WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude d'impact de l'exploitation du gisement ferrifère de la mine de l'Ouenza sur l'environnement ( Algérie )

( Télécharger le fichier original )
par Souad NARSIS
Université Badji Mokhtar Annaba, Algérie - Magistère (Ecole doctorale) 2012
  

précédent sommaire suivant

1.5 Réseau hydrographique :

En dehors de la source thermale de Hammam sidi Yahia située à 11.5 km à vol d'oiseau au S.O de la mine de l'Ouenza, de quelques suintements à la base des grès miocène et des quelques rares sources localisées dans les oueds, les points d'eau naturels dans la région de Ouenza sont très rares. (Chain.R, 2006)

On a une nappe aquifère souterraine de SOUDA qui alimente la mine en eau. Toutes fois, du coté Est, dans la plaine du Douar El Meridj, on aperçoit l'existence de quelques puits isolés dont l'eau est salée. Le réseau hydrographique est représenté principalement par les cours de Oued Mellègue au nord et Oued Kseub au sud-est, distants respectivement de 3.5 km et 6.5 km à vol d'oiseau de la mine. (Cheriet.F, 2009)

Hormis les cours d'eau cités ci-dessus, la région de Ouenza est parsemée d'un enchevêtrement de ravins suivant une direction préférentielle N.O-S.E qui se déversent durant les périodes pluviales dans les oueds, Mellegue pour le versant N.O et Oued El Kseub pour le versant S.E. (Chain.R, 2006)

Le comportement hydrogéologique des terrains existants à Ouenza ; se résume comme suit :

Les terrains triasiques contenant du gypse et du sel et du fait de leur hétérogénéité sont perméables dans lesquels les eaux s'infiltrent et y circulent mais deviennent saumâtres et conviennent donc que pour l'emploi industriel. Les calcaires s'ils sont fissurés, permettent l`infiltration des eaux et même leur circulation. (Dubordieu.G, 1956)

1.6 Etude climatique 

Le climat moyen correspond à l'ensemble des conditions qui caractérisent l'état moyen de l'atmosphère en un lieu ou une région donnée (Guyot, 1999)

Plusieurs facteurs interviennent dans la diffusion et la dilution des polluants :

a- Les facteurs météorologiques :

Qui ont un rôle particulièrement important et qui sont: le mouvement, la température, la turbulence et les précipitations. En revanche, l'humidité, les nuages et certains autres phénomènes météorologiques peuvent contribuer d'une manière secondaire à maintenir la pollution à un niveau élevé.

b- Les facteurs topographiques:

L'existence de certaines formes de relief, végétation, construction, ainsi que la nature particulière des matériaux qui recouvrent la surface du sol constituent une autre série de facteurs dont dépendent la diffusion des polluants et l'autopurification de l'air, aussi bien directement que par l'intermédiaire des facteurs météorologiques. (MATEI.B, 1974)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.