'ONEA, la SOFITEX la BRAKINA...

I.2 Objectif de la création de l'Institut

L'objectif de la création de l'Institut Supérieur de Génie Electrique au Burkina Faso est d'offrir la possibilité à des jeunes bacheliers de suivre deux années d'études supérieures scientifiques qui mènent à un diplôme de Technicien Supérieur leur permettant une rapide insertion professionnelle. Le programme a été bâti à la demande des industriels afin de s'adapter au mieux à leur besoins. Des actions de formation continue sont également menées à leur demande pour perfectionner leurs techniciens en activité.

Ce cycle de formation à vocation professionnelle pourra également à plus long terme prolonger son dispositif en vue de la formation d'ingénieur. C'est dans cette perspective que le cycle d'Ingénieurs d'application a été ouvert pour les étudiants et les professionnels.

I.3 Les formations offertes par L'ISGE-BF

En matière de formation, l'ISGE-BF dédie trois filières en Génie Electrique aux étudiants et aux professionnels pour le diplôme de Technicien supérieur et Ingénieur d'application :

Electricité Industrielle,

-Réseaux et Télécommunication,

- Maintenance Industrielle.

Les formations dispensées par l'ISGE-BF se subdivisent en trois catégories :

ï Formation initiale

Cette formation dure deux ans. Elle est destinée au nouveau bachelier et à toute autre personne détenteur d'un BAC série (C, D, E, F, H) ou d'un autre diplôme équivalent.

ï Formation qualifiante

En réponse à des besoins précis l'ISGE-BF organise des stages de formation pour perfectionner les connaissances des cadres techniciens et ouvriers en activité dans les entreprises.

· Formation continue diplomate

Elle concerne les salariés qui souhaitent suivre parallèlement à leur emploies la formation. Elle dure 3 ans.

I.4 Partenariat pédagogique et financière

Pour bâtir son programme pédagogique, l'ISGE-BF s'est associé a l'ISIGELEC (Ecole Supérieur d'Ingénieurs en Génie Électrique, de Rouen (France) garante par son expérience plus que centenaire et sa traduction de rigueur pédagogique, d'excellents résultats.

L'Institut est porté par des acteurs forts du développement économique tels la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Artisanat du Burkina Faso et les grandes Entreprises, en particulier du secteur énergie et télécommunication. Elle est également en relation suivie avec des partenaires au développement : tel que le Gouvernement du Burkina Faso, la Coopération française et Chinoise.

I.5 Emplacement

L'institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) est situé à la ZAD. II est prés du SIAO et du village artisanal à Ouagadougou, en face du laboratoire national de sante publique.

II. Présentation de L'

II. 1 L'ASECNA

L'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar, ASECNA est un organisme sous régional à caractère multinational.

Née d'une convention signée le 12 décembre 1959 à Saint Louis au Sénégal par les Chefs d'Etats et de gouvernement des Etats autonomes issues des ex-Fédérations de l'AEF, de l'AOF et de Madagascar.

Cette convention signée avec l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) fut remplacée par une autre signée le 25 octobre 1974 à Dakar et qui en fait son siège.

L'ASECNA compte en plus de la France les pays Africains suivants : BENIN, BURKINA FASO, CAMEROUN, CENTRAFRIQUE, COMORES, CONGO, COTE D'IVOIRE, GABON, GUINEE EQUATORIALE, MADAGASCAR, MALI, MAURITANIE, NIGER, SENEGAL, TCHAD, TOGO.

II.2 Le rôle de l'ASECNA

En vertu de l'article 02 de sa convention l'ASECNA a pour rôle essentiel d'assurer :

Ø La régularité, la sécurité, le contrôle de la circulation aérienne sur son espace aérien qui est de 16.1 millions de km2

Ø Le guidage des avions ;

Ø La transmission des messages techniques et du trafic ;

Ø L'information en vol ainsi que le recueil des données ;

Ø La prévision et la transmission des informations météorologiques ;

Ø Elle assure les aides terminales sur les 27 aéroports principaux des 16 Etats Africains et Malgache membres, à travers : le contrôle d'aérodrome, le contrôle d'approche et les services de sécurité incendie.

Ø Elle a la charge à ce titre, la maintenance de l'ensemble des installations nécessaires à la mise en oeuvre de ces différentes prestations.

II.3 La Direction Générale

L'ASECNA a une direction générale à Dakar qui exécute les décisions prises par deux instances : le Comité regroupant les ministres en charge de l'aviation civile des Etats membres et le conseil d'administration de l'Agence lui-même. Elle est subdivisée en sous directions comme l'illustre l'organigramme ci-après. L'ASECNA est représentée par une délégation à Paris dirigée par un délégué du Directeur Générale. Aussi, elle est représentée par un délégué permanent auprès de l'OACI à Montréal.

II.3.1. La délégation de l'ASECNA a Paris (DELP)

Contrairement aux représentations cette délégation n'a pas la charge d'assurer la sécurité de la navigation aérienne en France, mais d'assurer les relations diplomatiques et techniques suivantes :

ï Liaison avec les administrations aéronautiques et météorologiques, les organisations internationales et les compagnies aériennes.

ï Recouvrement des redevances de route

ï Achat et acheminement des matériels pour les représentations.

II.3.2. Le délégué permanent de l'Agence auprès de l'OACI

Le Délégué est affecté à Montréal depuis le 1er janvier 1990, membre de la commission de la navigation aérienne de l'OACI, il représente l'Agence aux travaux de groupes d'experts de la navigation aérienne au siège de l'OACI et entretient des relations quotidiennes d'échanges et de suivi avec les délégations nationales représentées auprès de cette organisation.

II.3.3. Organigramme de la direction générale de l'ASECNA

Agent comptable

Fondé de Pouvoir 1

Fondé de Pouvoir 2

Directeur Administratif et Financier

Directeur des ressources humaines

Dépt Budget

Dépt Etablissement du Siège

Dépt Emplois et Formation

Ecoles : EAMAC/ERSI/ERNAM

Dépt Administration du Personnel

Directeur

Générale

M.YOUSSOUF MAHAMAT

Directeur

de l'

Exploitation

Directeur des Moyens Techniques et de

l'Informatique

Dépt Navigation Aérienne

Dépt Exploitation Météorologique

Dépt Qualité et Stratégie

Dépt Maintenance

Dépt Informatique

Directeur des Etudes et des Projets

Directeur de Cabinet

Délégué à l'OACI

Délégué à Paris

Contrôle Economique, Tech

Conseiller Technique

Département Ingénierie

Gestion des Projets Génie Civile

Dépt des Projets Equipements

II.4. La représentation au BURKINA FASO

La représentation de l'ASECNA auprès du BURKINA FASO, à l'instar des autres représentations est constituée des services techniques qui concourent à la réalisation de sa mission et des services administratifs. Elle dispose d'environ quatre cent (400) agents.

Au terme des articles 02 et 10 de la convention de Dakar, la représentation assure la gestion de l'espace aérien Burkinabé et celles des installations terminales des aéroports principaux. La structure locale est dirigée par un Représentant nommé par le Directeur Général, l'actuel représentant est M.LOUIS BAKIENON.

C'est au sein de cette représentation, plus précisément au Bureau Maintenance des Equipements Réseaux et Systèmes Informatiques (RSI) du Service Infrastructure Radio électrique que s'est déroulé notre stage.

La représentation auprès du BURKINA FASO est subdivisée en plusieurs services comme l'illustre l'organigramme ci-dessous.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy