WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Télévision haà»tienne par càóble et couleur locale ( la télé Haà»ti )

( Télécharger le fichier original )
par Joêl Lorquet
Université d'état d'Haà»ti faculté des sciences humaines - Licence en sciences de la communication collective et du journalisme 1999
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

D- La télévision: son historique et son évolution

Tout comme les autres moyens techniques de communication, la télévision a une histoire et connaît une certaine évolution dans le temps, évolution qui continue de se faire par la microtechnologie.

I- Historique de la télévision

La première expérience de transmission d'images à distance s'est faite à partir d'images fixes au milieu du 19ème siècle.

Les premiers travaux sur la télévision ont débuté en 1873 à la suite de la découverte des propriétés photoélectriques du Sélénium. L'Américain G. R. CAREY crut que les variations de la résistance électrique du sélénium sous l'action de la lumière pouvaient servir à la transmission d'images à distance. Aussi, il proposa l'utilisation d'un écran comportant des milliers de cellules photoélectriques au sélénium sur lesquelles un objectif aurait projeté l'image à transmettre. Cette proposition fut modifiée en 1879 par SENLECQ qui envisageait d'utiliser une seule ligne à laquelle aurait été reliée chacune des cellules photoélectriques. Ainsi, fut énoncé le principe de la transmission séquentielle des éléments de l'image, qui conduira Maurice LEBLANC en 1880 à réaliser l'analyse des éléments de l'image, à l'aide de deux miroirs oscillants réfléchissants.8(*)

Plus tard en 1884, cette dernière initiative fut enrichie par les apports de Paul NIPKOV qui préconisa un disque percé de trous équidistants disposés en spirale. L'Idée de NIPKOV pour intéressante qu'elle fut, n'a pu se matérialiser qu'après la mise en place du tube électronique et l'effectivité des progrès enregistrés dans le domaine de la radio-électricité et l'utilisation des ondes hertziennes.9(*) La phototélégraphie est mise au point en 1905 par l'Allemand de Korn. Deux ans plus tard, ce système fut perfectionné par le Français Edouard Belin. Ce sera le bélinographe.

La technique de transmission d'images fait ensuite des progrès en utilisant des moyens mécaniques d'abord puis la radio électrique.

En 1923, l'Anglais John Logre Banerd et l'Américain C. F. Jenkins conçoivent chacun de leur côté, un procédé de transmission utilisant un disque perforé rotatif.

Mais le pas décisif est franchi par l'utilisation des moyens électroniques: Les premiers monoscopes permettant de soumettre l'image à transmettre à un balayage électronique sont conçus par le Russe Rosing au début du siècle, améliorés par l'Américain Swinton en 1911 et surtout par deux autres Américains: Vladimir Zwory Kin et Philo Farm Sworth qui mettent au point en 1928 un matériel comparable à celui qui sera utilisé lors du lancement public de la T.V.

Notons qu'en 1926, John Loggie BAIRD fit à Londres la démonstration d'un téléviseur rudimentaire. Trois ans plus tard, des émissions régulières de télévision débutèrent sur l'émetteur anglais de Daventry.

Parallèlement au moyen mécanique d'analyse mis au point par BAIRD et perfectionné par Brillouin, Holwech (chercheur anglais), un dispositif électronique fut l'objet de multiples investigations. On attribue la description du dispositif électronique à Swinton en 1908. L'analyse électronique de l'image fut consacrée, toutefois, par l'inoscope de Valdimir Z. ZWORYKIN. L'image obtenue selon le scanning électronique est plus fine. Dr. ZWORYKIN a également mis au point son tube cathodique, le KINESCOPE. Philo FAINSWORTH, avec sa caméra électronique et Alen B. DUMONT ont également mis au point les tubes récepteurs et les premiers appareils pour le foyer. Un des chercheurs H. E. Yves de l'American Telephone & Telegraph transmit en 1921 de Washington à New York une image de télévision en circuit fermé.10(*)

Au milieu de la décennie 1930 - 1940, un développement nouveau intéressant de nombreux groupes de chercheurs fut enregistré.

L'année 1930 a été marquée par de nombreuses expériences qui permettent à l'immédiat avant-guerre de parvenir à la création de stations de T.V. émettant en direction du public.

En 1931, la BBC démarra les premières émissions commerciales de télévision en utilisant alternativement le système de BAIRD et le système de Marconi EMI. Les caractères de ce système combiné étaient de 405 lignes et 25 images par seconde entrelacés de façon à donner 50 trames par secondes. Ce système qui était supérieur à celui de BAIRD est resté en vigueur à la BBC jusqu'au début de la seconde guerre mondiale.

En 1936, la station britannique de l'Alexandre Palace commence à diffuser deux heures d'émission par jour.

Des émissions quotidiennes démarrent en France à partir de la Tour Eiffel en 1938. L'année suivante, les U.S.A. diffusent des émissions destinées au grand public. A la fin de l'Année 1941, 10 stations commerciales desservaient à peu près 5 à 10.000 maisons qui possédaient un poste de télévision. Ce qui explique une nette explosion et l'engouement manifeste pour la télévision.11(*) Mais c'est justement à la fin de la guerre que la T.V. commence réellement sa conquête de l'espace.

L'année de la rentable percée de la télévision fut 1948, celle où la valeur du temps d'antenne rendu par les réseaux nationaux de la radio atteignit son niveau le plus élevé. A cette époque, seuls les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France avaient des stations de télévision. Au début de la décennie 1950, un immense réseau de télévision s'est étendu. Il reliait tous les émetteurs de l'Europe Occidentale.

Les techniques de fabrication des tubes pour la prise de vue qui transforment une image lumineuse en une séquence temporelle des signaux électriques ne furent maîtrisées qu'en 1956 par Zworykin de la Radio Corporation of America. Mc. Gee et ses collaborateurs firent la même expérience à l'industrie électrique et musicale de Londres. Peu de temps après, 33 pays connaissent la télévision. Cependant, l'Angleterre était le pays qui comptait le plus grand nombre de récepteurs. La multiplication de ces derniers dans le monde entier fut spectaculaire. On est passé de 65 millions en 1963 à environ 175 millions en 1970. Les Etats-Unis possédaient pour leur part la moitié de ce chiffre, venaient ensuite le Japon, le Royaume Uni, l'Allemagne, la France, l'Italie et le Canada. La compagnie Nielsen établit par ordinateur que tous les foyers des Etats-Unis possèdent actuellement un appareil de télévision.12(*) Ce qui a été bien mis en évidence, c'était le fait concret d'une tendance marquée, pour toute société humaine, à louer ou acquérir les moyens de communication et de distraction électronique mis à sa disposition par l'Etat et l'industrie privée. Ce qui est plus étonnant demeure la présence de nombreux récepteurs dans l'Afrique Tropicale. Il est absurde de constater qu'un pays aussi pauvre, où les aspects écologiques de logement et de santé sont encore négligés, puissent manifester un si grand désir pour l'acquisition de tant de récepteurs de télé.

La télévision a connu le plus rapide et le plus puissant développement aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne, en Suède, etc, parce que la classe moyenne est la plus importante. Jean d'Arcy, ancien directeur de la télévision française, avanca pour expliquer le développement de la télévision, qu'en général, "plus le pays est riche, plus l'ennui s'y généralise et plus les gens achètent la télévision pour se distraire"13(*). Elle a connu un développement beaucoup plus rapide au Canada et en Grande Bretagne à cause du froid et du brouillard qui obligent les gens à rester chez eux. Il est facile de remarquer qu'en Italie, les gens du Nord ont plus de postes de télé que les gens du centre et du Sud. Les experts de l'Union Européenne de Radio et de Télévision (UER) groupant tous les pays producteurs de télévision du monde estiment que devant chaque récepteur se trouvent en moyenne quatre (4) personnes pour un total de 130 millions de postes, donc on a 130 millions de récepteurs x 4 téléspectateurs, ce qui donne un total de 520 millions de téléspectateurs environ. Toutefois, il faut noter que parmi les techniques de communication modernes, tels la radio, les journaux, etc., la télévision est la plus jeune.

Née dans les années 1940, ayant grandi en 1950, adolescente dans les années 60, la télévision est devenue adulte en 1970. Actuellement, elle est la vedette; elle a le plus fort pourcentage de la côte d'écoute.

* 8- Réf. P. Francheux, dans Encyclopédie du monde actuel, EDMA, Les Medias, 1881, p. 223.

* 9- Réf. ibidem.

* 10- Réf. op. cit. p. 223.

* 11- Réf. Hu Bohn, dans An introduction to modern communication, Mass Media, New-York, 1974, p. 158.

* 12- Réf. Op. cit. p. 158.

* 13- Réf. A. H. W. Buck, dans Les télécommunications, L'univers des connaissances, Hachette, Paris, 1967, p. 48.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net