WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Projet de numérisation d'un fonds de thèses soutenues à  l'université de Béjaia

( Télécharger le fichier original )
par Djamel Eddine Kernoua
Université de Béjaia - Diplôme d'études universitaires appliquées 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.1.1 Projet GNU

Richard M. STALLMAN a commencé sa carrière en 1971 au MIT (Institut de Technologie du Massachusetts, université des Etat-Unis) au sein du laboratoire d'Intelligence Artificielle. Il a intégré une communauté qui fonctionnait depuis longtemps sur le partage des logiciels. A cette époque, la notion de logiciel libre n'existait pas mais des échanges de programmes s'effectuaient entre universitaires et ingénieurs. Le rôle de Richard Stallman au sein de cette communauté était celui de Hacker2 du système d'exploitation.

Au début des années 1980, la communauté du laboratoire d'Intelligence Artificielle s'est effondrée car la plupart de ses membres avaient quitté l'université pour rejoindre une société privée. D'autre part, le laboratoire a dû s'équiper de nouveaux logiciels qui n'étaient pas libres, ce qui mettait fin au fonctionnement de toute communauté coopérative. Effectivement, presque tous ces logiciels étaient des logiciels propriétaires, dont le code source n'était pas toujours disponible. Il était donc impossible de les modifier et de les faire évoluer en fonction des besoins du laboratoire.

Richard Stallman, n'acceptant pas les exigences de non divulgation des codes sources informatiques, finit par quitter l'université en 1984. Il lance alors le projet GNU dont l'objectif est de créer une nouvelle communauté qui pourrait contribuer au développement de programmes informatiques.

(Source : www.gnu.org)

Figure 1 : Logo du projet GNU

Son premier travail consiste à créer un système d'exploitation complètement libre, compatible avec Unix3 afin de faciliter le passage de Unix à GNU.

Pour lui, le mot "libre" (Free) fait référence à la liberté et non au prix.

2 Personne qui aime programmer et apprécie de le faire de manière astucieuse et intelligente (cf. glossaire)

3 Système d'exploitation, à usage principalement professionnel, dit ouvert (open systems), multitâche et, multi-utilisateurs, créé en 1969. Il a donné naissance à toute une famille de systèmes GNU/Linux.

Les premiers projets de Richard Stallman ont consisté en deux briques fondamentales pour le développement des logiciels libres : l'éditeur Emacs qui permet d'écrire les programmes et le compilateur GCC pour le système d'exploitation. Des centaines de logiciels ont été développés à ce jour par cette communauté regroupant de nombreux volontaires bénévoles. [14]

A terme, le projet GNU vise à fournir un système complet, notamment grâce au développement (qui a été lancé il y a plus de dix ans) du noyau HURD qui est en passe d'être terminé et devrait être bientôt disponible. [14]

Les outils GNU fournissent une bonne part des distributions Linux4.

Le projet GNU est probablement le pilier fondamental du mouvement des logiciels libres. [5,13]

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy