WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Aspects physionomico-structurauyx de la végétation ligneuse forestière dans les monts de Dhaya et de Tlemcen (Algérie occidentale )

( Télécharger le fichier original )
par Khéloufi BENABDELI
Université Djilali liabes de Sidi Bel Abbes Algérie - Doctorat d'état en sciences 1996
  

précédent sommaire suivant

8-2.2. Les espèces arbustives.

Dés que leur présence est supérieure à 20% dans le semi-aride elles participent à la

détermination de la physionomie notamment avec sept espèces: Phillyrea angustifolia, Quercus

102

« Aspects physionomico- structuraux de la végétation forestière ligneuse face à la pression anthropozoogène dans les

monts de Tlemcen et les monts de Dhaya (Algérie occidentale)

 

1996

 
 

rotondifolia, Quercus coccifera, Pistacia lentiscus, Pinus halepensis, Tetraclinis articulata, Juniperus oxycedrus

Dans l'étage subhumide sept espèces également sont déterminantes pour la physionomie: Quercus rotondifolia, Phillyrea angustifolia, Arbutus unedo, Pistacia lentiscus, Quercus faginea Juniperus oxycedrus, Quercus coccifera

8-2.3. Strate buissonnante.

Dans l'étage bioclimatique semi-aride les principales espèces qui s'imposent pour participer à la physionomie dés que leur taux de présence dépasse les 50% sont: Rosmarinus tournefortii, Stipa tenacissima, Cistus villosus, Ampelodesma mauritanicum, Chamaerops humilis, Quercus rotondifolia

Cependant dans l'étage subhumide, avec un taux de présence supérieur à 30% c'est seulement quatre espèces qui se distinguent: Ampelodesma mauritanicum, Quercus rotundifolia, Cistus salvifolius, Chamaerops humilis

8-2.4. Synthèse.

Le degré de présence est un paramètre important à connaître pour utiliser le terme de physionomie puisque c'est généralement l'espèce dominante du point de vue présence qui contribue à divers degrés à la définition et à la dénomination de la physionomie d'une formation végétale. Ce paramètre est variable et ne peut être apprécié que par son taux.

Les principales espèces constantes dans les deux premières strates participant en premier lieu à la qualification et à la détermination d'une physionomie sont: pour l'étage semi-aride: Pinus halepensis, Quercus rotundifolia, Tetraclinis articulata, Juniperus oxycedrus, Phillyrea angustifolia, Quercus coccifera et Pistacia lentiscus.

Pour le subhumide: Quercus faginea, Quercus suber, Quercus rotondifolia, Pinus halepensis, Juniperus oxycedrus, Quercus coccifera et Tetraclinis articulata.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.