WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Relation banque/ PME. Cas des PME de la région Souss Massa Dràa au Maroc


par Mohamed et Samir ABARGAZ et ABOUDRAR
Université Ibn Zohr d'Agadir - Licence  2012
  

précédent sommaire suivant

3) Le crédit-fournisseur :

Le crédit-fournisseur ou le financement obtenu par les fournisseurs de biens ou de services à l'entreprise, est l'une des plus importantes sources à court terme des PME.

Bien que le financement offert par les fournisseurs constitue une dette pour l'entreprise, ses caractéristiques sont très différentes de celles des dettes bancaires (qui sont l'autre plus importante source de financement à cout terme). Les relations d'affaires entre les entreprises et leurs fournisseurs sont également plus harmonieuses qu'entre les entreprises et les banques. Il est souvent plus facile pour deux entrepreneurs de s'entendre (un client et un fournisseur), du fait de leurs caractéristiques personnelles et de leur compréhension mutuelle. Pour cette raison, les fournisseurs sont habituellement plus faciles à convaincre, lorsque l'entreprise doit

67Battine Pierre, (2000). « Capital-risque : mode d'emploi 2 e édition», Page 41/42

retarder certains paiements, que ne le sont les banquiers. La qualité des relations qui sont maintenues avec les fournisseurs devient donc un atout de premier ordre pour la plupart des entreprises.

Finalement, il a été démontré, d'après la théorie de l'ordre hiérarchique, que les entrepreneurs avaient des préférences dans l'ordre leur financement. Ils ont révélé leur préférence pour le financement par les fournisseurs, étant donné la flexibilité que celle leur laisse et le peu de contraintes exigées par leurs bailleurs de fonds contrairement au système bancaires et au marché du crédit institutionnel.68

4) l'Etat:

L'Etat intervient à différents niveaux du circuit financier et selon des modalités diverses. Ses deux modes d'intervention privilégiés sont la fiscalité et l'action sur l'offre de capitaux. Les deux formes d'intervention ne sont d'ailleurs pas indépendantes. On assiste depuis quelques années à une déréglementation importante, qui se traduit par une diminution du rôle de l'État dans le circuit financier et surtout par des modalités d'intervention plus souples et plus conformes à la logique d'une économie de marché développée.69

5) le financement bancaire :

Ce mode de financement sera traité au niveau du deuxième Chapitre (relation banque/PME : un déroulement autour de financement).

68 St-Pierre Josée, « La gestion financière des PME: Théories et pratiques »P.173

69 Nathalie Gardès Maître de conférences en gestion. (2006), « FINANCE D'ENTREPRISE : Décision d'investissement et choix de financement ». Page 11

précédent sommaire suivant