WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude d'impact de l'exploitation du gisement ferrifère de la mine de l'Ouenza sur l'environnement ( Algérie )

( Télécharger le fichier original )
par Souad NARSIS
Université Badji Mokhtar Annaba, Algérie - Magistère (Ecole doctorale) 2012
  

précédent sommaire suivant

3. Discussion et conclusion générale

L'évaluation de l'effet de l'extraction du minerai de fer sur l'environnement à été abordé par la caractérisation physique et biologique de cet environnement, et dans un souci de cerner cet effet nous avons retenus trois stations représentés selon axe défini par la direction des vents dominants dans cette région.

Les trois stations retenues se répartissent comme suit ; la station 1 à l'Ouest de la mine, la deuxième station située au niveau de la mine (ville de l'Ouenza) tandis que la troisième station est située à plus de 3km à l'Est de cette dernière.

Les prélèvements ont porté sur le sol, la végétation sur place et les eaux de surface, la station 2 ne contient pas une source d'eau permanente.

La caractérisation du sol a porté sur plusieurs paramètres physico-chimiques d'une part et sur la possibilité de contenir des éléments toxiques (Métaux lourds). Les résultats révèlent qu'au niveau du sol l'ensemble des caractéristiques sont en équilibre avec les conditions du milieu et traduisent une évolution naturelle des sols en milieux semi-arides. La concentration des métaux lourds au niveau des sols ne semble pas être affectée par la mine.

La caractérisation des deux stations d'eau avant et après la mine ne semble pas être affectée par l'activité minière de la région, cela est probablement lié à l'importance des cours d'eau et leurs vitesses d'élimination de ces matières. La détermination de la concentration en métaux lourds dans les eaux des oueds ne semble pas être affectée.

L'influence de l'activité de la mine de l'Ouenza sur la végétation a été évaluée par la mesure de certains indicateurs physiologiques du métabolisme des plantes.

L'absence d'un couvert végétal dense et homogène nous a contraints de prélever les espèces présentes malgré leurs différences et leurs aptitudes. Les espèces étudiées montrent une certaine perturbation particulièrement au niveau de l'assimilation chlorophyllienne, car l'accumulation de la poussière bloque tout échange entre l'atmosphère et la plante réagit par une forte production de matière organique et de son accumulation au niveau de certains organes.

Les poussières les plus fines sont transportées plus loin et ont une action plus forte que les grosses particules déposées sur la surface foliaire de la deuxième station.

A la lumière de cette étude, il ressort que l'activité de l'extraction du minerai ne semble pas produire des éléments perturbateurs de l'atmosphère hors les quantités de poussières qui traverse les tissus producteurs pour créer une barrière devant tout échange avec le milieu extérieur obligeant les plantes à s'adapter à cette situation .

Le contrôle et la réduction de l'émission de poussières semble l'unique manière de protéger l'environnement dans cette région.

Résumé

Le gisement ferrifère de la mine de l'Ouenza est situé à 120 km au Sud Est de Annaba et à 80 km au nord de Tébessa. La mine est l'une des plus importantes unités de production de fer dans tout le territoire Algérien.

Le minerai provoque une expansion de poussières qui envahissent presque tous les quartiers de la ville. Cette poussière est non seulement la source d'une dégradation de l'environnement, mais aussi de la qualité des eaux de surface, en plus elle a un impact sur la végétation.

Cette expansion de poussières est aussi la cause principale des maladies pulmonaires dont la silicose qui se propage dans ce milieu urbain.

Dans cette étude expérimentale nous nous sommes intéressés à l'évaluation de l'impact de l'exploitation du gisement ferrifère de l'Ouenza et sur l'environnement.

Les résultats analytiques obtenus indiquent qu'au niveau du sol l'ensemble des caractéristiques sont en équilibre avec les conditions du milieu et traduisent une évolution naturelle des sols qu'est en équilibre avec le milieu semi-aride, il est de même pour les qualités des eaux qui ne semblent pas être affectées par l'activité minière de la région.

La réponse de la végétation à cette perturbation se manifeste particulièrement au niveau de l'assimilation chlorophyllienne. Les poussières les plus fines sont transportées plus loin et ont une action plus forte que les grosses particules déposées sur la surface foliaire.

Quant à l'évaluation de la concentration en métaux lourds dans les sols et les eaux des oueds ainsi qu'au niveau des végétaux ne semblent pas être affectés.

Mots-clés ; Gisement ferrifère, Chlorophylles, métaux lourds, poussières, Ouenza

Ø Summary

The deposit ferriferous mine of the Ouenza is located 120 km south south east of Annaba and 80 miles north of Tebessa. The mine is one of the most important iron production units throughout the Algerian territory. Ore expansion causes dust that pervades almost all areas of the city. This dust is a source of degradation of environment, quality of surface waters and impacts on vegetation. In addition, pulmonary diseases including silicosis.

In this experimental study we were interested in assessing the impact of the exploitation of the iron-bearing deposit Ouenza and its impact on the environment.

The analytical results indicate that the ground set of characteristics are in balance with environmental conditions and reflect a natural evolution of soils in semi-arid and water stations do not seem to be affected by the mining activity in the region. The concentration of heavy metals in soil and water (oued, wadi) not seem to be affected.

Plant species studied represent some disturbance particularly at the level of chlorophyll assimilation. The finest dust particles are transported further and stronger action than larger particles deposited on the leaf surface.

Key words; Iron Range deposit, chlorophylls, heavy metals, dust, Ouenza.

ãáÎÕ:

íÚÏ ãäÌã ÇáæäÒÉ ÇáæÇÞÚ Úáì ÈÚÏ 80 ßíáæãÊÑ ÔãÇá æáÇíÉ ÊÈÓÉ æ120 ßíáæãÊÑ ÌäæÈ ÔÑÞ æáÇíÉ ÚäÇÈÉ æÇÍÏ ãä åã æËÑì æÍÏÇÊ ÇäÊÇÌ ÇáÍÏíÏ í ÇáæØä áßä ËÇÑ ÚãáíÇÊ ÇÓÊÎÑÇÌ åÐå ÇáËÑæÇÊ ÇáãÚÏäíÉ ÊÚæÏ ÈÇáÓáÈ Úáì ÓßÇä ÇáãÏíäÉ ÈÓÈÈ ÊÓÑÈÇÊ ÇáÛÈÇÑ ÇáÊí ÊÚÏ ãÕÏÑ ÊÏåæÑ ÇáÈíÆÉ ÈÊáæË ÇáãíÇå ÇáÓØÍíÉ ããÇ íÄËÑ ãÈÇÔÑÉ Úáì ÇáÛØÇÁ ÇáäÈÇÊí í åÐå ÇáãäØÞÉ ÒíÇÏÉ Úáì Ðáß ÊÓÈÈ åÐå ÇáÊÓÑÈÇÊ ÇáãáæËÉ ãÑÇÖÇ ÕÏÑíÉ ÎØíÑÉ áÓßÇä åÐå ÇáãäØÞÉ ÇáÚãÑÇäíÉ Úáì ÛÑÇÑ ÏÇÁ ÇáÓÍÇÑ ÇáÑãáí "ÓíáíßæÒ".

æÇåÊãÊ åÐå ÇáÏÑÇÓÉ ÇáÚáãíÉ ÇáÊÌÑíÈíÉ Úáì ÊÞííã ÚãáíÉ ÇÓÊÛáÇá ãäÌã ÇáÍÏíÏ ÈÇáæäÒÉ æËÑ Ðáß Úáì ÇáÈíÆÉ ÍíË ÔÇÑÊ ÇáäÊÇÆÌ ÇáÊÍáíáíÉ ä ÎÕÇÆÕ ÇáÑÖ æÇáãíÇå ÈÏÊ ãÊæÇÒäÉ ãÚ ÇáÙÑæ ÇáÈíÆíÉ ÇáÊí ÊãíÒ ÇáÊÑÈÉ ÔÈå ÇáÞÇÍáÉ æãßæäÇÊ ÇáãÓØÍÇÊ ÇáãÇÆíÉ ÈÇáãäØÞÉ ÇÐ íÈÏæ äåÇ áã ÊÊËÑ äÓÈíÇ ãÚ ÇáäÔÇØÇÊ ÇáÕäÇÚíÉ ááãäÌã.

æíßãä ËÑ ÇÓÊÛáÇá ÇáãäÌã ÇáÍÏíÏí Úáì ÇáäÈÇÊ í ÇáÇÖØÑÇÈÇÊ Úáì ãÓÊæì ÇÓÊíÚÇÈ ÇáßáæÑæíá. ßãÇ ßÔÊ ÇáÏÑÇÓÉ ä ÑÞì ÌÒíÆÇÊ ÇáÛÈÇÑ ÊäÊÞá Çáì ãäÇØÞ ÈÚíÏÉ æÈÐáß Çä áåÇ ÊËíÑ ÎØÑ Úáì ÇáäÈÇÊ ãä ÇáÌÒíÆÇÊ ÇáßÈíÑÉ ÇáÊí ÊÊÑÓÈ Úáì ÓØÍ æÑÇÞåÇ.

äÓ ÇáäÊÇÆÌ ÓÌáÊåÇ åÐå ÇáÏÑÇÓÉ í ÊÑßíÒ ÇáãÚÇÏä ÇáËÞíáÉ Úáì ãÓÊæì ÇáÊÑÈÉ æí ãíÇå ÇáæÏíÉ ÇáãÍÇÐíÉ ÇÐ ÈÏÊ ÚÇÏíÉ.

ÇáãÇÊíÍ : ãäÌã ÍÏíÏí ÇáßáæÑæíá ÇáãÚÇÏä ÇáËÞíáÉ ÛÈÇÑ ÇáæäÒÉ.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.