WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques de responsabilité sociale des entreprises industrielles au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Herman TIONA WAMBA
Université de Douala Cameroun -  Diplôme de professeur d'enseignement technique grade 2 ( DIPET II ) 2009
  

précédent sommaire suivant

II - 2 - 2 - ALUCAM

· Identité du Groupe Alucam

Alucam est l'une des plus anciennes entreprises du Bassin de la Sanaga-Maritime et l'une des plus importantes du Cameroun. Elle exerce ses activités depuis 1954, date à laquelle elle fut créée, à travers un partenariat entre la société d'Aluminium Pechiney et le Gouvernement de la République du Cameroun. Suite au rachat par des actionnaires successifs, Alucam fait aujourd'hui partie du Groupe Mondial anglo-australien Rio Tinto.

· Ses Activités

Les principales activités d'Alucam reposent sur la production et la transformation de l'aluminium. Ces activités sont réalisées dans deux zones à savoir la zone industrielle d'EDEA et la zone portuaire de Douala. La production annuelle de Alucam est passée de 55 000 tonnes en 1957, à une capacité nominale de 100 000 tonnes aujourd'hui, résultat palpable d'une évolution en technologie de production et de l'extension de l'usine en 1981. Avec un chiffre d'affaires de 149 milliards de francs CFA, Alucam emploi 820 personnes et constitue à elle seule 7% de la production industrielle au Cameroun, 5% des recettes d'exportation du Cameroun, 3% du PIB national et contribue de manière directe et indirecte au budget de l'État à hauteur de 53 milliards de francs CFA (Rapport d'activités 2006).

· Engagement responsable

Alucam a toujours pris en compte ses parties prenantes, notamment dans son environnement immédiat. Mais l'exigence actuelle de gouvernance a amené l'entreprise à travailler autrement à l'usine et à l'extérieur. Cette nouvelle approche vise à être à l'écoute et à la prise en compte des préoccupations prioritaires des populations, chaque fois que celle-ci est possible.

Dans le souci croissant de sa responsabilité sociale, Alucam s'est engagée dernièrement dans quatre axes prioritaires que sont l'environnement, la santé/l'hygiène ; l'éducation et le développement local. En effet, les dépenses annuelles de gestion de l'environnement et de la sécurité sont passées de 1 666 Millions de Francs CFA en 2001 à 4 703 Millions de Francs CFA en 2006 traduisant la volonté managériale d'Alucam de participer au développement durable, de garantir la sécurité et de maitriser la santé sur le site industriel.

En plus, Alucam suit rigoureusement toutes ses sources d'émissions de gaz à effet de serre et de fluor qui ont diminué considérablement depuis quelques années. Son centre de stockage des Déchets Ultimes est le premier de ce genre en Afrique Subsaharienne.

· Enjeux futurs

Les projets et ambitions futurs d'Alucam se cristallisent dans un projet d'extension qui lui permettra de tripler la capacité de production actuelle par la construction d'une deuxième usine sur le site d'EDEA avec une technologie de pointe AP 37 et d'une centrale hydroélectrique d'environ 330 MW à Nachtigal. Avec l'appui de son partenaire Rio Tinto, Alucam mène en ce moment des négociations avec AES Sonel pour un nouveau contrat d'énergie, l'actuel contrat se terminant en fin 2009. « La bonne santé actuelle du marché des métaux en générl et celui de l'aluminium en particulier, participe de manière significative, aux bons résultats financiers du Groupe Alucam. Seulement, les années qui viennent nous obligent à concrétiser les projets envisagés, condition nécessaire pour la survie de notre unité industrielle ».

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.