WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La cytogénétique et classification des hémopathies malignes

( Télécharger le fichier original )
par Achouria BOURIACH
Universdité d'Oran - Algérie - Diplôme des études supérieures en génétique 2012
  

précédent sommaire suivant

I.1.9.3 Anti-tyrosine kinase = GLIVEC®:

Action sur la prolifération cellulaire, Disparition du Ph.

I.1.9.4 Greffes de moelle osseuse et de cellules souches :

La moelle osseuse, cette substance spongieuse situé à l'intérieur des os, contient des cellules immatures, dites cellules souches. Celles-ci donnent naissance à trois types d'éléments cellulaires que l'on retrouve dans le sang : les globules rouges qui distribuent l'oxygène dans tout l'organisme et évacuent le déchet de gaz carbonique ; les globules blancs qui protègent l'organisme des infections ; et enfin les plaquettes qui permettent au sang de se coaguler (Kurzrock et al., 1987) . Il est parfois nécessaire de prescrire de très fortes doses de chimiothérapie ou de

radiation pour détruire les cellules cancéreuses. Toutefois, au cours de ce processus, les cellules

egiagotertique et laid/ Caton deo détutpatideo tiralipteo

saines de la moelle osseuse sont également détruites. Il est donc nécessaire d'effectuer une greffe de moelle osseuse ou de cellules souches pour retrouver une moelle osseuse saine.

I.1.9.5 Greffe de cellules souches sanguines autologues :

En cas d'impossibilité de greffe allogénique et en cas d'échec cytogénétique à 12 mois du traitement par IFN.

I.1.9.6 Le traitement des rechutes :

La gravité d'une rechute dépend :

· Du délai de sa survenue par rapport au traitement initial. Les rechutes tardives (lorsqu'elles surviennent à distance du premier traitement) sont moins graves que les résistances au traitement initial.

· Des mêmes caractéristiques ne pronostiques que l'atteinte initiale

Schématiquement, les attitudes les plus fréquentes sont :

· La radiothérapie

· Une chimiothérapie reposant sur des médicaments différents de ceux utilisés la première fois.

· Une autogreffe de cellules souches (aussi appelée autogreffe de moelle osseuse). Le traitement des rechutes est complexe et doit être réalisé dans un centre spécialisé (Kurzrock et al., 1987) .

I.1.9.7 Traitements biologiques :

Les thérapies biologiques (dont l'immunothérapie) sont des traitements qui permettent à l'organisme d'utiliser ses propres défenses pour traiter le cancer ou pour atténuer les effets indésirables liés au traitement du cancer. Ces thérapies peuvent stimuler, diriger ou restaurer les défenses naturelles de l'organisme pour lutter contre la maladie. Parmi les thérapies biologiques

dirigées contre les tumeurs, on trouve les anticorps monoclonaux, les radios immunothérapies, les interférons, les vaccins, les thérapies anti-angiogéniques et les thérapies géniques. D'autres thérapies biologiques peuvent également améliorer ou régénérer le nombre de globules rouges et de globules blancs.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)