WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Télévision haà»tienne par càóble et couleur locale ( la télé Haà»ti )

( Télécharger le fichier original )
par Joêl Lorquet
Université d'état d'Haà»ti faculté des sciences humaines - Licence en sciences de la communication collective et du journalisme 1999
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE II

TELEVISION ET CULTURE

Sens général de la culture

Il existe plusieurs définitions du mot culture. Nous n'allons pas aborder le sens figuré du mot culture qui évoque seulement le développement intellectuel d'un individu ou d'un groupe d'individus, nous retiendrons cependant les définitions qui sont en rapport avec notre thèse comme par exemple celle de Roland Dixon, professeur d'anthropologie à Havard University, dans son magistral ouvrage intitulé "Building of Cultures". "Le terme de culture est employé par les anthropologues, les sociologues et autres, comme une désignation de la totalité des productions et des activités d'un peuple dans l'ordre social et religieux - coutumes et croyances. C'est ce que nous avons l'habitude d'appeler leur civilisation quand il s'agit de peuples avancés. Nous parlons d'une civilisation égyptienne, grecque et chinoise, européenne ou américaine, car nous regardons ces peuples et nous-mêmes comme civilisés en contraste avec la masse des incivilisés, des barbares et des sauvages. Mais en réalité ces derniers ont leur propre culture, leur (propre) civilisation aussi définie, aussi caractéristique que celle de leurs parents les plus favorisés...

La culture de tout un peuple englobe la somme de toutes ses activités - coutumes et croyances. Et toutes ces choses sont comprises en trois catégories: physiques, sociales et religieuses..." 20(*)

La culture peut être défine comme étant "l'ensemble des faits de civilisations propres à un groupe social, incluant les connaissances, les croyances, l'art, la morale, les lois, les coutumes, etc." "La culture se manifeste à travers la religion, la structure familiale, l'éducation, l'organisation politique, et ne se limite donc pas aux formes d'expression culturelles (arts, littérature, folklore, etc) auxquels on la réduit parfois». 21(*)

Guy Rocher, s'inspirant de la définition de Tylor et de plusieurs autres chercheurs, définit la culture comme suit: "La culture est un ensemble lié de manière de penser, de sentir et d'agir plus ou moins formalisé qui, étant appris et partagé par une pluralité de personnes, sert d'une manière à la fois objective et symbolique, à constituer ces personnes en une collectivité particulière et distincte".22(*)

"La culture ne s'exprime pas seulement dans les différentes croyances, de valeurs, de normes et de mode de vie du groupe, mais aussi au niveau de l'individu, dans ses façons de penser, de sentir, d'établir la communication. Elle se fonde - et c'est son aspect positif - l'identité socio-culturelle de

la personne". 23(*)

Pour Carmel Carmilleri, psychologue, "la culture est l'ensemble plus ou moins fortement lié des significations acquises les plus persistantes et les plus partagées que les membres d'un groupe, de par leur affiliation à ce groupe, sont amenés à distribuer de façon prévalente sur les stimuli provenant de leur environnement et d'eux-mêmes, induisant vis-à-vis de ces stimuli, des attitudes, des représentations et des comportements communs valorisés, dont ils tendent à assurer la reproduction par des voies non génétiques".24(*)

Les caractéristiques de la culture haïtienne

Le Dr. Price Mars, dans son ouvrage intitulé "Format ethnique, folklore et culture haïtienne", résume les caractéristiques de la culture haïtienne en affirmant que "la vie matérielle des 4/5 des populations haïtiennes, nous paraît caractérisée par un mode d'habitation architecturale, d'ameublement, d'alimentation et d'hygiène frustres. La parure vestimentaire est d'égale simplicité accentuée cependant par la coutume de marcher nu-pieds et de n'user de sandales ou de chaussures qu'en de rares occasions. Les moyens de transport sont encore le portage sur la tête allégés quelquefois par l'emploi des animaux: l'âne, le cheval, la mûle, voire le boeuf."

Le Dr. Price Mars poursuit en affirmant que "sa vie morale et religieuse qui est peut-être la plus curieuse originalité de son existence, est la création d'un synchrétisme religieux où vodou et catholicisme se trouvent alliés en proportions infinies".

"Sa vie sociale s'accommode d'une polygamie diversifiée. Son art se concrétise dans la danse et la chanson. Sa vie politique s'explique par la passivité absolue". Il conclut en affirmant que de ces éléments ethnographiques sus-mentionnés, constituent les principaux étais de la culture du peuple haïtien dans sa grande majorité, dans les 4/5 de la constitution démographique.

CULTURE ET MOYENS DE COMMUNICATION DE MASSE

Outre leurs autres fonctions, les moyens de communication de masse ont toujours représenté depuis leur création, un excellent canal de diffusion de la culture en général. La télévision, à cause de son caractère tridimentionnel, constitue donc l'une des courroies les plus efficaces pour la transmission de la culture, pour ne pas dire un agent culturel.

La télévision en tant qu'agent culturel

Les techniques de communication de masse constituent un des progrès technologiques affectant le plus la vie sociale. Diverses recherches ont déjà été effectuées sur l'influence qu'exercent les mass médias sur la société, cependant ce domaine si vaste est jusqu'à présent mal exploré.

La télévision en tant que l'une des plus récentes techniques de communication de masse, est un medium très persuasif. En effet, la télévision force le téléspectateur à être chaque jour en contact avec son monde local et avec l'extérieur, ce qui, d'une manière ou d'une autre, amène l'individu à participer aux débats qui s'y déroulent. La culture peut favoriser la socialisation de l'être humain en général et plus particulièrement des enfants. La socialisation est considérée comme étant "le processus par lequel la personne humaine apprend et intériorise tout au cours de sa vie des éléments socio-culturels de son milieu, les intègre à la structure de sa personnalité sous l'influence d'expériences et d'agents sociaux significatifs et par là s'adapte à l'environnement social où elle doit vivre". 25(*)

Cette socialisation se fait par l'acquisition de la culture, son intégration à la personnalité et l'adaptation à l'environnement. Dans le cas d'un enfant, il est socialisé, c'est-à-dire intégré par l'apprentissage d'une langue, de valeurs, d'une idéologie qui se fait dans une société. Cet apprentisage se fait par sa famille, en partie par ses pairs, l'école et aussi par la télévision qui, elle-même influence en partie les institutions pré-citées. La télévision est un élément à l'intérieur d'une société déterminée par un système économique donné et un système idéologique lui correspondant.

La télévision est un diffuseur de culture, c'est une fenêtre ouverte sur le monde; la culture est atteinte de la façon la plus directe par la télévision. De par sa force tridimentionnelle, la télévision peut constituer un danger en ce sens qu'elle peut favoriser l'acculturation ou créer des stéréotypes culturels, voilà pourquoi il faut donc en faire un bon usage.

Définition d'une émission culturelle

Nombreux sont ceux-là qui ont tendance à confondre les émissions éducatives avec les émissions culturelles et populaires. Une émission éducative n'est pas une émission culturelle et vice-versa. En communication, chaque émission a sa propre dénomination surtout dans le domaine de la télévision qui est un art.

Une émission culturelle s'applique à la diffusion de messages tirés du patrimoine intellectuel ou artistique; ou alors, elle a pour objet de créer un art nouveau. Ainsi, on comprend aisément que la différence qui existe entre la radio éducative et la radio et la radio culturelle est significative. Dans les programmes radiophoniques, est éducative toute émission à caractère didactique, systématique et progressif; cependant, a reçu la dénomination d'émission culturelle, toute émission pure et simple de la culture, ou de création artistique et désintéressée. 26(*)

Ce qu'on entend par production locale

La production en générale peut être définie comme étant comme un travail de création qu'on veut présenter au public. Ce travail peut être par exemple la réalisation d'un film, d'une oeuvre théátrale, musicale, d'un feuilleton radiophonique ou télévisé, etc. "Produire localement, selon un expert en production, c'est concevoir un format d'émission, la réaliser, assurer la mise en ondes puis faire le suivi de cette oeuvre".

CULTURE ET TELEVISION EN HAITI

Pourrait-on parler de tranmission de la culture sans faire état de la télévision. Ce média est évidemment très populaire dans toutes les sphères sociales du pays. Certes, en raison de certaines contraintes, notamment le rationnement du courant électrique ou le prix d'achat élevé d'un appareil de télévision, elle se range au second plan après la radio, cependant, en tant qu'excellent moyen de divertissement également, la télévision, si elle n'a pas encore totalement supplée au cinéma, tend à devenir de plus en plus populaire chez les habitants des quartiers défavorisés. Ces derniers, qui ne peuvent parfois se procurer un appareil neuf, ont bien souvent la possibilité d'acheter un appareil de seconde main généralement accessible dans les marchés publiques où se vendent des produits usagés de toute sorte (communément appelé «Pèpè» ou « Kennedy» ) en provenance des Etats-Unis d'Amérique.

LA POPULARITE DE LA TELEVISION DANS TOUS LES MILIEUX

S'il y a un milieu oùu la télévision jouit d'une grande popularité, c'est surtout dans le milieu enfantin. Il est un fait que les enfants sont généralement friands de dessins animés ou d'autres émissions conçues spécialement pour eux diffusés par la plupart des chaînes le matin ou en fin d'après-midi.

A - Dans le milieu enfantin

Les différentes recherches effectuées sur la question à travers le monde ont démontré l'importance de l'audience dont jouissent les médias. En Europe, par exemple, plus de la moitié des enfants regardent la télévision tous les jours. Il en est de même aux Etats-Unis d'Amérique où les enfants de 4 à 8 ans regardent le petit écran durant 2 heures et demie en moyenne quotidiennement; ceux de 10 à 16 ans lui consacrent 4 heures par jour en moyenne.

Selon une étude réalisée par Robert M. Liebert, les élèves de la fin de la classe élémentaire passent environ 25 heures par semaine devant la télévision. Les petits regardent surtout à la télé des dessins animés et des films d'aventure. Les bons acteurs et les vedettes de la chanson sont considérés comme leur idole tandis que les bons orateurs et présentateurs sont leur dieux.

Les émissions les plus prisées par les enfants sont notamment "le petit prince", "Scooby do", "la petite princesse", "Tom and Jerry", "le géant méchant", "Papa Pyè", "Languichatte au 20 ème siècle", "Ritounel", "Merry Melodies", etc. Les enfants s'intéressent beaucoup aux dessins animés; il en est de même pour les films publicitaires dont ils apprennent par coeur les slogans.

B - Dans le milieu juvénile

Les jeunes surtout dans le tiers monde regardent la télévision pour se divertir mais surtout pour s'informer. Ils s'intéressent aux films d'aventure, de cowboy, d'amour, aux feuilletons policiers, aux vidéos-clips et aux émissions culturelles. Les jeunes peuvent passer toute une soirée en train de regarder des feuilletons ou des films comme: "McGyver", "Magnum P.I.", "All my Children", "General Hospital", "Miami Vice", "l'Homme qui tombe à pic", "Les deux font la paire", "Arme et charmer", "Dysnatie", "Eden", "Un amour infini", "Love story", "La guerre des étoiles", "Shérif fais-moi peur", "la Bamba", "Les aventuriers de l'Arche perdu", "Conan le barbare", "Cosmos 1999", "Perdu dans l'espace", "Le scorpion rouge", etc.

La télévision constitue peut être le plus grand moyen de divertissement chez les jeunes. Elle est très séduisante et peut les capter durant plusieurs heures. Des programmes diffusés pendant leur absence peuvent être enregistrés sur vidéos et être regardés ultérieurement. Il existe également des

vidéo clubs où on peut emprunter des cassettes de films, de feuilletons ou de documentaires très intéressants.

La télévision qui représente un moyen de rapprochement entre les jeunes est de ce fait très utilisée. Aujourd'hui, ils sont au courant des problèmes confrontés par d'autres jeunes du Moyen-Orient, de la Chine, de l'Europe, de l'Océanie et de l'Afrique. Les mêmes films sont diffusés dans plusieurs continents.

C - Dans le milieu adulte

La télévision est incontestablement un excellent moyen d'information, de distraction et d'éducation. Des enquêtes réalisées ont révélé que la majorité des retraités passent de nombreuses heures devant la télé en train de regarder des matchs de foot-ball, de tennis, de basket-ball, de volley ball, des concerts de musique, des émissions sur l'écologie, l'élevage, l'agriculture, etc.

Les vieux affirment que grâce à la télévision, ils ne se sentent pas abandonnés; la TV devient donc leur meilleur ami durant leurs vieux jours.

D - Dans les couches sociales

L'influence de la télévision, tant sur le plan de l'information que sur celui de la culture ne fait que s'amplifier. Aujourd'hui avec les satellites, les ondes traversent les frontières et il est devenu possible de connaître, presqu'instantanément, les événements importants qui se passent à travers le monde. Avec la télévision, le téléspectateur est présent partout; elle transmet l'événement avec le minimum d'interprétation et c'est le public qui interprête lui-même le contenu.

Grâce à l'électronique, la télévision est devenue un fait social de première importance d'autant plus que l'image peut apporter beaucoup plus d'informations en peu de temps. A cause de l'image qu'elle projette, la télévision peut être utilisée par tous, alphabétisés et analphabètes.

La télévision fait partie de la vie quotidienne. Elle permet au téléspectateur de regarder une pièce de théátre, un film ou encore d'assister en direct à des événements se déroulant à des milliers de kilomètres. L'on peut désormais dans toutes les couches sociales regarder à la télévision une cérémonie qui se déroule au même moment à l'autre bout du monde.

Une étude réalisée sur 60 millions de foyers aux Etats-Unis a révélé que 95% des foyers américains possèdent un appareil de TV et plus de 25% d'entre eux possèdent deux, sinon davantage. Aux Etats-Unis d'aillleurs, il existe plus de 700 stations de télévision commerciales et plus de 220 stations éducatives.27(*)

L'influence des programmes de télévisions étrangères sur la culture locale

Il est un fait évident que les médias, qu' il soient chauds ou froids, exercent une influence quelconque sur le public pour ne pas dire la société. Cette influence peut être bonne ou négative, mais cela dépend de plusieurs facteurs relatifs à la capacité intellectuelle, morale et spirituelle de l'auditeur, du lecteur ou du télespectateurs et sa disponibilité à subir cette influence.

A - Changement de pensée

A côté de sa popularité, la télévision exerce une grande influence sur les gens. Cette influence peut être positive ou négative. L'origine de cette influence vient de la puissance psychologique des messages et des images diffusées. En effet l'audio-visuel a une influence considérable sur tous les groupes d'âges de la vie humaine. Les psycho-pédagogues sont unanimes à conseiller l'utilisation de l'audio-visuel comme moyen d'enseignement.

L'image s'adresse à l'émotivité. Elle est immédiatement accessible. La consommation excessive de la télévision provoque une meilleure compréhension des explications fournies aux enfants; elle suscite également des interrogations chez l'enfant. En d'autres termes, elle éveille sa curiosité. Une enquête effectuée en France, a démontré que 70% des personnes contactées se souviennent immédiatement de ce qu'elles ont entendu de vive voix, tandis que 86% se souviennent immédiatement de ce qu'elles ont vu et entendu à la fois dans un film ou une émission de télévision.

L'image permet de visualiser, de concrétiser ce qui est trop abstrait; l'action conjuguée de l'ouïe et de la vue facilite la mémorisation. Aucun éducateur ne saurait ignorer l'influence considérable qu'exerce la télé sur ceux qui la regardent. L'important c'est de maîtriser cet univers d'images.

L'impact de l'audiovisuel se fait également au niveau de l'information télévisée. Mieux que tous les autres médias, une information concernant une tuerie ou un carnage aura un impact plus vif lorsque les images (même filmées de loin) seront projetées sur le petit écran.

Certains chefs de gouvernement du tiers-monde ayant réalisé l'influence de la télévision se sont vite empressés de l'introduire dans leurs milieux en lui accordant la priorité sur des projets importants comme l'eau potable, les voies de pénétration, l'électricité etc.

Des spécialistes dont les travaux font autorité voient dans la télévision un agent de socialisation et d'acculturation aussi puissant que la famille et les amis qu'on fréquente régulièrement. Parlant de la transmission des traditions qui se faisait jadis d'une génération a une autre, Norma Forbes fait remarquer que "de nos jours, la télévision apporte à tous les enfants ses propres mythes et légendes, sa propre vision du monde". 28(*)

La télévision et le cinéma présentent des gens, des idées, des produits et des faits dont le public n'auraient jamais eu connaissance autrement. Il faut reconnaître l'omniprésence évidente et l'importance accrue des médias dans notre société actuelle. Les médias, et plus particulièrement la télé, influencent notre perception du monde de plusieurs manières fondamentales.

Si la radio s'adresse à un individu intime, la télévision de son côté s'impose à notre personnalité. Dans le domaine éducatif, l'audiovisuel peut compléter directement et valablement l'enseignement traditionnel, voire même dans certains cas, pallier l'absence des professeurs. La télévision ouvre les esprits à des connaissances nouvelles. Elle apporte des messages culturels à un nombre indéfini des personnes qui, sans elle, resteraient dans l'ignorance. La culture qui, autrefois en Haïti, était réservée à une élite, est désormais accessible à tous, grâce aux médias et particulièrement à la télévision. La télé peut remédier aux inconvenients d'une formation livresque et même les intellectuels peuvent découvrir certains domaines du savoir qui échappent à leurs spécialistes et ainsi, élargir leur champ de connaissance. Modèle principale d'informations, elle exerce son influence sur gouvernants et gouvernés. N'est-ce pas l'ancien président des Etats-Unis, M. Jimmy Carter, qui déclarait: «La télévision est devenue, dans le monde entier, l'une des principales sources d'information et de nouvelles. Sa rapide extension, sa diffusion sans précédent ne sont rien moins que phénoménales. partout elle touche les gens dans leur vie et, plus particulièrement, les informe dans les périodes de mutation et de crise; ainsi peut-elle jouer un rôle dans la tournure des événements déterminants pour la conduite des peuples et de leurs dirigeants».29(*)

Contrairement aux livres ou aux journaux qu'on prend plaisir à lire uniquement avec intérêt, la télévision ne réclame aucun effort intellectuel; l'image est suffisante pour capter l'attention. Elle s'impose aux gens.

B - Changement d'action et d'attitude

Avec sa puissance, l'audiovisuelle peut commander les gens à agir de manière positive ou négative. Aux Etats-Unis par exemple, on comprend pourquoi le taux de criminalité est si élevé quand on se réfère aux statistiques. En effet en 1964 déjà, près de 200 heures par semaine étaient consacrées à des scènes criminelles, avec plus de 500 meurtres commis; en 1969, environ 8 épisodes de violence par heure, notamment dans les dessins animés. Selon un rapport, l'enfant âgé de deux ans, lorsqu'il atteindra l'áge de 11 ans, il aura été temoin de 100.000 actes de violence environ dont 13.400 morts.

Des sociologues attribuent aux médias électroniques un rôle d'organisateur, de guide, de formateur d'habitudes, d'instigateurs des comportements sociaux, de promoteurs de la conscience collective et de la solidarité. Il ne fait pas de doute que les médias et surtout la télévision, la plus autoritaire des médias, doivent être utilisés par des personnages moraux et responsables si l'on veut vraiment aider la société d'autant plus que l'on sait que le média quelqu'il soit, répond à un but ou une intention précise.

Les grandes puissances en général, les Etats-Unis et la France en particulier, utilisent la puissance persuasive des moyens de communication pour étendre ou imposer leur culture. Ce n'est pas sans raison que nous sommes envahis par des radios internationales émettant sur ondes courtes. Aujourd'hui, on va plus loin, des stations de radio et de télévision émettent par satellites et leurs émissions sont rediffusées simultanément par d'autres stations affiliées dans plusieurs pays. C'est le cas par exemple de RFI-Haïti (qui retransmet Radio France Internationale), la Voix de l'Amérique, (dont les nouvelles créoles sont diffusées en direct par des stations locales, notamment Radio Lumière et Radio Ginen à Port-au-Prince, Radio New Star à Port-de-Paix, Radio Dynamique à Saint-Marc, Radio Excelsior à Mirebalais, la Voix de l'Estère à l'Estère, Radio Citadelle au Cap-Haitien et la RTMS aux Cayes), ou des chaînes américaines comme CNN, HBO, WGN pour ne citer que ceux là. Aujourd'hui, il est même possible de s'abonner à une chaîne américaine quelconque émettant sur satellite tout en restant en Haïti. Il suffit de payer l'abonnement en indiquant le numéro de son "decoder". Il est à signaler que la majorité des pays du tiers monde sont envahis par les musiques et les films des pays développés. Cela provoque donc un sorte d'aliénation culturelle, une négligence de la culture nationale des pays du tiers monde en faveur de celle des impérialistes.

Une utilisation positive de la télévision est par exemple celle faite dans les années 70 en présentant de bons documentaires sur la faune africaine. Cela a eu pour effet d'attirer des milliers de touristes au Rouanda qui en a bénéficié économiquement. Par contre l'utilisation faite de la télévision quotidiennement en Allemagne au début du 20ème siècle pour forcer les citoyens à accepter les idées d'Hitler est considérée comme négative.

La télévision peut provoquer le changement d'attitude positivement ou négativement. En Haïti, après la radio, la télévision constitue le 2ème moyen d'information en dépassant de loin la presse écrite.

* 20- Réf. "Building of Cultures", Roland B. Dixon - Charles Scribners Sons - New York- London 19828. Page 3.

* 21- Réf. Les 100 mots du développement du tiers monde» (Commission française Justice et Paix/ Editions La Découverte, 1990, Page 91).

.

* 22- Réf. "Introduction à la Sociologie générale. L'organisation sociale". Guy Rocher, 1978, page 89.

* 23- Réf. "Chocs de Culture/ C. Carmilleri, M. C. Emerique/ l'Harmattan, 1989/ Page 14.

* 24- Réf. "Chocs de Culture/ C. Carmilleri, M. C. Emerique/ l'Harmattan, 1989/ Page 27.

* 25- Réf. "Les cahiers de l'animation", Allouche B. J. 1971, page 129.

* 26- (Réf. "Mythe de l'alphabétisation et des moyens de communication collective en Amérique Latine; une mise au point sur la technologie éducative", Lucien Bernard; Editions Fardin, 1979/ Page 73)

* 27- (Réf. "La radio et la Télé au service de l'Evangile"/ R. Beaufils, Presse Evangélique, Haïti, 1993).

* 28- (Réf. "Entertainment Television In Rural Alaska, How Will It Affect The School?"/ Norma Forbes/ Educational Research Association, Avril 1979).

* 29- (Réf. Télévision et Elections/ Ellen Mickiewicz et Charles Firestone, page IX; Nouveaux Horizons 1992).

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net