WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La puissance économique du Nigeria mythe ou réalité

( Télécharger le fichier original )
par Gacien YAV KAMAND
Université de Lubumbashi - Graduat 2014
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

UNIVERSITE DE LUBUMBASHI

FACULTE DES SCIENCES SOCIALES, POLITIQUES ET ADMINISTRATIVES

Département des Relations Internationales

B.P 1825

LUBUMBASHI

Sujet : « LA PUISSANCE ECONOMIQUE DU NIGERIA EN AFRIQUE : mythe ou réalités » 

Présenté par : YAV KAMAND Gacien

Travail présenté en vue de l'obtention du titre de gradué en Relations Internationales.

Diriger par : ASS. LUHITO KIZA Cédric

Année Académique 2014-2015

Dédicace

A mon Dieu Tout Puissant, source de ma vie, le créateur des humains et de l'univers, j'exprime toutes ma reconnaissance en vers toi du fait que j'existe jusqu'à ce stade de fin du premier cycle des études universitaires que la gloire vous soit rendue à jamais.

A notre papa TSHIKAU KAMAND Michel, et notre maman SANGANI KAMAND Julie, pour vos efforts personnel manifesté en notre personne à l'éducation, Dieu a fait de vous des parentsresponsables, car ces vous qui ont pour la première fois dirigé nos pas vers l'école, recevez en contrepartie mes sincères remerciements.

A ma mère MUTUNDA Francine, quel que soit les difficultés, tu interviens financièrement ou moralement a toutes nos demandes. Que mon Dieu vous soit favorable dans toutes tes activités.

A vous père SAKWAY Christian, pour vos conseil et votre soutien financière, Que Dieu vous bénisse.

A vous grands mère MARIJOSEE Yav, MARIE Kanam, pour vos sages conseils, long vie à vous.

A vous papa Pasteur LWAMBA, pasteur MARC, et a toutes le groupe d'intersession, pour vos multiples soutiens spirituel dans mes études, que Dieu vous bénisse.

A vous mes frère et soeurs : PEGUY Kayemb, TURCEL Nkaj, BENITHA Mukam, NOELA Kanam, AGATHE Sangani, MITCHA Kamand, NINHA Mujinga, EUNICE Kaj, pour votre soutien car, ceci vous servira d'exemple dans l'avenir.

YAV KAMAND Gacien.

AVANT-PROPOS

Au seuil de ce travail couronnant nos trois années d'études universitaires à la faculté de sciences politiques et Administratives nous tenons à présenter nos remerciements à tous ceux, d'une façon directe ou indirecte ont contribués à la réalisation et la réussite de ce travail, la première place est occupée par monsieur l'assistant LUHITO KIZA Cédric qui, en dépit de ses multiples occupations a accepté de prendre la direction de ce travail, ses pertinentes remarques, ses suggestions et ses rigueurs scientifique nous ont été très bénéfique au cours de notre dissertation, nous vous disons MERCI monsieur l'assistant.

Nous témoignions une vive reconnaissance à tous les Professeurs, chefs des Travaux et Assistants de la faculté de sciences sociales politique et Administrative, plus particulièrement ceux du département des Relations Internationales pour la sévérité et sérieux de leur enseignement qui nous ont transformés aujourd'hui.

A vous amis et compagnons de lutte : PITCHOU Mulongo, ERICK Bukasa, MUYUYA Mystère, ALEXENDRE Tumba, sans oublié MIZEGELE Mike mosisi. Nous demandons de rester unis et soudée pour notre dernier destin.

Nous remercions également les personnes suivantes : Dieu Mercie DMSK, ARSENE Mwanza, BENJAMIN Mukalayi, DERRICK Katay, MARLEINNE Yumba.

Nous remercions également tous nos adversaires et ennemis, car vos critiques nous permet d'avancer.

Enfin, tous ceux qui nous sont chers et ceux dont nous avons oublié de citer leurs noms qu'ils sentent tout de même concernés par ces remerciements.

YAV KAMAND Gacien.

INTRODUCTION GENERALE

1. Présentation du Sujet

L'économie du Nigeria est dans sa structure capable, à celle de bien des pays africains, mais tout y est à une échellesupérieurebasée sur une main d'oeuvre et des pratique financière sollicités à favorisées entre autres par la corruption est la globalement une opacité du système financier mondial y constitue un frein important au développement. Pays le plus peuple d'Afrique, il en est le premier producteur du pétrole et la corruption le classait 121e sur 180 pays évolues1(*).

Son produit intérieur brut(PIB) par habitant le situe dans la moyenne africaine, mais il reste largement en dessous du niveau d'avant l'Independence environs deux tiers de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté absolue (1dollard par jour) contre 43% en 1985. Et ceci bien que, grâceà son potentiel humain et sa richesse en ressources naturelles, le Nigeria se classe au rang de 2e puissance sub-saharienne, derrière l'Afrique du sud avec environ 315 milliards de dollars,son PIB en parité de pouvoir d'achat et la troisième en Afriquederrière l'Afrique du sud et l'Egypte en 2009. L'essentiel de l'activitééconomique se réalise dans la zone côtière au sud du pays, notamment autour de logos, bien qu'employant l'essentiel de la population active l'agriculture du pays tend à se développer les dernièresannées (33% du PIB en 2009) avec l'apparition des entreprises locales comme Dangoté qui y produisent la banane, le maïs, le manioc, lecacao, arachide etc. Et alors que l'industrie est peu présentée dans l'ensemble du pays2(*)

2. Problématiques et Hypothèses

2.1 Problématique

La problématique est la question fondamentale autour de la quelle doit tourner notre travail, elle est définie comme une préoccupation scientifique qu'un chercheur soulève à propos de sa recherche3(*).

Nous la définissions comme un ensemble des phénomènes autour d'uneréalitéàdécouvrir et à explique scientifiquement

En marge du secteur pétrolier d'importants gisements mondiaux de gaz naturel (3700milliards de m3, 2 e rang africain, 2,5% des réserves mondiale prouvées), ont également étédécouverts toujours dans le sud du pays.Des programmes d'exploitation des résidus de gaz associé au pétrole sont mise en place est le pays produit du gaz de pétrole liquéfié(GPL) depuis 2005, même si les exportations à destination de l'Europe augmente graduellement, le charbon nigérian était suffisammentpauvre en soufre pour représenter une option énergétiqueenvironnementalement acceptable4(*)

Ainsi cerner le cadrethéorique d'élaborations de ce travail d'ordre puissance économiqueafricaine, mesurer ses chances de réalisationeffectives indiquer des perceptives pour sa mise en oeuvre beaucoup plus efficiente constituent les axes de notre analyse qui demeurent reposé sur la question de savoir : Quelle est la problématique de la puissance économiques du Nigéria en Afrique ?

Cette question qui constitue la préoccupation majeuremême de notre travail qui conduit notre réflexion dans les lignes qui suivent.

* 1 OLIVIER VALLE : la politique morale et l'anti-corruption, éd Karthala, Bruxelles, 2010, p 87.

* 2 PIERRE BAKIM :l'industrie pétrolière et l'aménagement de la distribution de ses produits au Nigéria, Ed harmattan, paris, 2001, p 93.

* 3 NSABUA TSHIABUKOLE, J : séminaire de méthodologie de recherche scientifique en Relations Internationales première licence, unilu, Lubumbashi, 2010_2011, p 54

* 4 BOUREMATE, N et LAVERGNE, R : intégration et coopération régionales en Afrique de l'ouest, Ed Karthala et crid, paris, 1996, p 40.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.