WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph ABANDA
Université de Yaoundé II Cameroun - Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS ) en gestion de la politique économique 2010
  

précédent sommaire suivant

3.3 Une exécution budgétaire défavorable pour l'économie

De 1985 à 1994, 1995, le Cameroun enregistre des déficits budgétaires importants dont la moyenne annuelle est de -4,7% du PIB. Ces déficits seront à l'origine de l'augmentation des engagements de l'Etat vis-à-vis de l'extérieur et de l'intérieur. Depuis 1995, le solde budgétaire est excédentaire. On constate néanmoins que l'Etat continue à s'endetter vis-à-vis de l'extérieur au lieu d'utiliser cet excédent, ce qui semble paradoxal. Pour mieux comprendre cette situation, il faut garder à l'esprit que le solde s'observe ex post alors que le recours au financement extérieur se fait tout au long de l'année budgétaire. Les dysfonctionnements constatés dans l'exécution des dépenses, notamment au niveau des dépenses en capital dont la sous consommation des crédits est de l'ordre de 50% justifient ces excédents préjudiciables à la croissance.

Présenté et soutenu par Joseph ABANDA

En vue de l'Obtention du DESS en Gestion de la Politique Economique

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

La non exécution dans les délais de la dépense publique induit deux coûts, un coût économique et un coût financier. Au plan financier, l'Etat devra payer les intérêts sur l'emprunt contracté alors que ce dernier n'a pas été utilisé à temps. Au niveau économique, l'excédent découle du manque d'offre des biens nécessaires à la croissance et à la réduction de la pauvreté. La croissance des dix dernières années a ainsi été inférieure aux objectifs d'où le retard accusé dans la réalisation des OMD.

Figure 19 : comparaison solde budgétaire et emprunts extérieurs (milliards).

Source : MINFI/DAE/FP

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.