WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rapport de stage effectué à  l'OGEFREM direction régionale sud

( Télécharger le fichier original )
par Jean-Marc KALOMBO KAPAO
Institut supérieur de statistiques - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

I.3. Bref historique

L'Office de Gestion du Fret Multimodal est un Conseil des Chargeurs comme il en existe dans plusieurs pays à travers tous les continents, c'est-à-dire un organisme chargé de défendre les intérêts des importateurs et exportateurs et des prestataires des services associés (transitaires, agences maritimes, routières ou ferroviaires etc.) et il est créé par l'ordonnance n°80-256 du 12 novembre 1980.

En effet l'histoire du monde nous apprend que c'est par la mer que les contrées les plus excentriques ont été découvertes et reliées, les statistiques les plus fiables montrent que toutes les nations tirent une grande partie de leurs ressources dans le commerce extérieurs, les mêmes statistiques indiquent encore que 90% des échanges entre nations au fret maritime. Toutes fois les statistiques révèlent que la participation du tiers monde au transport du fret généré par leurs économies se situe à 6% seulement, alors que la part de l'Afrique subsaharienne n'était que 1%.

D'où dans la recherche d'un nouvel ordre économique maritime international a fait arrêter la détérioration du terme de l'échange entre nations développées, et du tiers monde, les communautés maritimes puissantes regroupant les armements qui ont dominé la mer dans les années 1960 à 1986.

Le phénomène « Conseil des chargeurs » est né des préoccupations de l'ONU pour la paix et la sécurité internationale ainsi que des recommandations de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce Extérieur et de Développement lors de la 2eme conférence tenue à New Delhi en 1968.

C'est ce qui a amené la Conférence des Nations Unies pour le Commerce Extérieur et de Développement en à mettre en place, à travers le code de conduite un nouvel ordre maritime mondial qui tient compte des préoccupations de toutes les parties.

Ainsi, pour une meilleure exploitation de ce code, environ 25 Etats de l'Afrique de l'Ouest et du Centre se sont regroupés au sein de la Conférence Ministérielle des Etats d'Afrique de l'Ouest et du Centre et ont adopté en Mai 1975 la charte d'Abidjan. Cette charte définit un programme de développement maritime intégré de la sous région, recommandant aux Etats membres de créer des Conseils des Chargeurs et des sociétés de transport maritime. C'est dans ce cadre qu'il faut situer la création de l'Office de Gestion du Fret Maritime par la République Démocratique du Congo, signataire du Code de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce Extérieur et de Développement et la charte d'Abidjan.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !