WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude d'impact de l'exploitation du gisement ferrifère de la mine de l'Ouenza sur l'environnement ( Algérie )

( Télécharger le fichier original )
par Souad NARSIS
Université Badji Mokhtar Annaba, Algérie - Magistère (Ecole doctorale) 2012
  

précédent sommaire suivant

Chapitre ²²².

RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION

²²². Résultats et interprétation

2. Résultats des analyses :

2.1. Résultats pédologiques :

Les résultats obtenus à partir des analyses physico-chimiques des volumes pédologiques prélevés au niveau des trois stations (S1, S2 et S3) sont représentés dans le tableau 14.

Tableau 14 : Résultats des analyses physico-chimiques des volumes pédologiques prélevés au niveau des trois stations d'échantillonnage.

Stations

Paramètres

S1

S2

S3

pH eau

7,43

7,26

7,51

pH KCl

8,81

8,78

8,50

CE (ms/cm2)

0,2

0,33

2,26

Humidité %

0,8

2,2

3,6

Densité réelle (g)

3,07

2,66

3,1

Densité apparente (g/m3)

1,50

1,115

1,57

Porosité %

51,14

58,08

49,35

Matière organique%

2,58

3,48

0,77

Texture %

Sable : 67,797

Limon : 20,08

Argile : 12,144

Sablo-limoneuse

Sable : 37,536

Limon : 55,04

Argile : 6,6

Limono-sableuse

Sable : 37,406

Limon : 48,76

Argile : 13,16

Limono-sableuse

Calcaire total %

24,9

24,925

24,825

Calcaire actif %

0

1,25

1,25

Cuivre (ppm)

0,0244

0,0326

0,0502

Plomb (ppm)

0,2171

0,4726

0,4631

Cadmium (ppm)

0,0178

0,0222

0,0193

Zinc (ppm)

0,0671

0,0737

0,0943

2.1.1. Interprétation des résultats :

1.1.1.1 Le pH eau, pH KCL :

Les mesures du pH eau dans les trois stations ont montrés que nous somme en présence de sol neutre (site 2) à légèrement alcalin (site 1et3) figure 16. L'échelle de désignation du type de sol, en fonction du pH est présentée dans le tableau n°14 (Soltner, Gauchier.1981) et on déduit que nos trois stations ont un sol neutre à légèrement alcalins.

L'acidité d'échange ou pH KCl s'est révélée supérieure à l'acidité actuelle (pH eau) dans l'ensemble des sols des trois stations (Figure 16), ceci est lié principalement à la saturation du complexe adsorbant en base et qu'il n'existe probablement pas d'ions hydrogènes sur le complexe ce qui explique une forte concentration de l'ion K dans la solution du sol.

Figure 16 : Représentation graphique du pH eau, pH KCl

1.1.1.2 La conductivité électrique

En se basant sur l'échelle internationale de mesure de la salinité pédologique (Tableau14), Les valeurs obtenues pour le paramètre de la conductivité électrique pour la première et deuxième station sont non salés avec respectivement 0,2 et 0,33 (ms) alors que la troisième station manifeste une certaine salinité avec 2,6ms/cm2 (figure 17)

Figure 17: Représentation graphique de la conductivité électrique du sol des trois stations

1.1.1.3 L'humidité :

La détermination de l'humidité hygroscopique montre que les sols sont très secs et ne retiennent qu'une faible proportion d'eau qui varie selon les stations (0,8% pour la première station, 2,2 % pour la station 2 et 3,6 % pour la troisième station).

Figure 18: Représentation graphique de l'humidité du sol des trois stations

1.1.1.4 La porosité :

Dans la figure 19 on constate que la porosité calculé pour les trois sols est très élevé, supérieur à 40% ce qui montre que nous somme en présence de sol très poreux soit à texture légère soit bien structuré.

Figure 19: Représentation graphique de la porosité des sols des trois stations

1.1.1.5 La matière organique

D'après Duchaufour (1977), les sols sont considérés riches en matière organique lorsque le pourcentage de présence de cette dernière est supérieur à 2%. A cet effet et en se basant sur les teneurs en matière organique de nos sols on peut dire que les sols de la Station 1 et Station 2 sont des sols riches en matière organique par contre les sols de la station 3 sont considérés comme étant pauvre en matière organique.

Figure 20: Représentation graphique du taux de la matière organique dans les sols des trois stations d'échantillonnage

1.1.1.6 Texture :

En se référant au triangle textural de l'USDA, on à un sol a texture sablo-limoneuse pour la première station, et limono-sableuse pour la deuxième et la troisième station, il existe une grande ressemblance dans la texture des trois stations, ce sont des sols de régions semi arides.

1.1.1.7 Le calcaire total et calcaire actif :

D'après les analyses pédologiques, les sols de la région d'étude semblent contenir une importante quantité de calcaire (plus de 24%) alors que la teneur en calcaire actif est très faible voir nulle. Cette situation est peut être liée à la nature de la forme du calcaire dans ces sols.

1.1.1.8 Métaux lourds :

Les métaux présents dans l'eau et l'environnement terrestre sont des éléments nécessaires au fonctionnement normal des plantes et des animaux. Ils jouent un rôle important dans la transformation de la matière, principalement dans les mécanismes enzymatiques, ils font partie des éléments toxiques pour la santé. On les retrouve principalement dans les eaux usées industrielles et municipales (Cd, Cu, Pb, Zn), les précipitations atmosphériques, et les eaux provenant de l'activité agricole (Hg, Cu, Pb). (Kozlowski .R et al, 2003)

Les activités agricoles ainsi que l'industrie et les transports influencent la contamination de l'eau, de l'air et du sol. Dans les sols acides, les métaux lourds sont plus mobiles et se retrouvent plus facilement dans la chaîne alimentaire. Par conséquent, on prévoit que dans les terres où l'acidité va augmenté les plantes absorberont une quantité plus importante de métaux lourds (par ex. du cadmium). (Kozlowski .R et al, 2003)

Une faible concentration de ces éléments dans l'environnement a généralement un effet positif et stimule l'activité des organismes vivants. Au-delà du seuil maximum, ils inhibent la croissance et le développement et peuvent même être toxiques (Kozlowski .R et al, 2003)

L'évaluation des taux de métaux lourds dans la région a permis de mettre en évidence la richesse du sol en ces éléments.

L'étude comparative montre que :

Le taux du plomb dans les sols des trois stations (figure 21) varie peu de la station 2 à la station trois « 0,47ppm et 0,46ppm respectivement », alors que la station 1, située en amont de la minerai, enregistre des taux relativement faibles 0,21ppm » cette différence peut montrer l'effet de l'activité de la mine sur les teneurs en cet élément.

· Plomb :

Figure 21 : Teneur en Plomb (Pb) des sols des trois stations étudiées

· Zinc :

Figure 22 : Teneur en Zinc (Zn) des sols des trois stations étudiées

D'après la figure 22, on constate que la troisième station comporte une concentration élevée par rapport aux deux autres stations 1 et 2.

· Cuivre :

Figure 23 : Teneur en cuivre (Cu) des sols des trois stations étudiées

La concentration du cuivre dans la troisième station est beaucoup plus élevée 0,05 ppm presque le double que dans les stations 1 et 2 (0,02 ppm et 0,03 ppm respectivement). (Figure23)

· Cadmium :

Figure 24 : Teneur en cadmium (Cd) des sols des trois stations étudiées

Les résultats d'analyses du Cadmium obtenus pour les trois stations d'échantillonnage sont de 0.017, 0.022 et 0.19 ppm respectivement.

Malgré l'influence de la mine sur les teneurs du sol en métaux lourds, Les valeurs obtenues montrent que les sols des trois stations d'échantillonnage de la zone ne dépassent pas les normes selon ( M.Kürsad Türkdoðan http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1382668902001564 - AFF1 et al, 2003) ce qui témoigne de l'absence de pollution de ces sols par ces éléments pendant la période d'échantillonnage.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.