WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

( Télécharger le fichier original )
par Kouassi Gabin Silvère YAO
Université Félix Houpouet Boigny de Cocody en Côte d'Ivoire - Maà®trise 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 1

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

RESUME

L'objectif de l'étude est d'analyser la relation entre le caractère mixte ou non mixte de l'établissement et les performances des filles dans les disciplines scientifiques. Nous avons comparé les moyennes annuelles du bilan sciences d'un échantillon composé de 32 filles âgées de 17 et 18 ans en classe de 1ère D des deux types d'établissement. Il en ressort que les filles issues de l'établissement non mixte ont une performance supérieure dans les matières scientifiques comparativement à leurs pairs de l'établissement mixte. Ces résultats vont dans le sens de la théorie de l'auto-efficacité et de l'apprentissage vicariant telle qu'élaborée par Bandura (1986).

Mots-clés : type d'établissement, matières scientifiques, auto-efficacité, apprentissage vicariant.

Première Partie :

CONSIDERATIONS THEORIQUES

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 3

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

I- PROBLEMATIQUE

Le droit de toute personne à l'éducation, a été consacré dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948 (article 26). C'est à ce titre que l'éducation est universellement considérée comme quelque chose d'essentielle, en tant que moyen de transmission aux générations ultérieures, d'un corpus de connaissances et de valeurs considérées comme faisant partie d'une culture commune. Ainsi, Maurin (2003) la définit comme l'action de développer les facultés morales, physiques, intellectuelles et psychiques d'un individu. Elle vise donc à assurer à chaque individu le développement de toutes ses capacités afin de lui permettre d'avoir une vie personnelle, de la gérer et de réfléchir pour pouvoir s'orienter.

Akra (2009, p. 5) relève que: « L'éducation de l'enfant incombe aux parents, et dans une large mesure à la famille et à la société. Mais, l'évolution de la société a conduit à la formalisation de l'éducation à travers des structures telles que l'école ». C'est dire que l'éducation se réalise d'abord, dans le milieu familial et ensuite, à l'école. Après la cellule familiale, l'école reste donc le lieu privilégié où l'enfant passe la majeure partie de son temps. Cet endroit constitue pour lui un lieu d'apprentissage.

Pour déterminer le niveau d'apprentissage des élèves, il leur est constamment attribué des notes après avoir été soumis à des épreuves d'évaluation. Ces épreuves représentent un système de vérification des progrès réalisés par les élèves au moyen de contrôles continus, d'exercices et d'autres travaux échelonnés tout au long de l'année académique. Elles ont pour but de mesurer la performance des élèves dans les matières qui leur sont dispensées.

La performance scolaire a fait l'objet de nombreuses études au cours de ces dernières années. La performance d'un apprenant représente la note qui lui est attribuée après l'exécution d'une ou de plusieurs tâches (épreuves). Une

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 4

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

performance est, selon Sillamy (1983, p.506) la : « mise en oeuvre d'une aptitude à partir de laquelle on peut déduire les possibilités d'un sujet dans un domaine particulier ».

Dans une autre approche, Chemama, Gallo et Leconte (cités par Kouadio, 2010) définissent la performance comme le résultat quantitatif affecté à un sujet placé dans une situation d'exercice. Elle est par conséquent, la résultante de l'application de la mesure à des épreuves. Cette performance s'apparente à une évaluation scolaire.

La performance d'un élève renvoie donc aux résultats obtenus en classe par ce dernier après la réalisation des tâches pédagogiques (contrôles continus, exercices et autres travaux) organisées par les enseignants afin de vérifier son niveau d'acquisition. Ces résultats sont généralement des indicateurs quantitatifs (notes) de la performance scolaire.

En considérant les performances scolaires en termes de notes obtenues dans une matière ou en termes de moyenne de notes dans toutes les matières, on se rend compte qu'elles peuvent être bonnes ou mauvaises. C'est pourquoi, on parle de bonnes performances et de mauvaises performances. Selon Kressou (2008), dans les disciplines scolaires, les élèves réagissent différemment aux évaluations. Dans certaines disciplines, ils réalisent de bonnes performances alors que dans d'autres, les notes qu'ils obtiennent sont moins bonnes. Les notes des élèves permettent alors de distinguer des matières dans lesquelles ils manifestent de bonnes dispositions mentales, et d'autres pour lesquelles, ce n'est pas le cas. Un même sujet peut présenter des performances différentes dans les matières enseignées.

Ainsi, l'on constate en Côte d'Ivoire, que dans les lycées et collèges, généralement, les garçons réussissent mieux dans les matières scientifiques que

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 5

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

les filles. Selon Proteau (2002, p.56) : « 60% des baccalauréats attribués aux filles sont de séries littéraires, 26% de séries scientifiques et 13,4% de séries techniques ; pour les garçons ces proportions sont respectivement de 42,5%, 44,5% et 13% ». C'est pourquoi, on remarque une forte absence des filles dans les séries scientifiques et, par conséquent, une plus grande présence dans les séries littéraires.

Les matières scientifiques sont relatives aux sciences. Par opposition aux matières littéraires, ce sont des disciplines qui, dans le domaine de la connaissance présentent des caractères de rigueur, d'exigence, d'objectivité propres aux sciences. Dans le système éducatif ivoirien, au niveau de l'enseignement secondaire, sont considérées comme disciplines scientifiques les Mathématiques, les Sciences physiques, les Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

Selon Bouteyre (cité par Kouadio, 2010), expliquer la performance scolaire, revient à identifier les facteurs en relation avec l'échec ou la réussite scolaire. Ces facteurs sont de deux ordres : les facteurs internes et les facteurs externes. Parmi les facteurs internes, des chercheurs ont montré qu'il existe un lien significatif entre le sommeil nocturne, l'intelligence, la fatigue, le stress, l'estime de soi, la motivation et la réussite scolaire (Clelland, Deschamps et Piéron cités par Kouadio, op.cit). D'autres ont montré qu'il y avait des corrélations entre les facteurs externes, à savoir : le niveau de participation parentale et les pratiques éducatives parentales, les conditions socio-économiques et la performance scolaire (Akra, 2009 ; Cuisinier, 1996 ; Djè-Bi, 1998, Kanga, 1997).

En tenant compte des corrélations entre les facteurs externes et les performances scolaires et, étant donné qu'un même sujet peut présenter des performances différentes dans les matières qui lui sont enseignées, on peut en

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 6

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

déduire que l'organisation du système scolaire selon le type d'établissement, peut avoir un effet sur les performances.

Augé (2006, p. 433) définit un établissement comme « un édifice, un ensemble de locaux où se donne un enseignement (école, collège, lycée)». Les établissements sont donc de façon générale, des structures formelles à caractère public ou privé, où des professionnels assument la responsabilité de former, d'éduquer, d'instruire et de dispenser la culture et le savoir de façon collective à des sujets caractéristiques, c'est-à-dire à des élèves. (De Jean cité par Kressou, 2008). Les enseignements sont donnés dans des établissements mixtes et non mixtes.

La notion de mixité recouvre ce qui est formé de deux ou plusieurs éléments de nature différente (Maurin ,2003). Zaidman (2007) définit la mixité comme la coexistence des femmes et des hommes dans un espace social commun. Dans cette perspective, idéalement un établissement mixte est une école, un collège ou un lycée qui accueille en son sein à la fois les filles et les garçons, et un établissement non mixte accueille uniquement, soit les filles, soit les garçons.

Quelque soit le type d'établissement mixte ou non, les disciplines littéraires et scientifiques sont enseignées aux filles et aux garçons. La sous représentation des filles dans ces filières est fréquemment attribuée à une supériorité masculine en mathématique. Selon Zaidman (op.cit) dans les écoles mixtes, les femmes sont considérées comme un groupe social « minoritaire » au sens de groupe dominé. Il y a donc une domination masculine, ce qui peut empêcher ces dernières d'exprimer librement leurs potentiels.

En outre, dans les écoles mixtes, il est plus difficile de suivre la diversité des élèves. La présence de garçons et de filles dans la même salle, entraîne des

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 7

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

manques d'attention et renforcent les stéréotypes de genre (Sidick et Béké, 2008).

Dans les établissements non mixtes dont l'accès est exclusivement réservé aux filles, la domination masculine est inexistante et les stéréotypes liés au genre sont moins ressentis, ce qui pourrait permettre aux filles d'exprimer facilement leur potentialité dans toutes les matières en général, et plus particulièrement, dans les disciplines scientifiques qui sont considérées comme l'apanage de la gente masculine.

Or, dans les établissements scolaires, les filles et les garçons se côtoient régulièrement quand il s'agit d'établissements mixtes ou entre elles s'il est question d'établissements non mixtes. Ce facteur pourrait jouer sur la performance des filles dans les matières scientifiques, à travers des processus tels que la domination masculine, les stéréotypes de genre, la manière dont les enseignants dispensent les cours et la politique pédagogique mise en place.

Cependant, à notre connaissance, en Côte d'Ivoire, la littérature scientifique existante n'a pas pris en compte le caractère mixte ou non des établissements scolaires dans l'explication des performances scolaires. « Il n'y a pas eu de recherches approfondies sur les effets de ces deux modèles pédagogiques dans notre système éducatif » (Sidick et Béké 2008, p.39). Même en France, bien que récente dans sa forme généralisée, la mixité scolaire ne fait encore l'objet que de très peu de recherches scientifiques (Zaidman, 2007).

Une telle étude, au plan théorique, pourrait apporter des informations complémentaires à la littérature consacrée aux déterminants des performances scolaires en général, et à ceux des performances des filles dans les matières scientifiques en particulier.

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 8

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

Au plan pratique, le lien entre le caractère mixte ou non mixte de l'établissement et la performance des jeunes filles dans les matières scientifiques, pourrait permettre d'abord, aux parents et aux élèves de faire un choix raisonné du type d'établissement scolaire à retenir pour la scolarisation des filles. L'étude pourrait également suggérer aux autorités de faire la promotion d'un type d'établissement afin de relever le niveau des filles dans les matières scientifiques et de lutter contre les croyances selon lesquelles il existerait des matières dédiées aux filles et des matières dédiées aux garçons.

La présente étude vise à comparer les performances des filles dans les matières scientifiques en fonction du type d'établissement fréquenté.

YAO Kouassi Gabin-Silvère Mémoire de Maîtrise, Psychologie Génétique Différentielle

Page 9

Type d'établissement et performance des filles dans les matières scientifiques

sommaire suivant