WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude bibliographique sur les bio-indicateurs et biomarqueurs des effets des perturbations des ecosystèmes par les pesticides

( Télécharger le fichier original )
par Mathias KAYALTO
Institut agronomique et vétérinaire Hassan II du Maroc - Diplome de 3ème cycle d'ingénieur agronome 2011
  

précédent sommaire suivant

Chapitre I. Présentation Générale du Tchad

1.1. Situation Géographique

La république du Tchad est un état enclavé de l'Afrique sahélienne, situé entre les 07° et 24° de latitude Nord et entre les 13° et 24° de longitude Est. Il a une superficie de 1 284 000 Km2 pour une population estimée à 12.5 millions d'habitants. Le Tchad a des frontières communes avec la Libye au Nord, le Soudan à l'Est, la république Centrafricaine au Sud, le Cameroun, le Nigéria et le Niger à l'Est. Le Tchad présente un climat continental chaud et sec qui se distingue par trois grandes zones climato-écologiques avec un passage progressif du sud au Nord d'un climat semi-humide à un climat désertique. On rencontre donc : i) La zone saharienne au Nord du pays où le climat est désertique. Il est caractérisé par une faible pluviométrie annuelle de moins de 200 mm, une température élevée et de faibles valeurs d'humidité de l'air. La température maximale moyenne la plus élevée est de l'ordre de 47°C et s'observe en avril. La zone est marquée par d'intensité des vents du Nord - Est (Hamattan) qui soufflent pratiquement tout le long de l'année et très violemment en hiver (décembre - mars). Cette zone est peu propice à l'agriculture mais on pratique l'élevage des camelins et des ovins ; ii) La zone sahélienne au centre où les précipitations sont comprises entre 300 et 600 mm et entre 600 et 900 mm en année de bonne pluviométrie et constitue la zone Sahélosoudanienne (MEE, 2002). L'agriculture y est pratiquée mais elle constitue une zone d'élevage par excellence ; iii) La zone tropicale ou soudano-guinéenne au Sud reçoit plus de 900 mm de pluies par an. On y distingue deux saisons essentielles : la saison sèche de novembre à mai et la saison pluvieuse de mai à novembre (voir figures 1, 2, 3 et 4). C'est le vrai domaine de l'agriculture vivrière et de rente (Coton, arachide etc.) (CSAO-CILSS, 2008).

Figure 1 : Carte de la couverture végétale au Tchad

Couverture terrestre

 
 

Terres développés (fertiles)

 
 

Terres humides des cultures et des

pâturages

 
 

Terres cultivables en irrigation

 
 

Terres cultivées / prairies

 
 

Terres cultivables

 
 

Prairies

 
 

Plaines

 
 

Prairies

 
 

Savanes

 
 

Figure 2 : légende de la carte de la répartition du couvert végétal sur le territoire national Source : Les bases de données sur la couverture terrestre sont issues de l'Université du

Maryland et du fichier Couverture terrestre mondiale contenu dans la base de données caractéristiques des terres mondiales, qui a été élaborée par le Centre de données EROS rattaché au Service géologique des États-Unis.

http://www.geog.umd.edu/landcover/global-cover.html page visitée le 07 09 2011.

Figure 3 : Exemple de la longueur de la période de croissance végétale au Tchad

Longueur de la période de croissance

Nombre de jours

 

0

 

1 - 29

 
 

30 - 59

 
 

90 - 119

 
 

90 - 119

 
 

120 - 149

 
 

150 - 179

 
 

180 - 209

 
 

210 - 239

 
 

240 - 269

 
 

270 - 299

 

Figure 4 : Légende de longueur de la période de croissance végétale

Source : http://www.fao.org/countryprofiles/index.asp?lang=fr&iso3=TCD&subj=2 page consulté le 17 09 2011

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut