WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L?analyse de la structure financière d'une ASBL: efficacité et efficience pour le cas de la CBCA Katoyi de 2010-2014.

( Télécharger le fichier original )
par Isaac KASEREKA KAKULE
ISC Goma - Licence 2014
  

sommaire suivant

DEDICACE

A tous les amis pourleursreproches qu'ils ontimplorés pour la réalisation de ce travail.

Isaac KASEREKA KAKULE

REMERCIMENT

A la réalisation de la présente étude de recherche scientifique, qu'il nous soit licite d'exprimer notre reconnaissance à l'Esterel Dieu tout puissant qui nous a nous fait grâce d'atteindre cette période et nous a donné la force et l'intelligence de réaliser cette oeuvre.

Nos sincères remerciements s'adressent à notre Directeur, Chef de Travaux Joseph KYAKIMWA MULERE et l''Assistant Lendsphor TSONGO KAYIRI qui ont voulu, malgré ses multiples labeurs, assurer la direction de ce travail.

Nous sommes particulièrement convenant envers le corps scientifique de l'Institut Supérieur de Commerce, ISC-GOMA, pour sa contribution à notre connaissance.

Nos remerciements s'adressent également à nos parents Christoph PALUKU SOKONI et KAHAMBU VALERIA pour leur assistance et sacrifice consentis tout au long de notre carrière scientifique. Il serait déplaisant de notre part de passer à cette liste sans remercier de coeur mes frères Bosco MUHINDO et Georges MUHINDO sans oublier maman Dorothée MANGOLOPA qui étaient de ferveur avec nous pour la réussite de ce travail.

Que tous ceux qui nous sont chers et compagnons d'études trouvent ici l'expression de notre reconnaissance.

Isaac KASEREKA KAKULE

SIGLES ET ABREVIATIONS

AMB : Alliance Mondiale Baptiste

ASBL : Association Sans But Lucratif

BWA : Baptist Alliance World

CBCA : Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique

CETA : Conférence des Eglises de Toute l'Afrique

LT : Long Terme

MEU :Mission Evangélique Unie Allemagne

OB : Organisation de Base

ONG : Organisation Non Gouvernementale

ONGD :Organisation Non Gouvernementale de Développement

ONGH : Organisation Non Gouvernementale Humanitaire

PNK :Protestant Kerkeactie

UAM : Unevengelized Africa Mission

UPMGB : Union Pentecontale des Missionnaires de Grande Bretagne

CBFMS : Conservative Baptist Federation Mission Society

MEU : Mission Evangélique Unie

UAM : Unevengelized Africa Mission

CBFMS : Conservative Baptist Mission Society

MBK : Mission Baptiste au Kivu

EPBK : Eglise Protestante Baptiste au Kivu

CPBK : Eglise Protestante Baptiste au Kivu

CBK : Communauté Baptiste au Kivu

ECC : Eglise du Christ au Congo

MINENFANT : Ministère des Enfants

SFF : Service Femme et Famille

MJC :Messe de Jeunes Chrétiens

Rév : Révérant

RL : Représentant Légal

RSL :Représentant Légal Suppléant

TRECOM : Trésorerie Communautaire

SECOM : Secrétaire Communautaire

INTRODUCTION

1. ETAT DE LA QUESTION

Toute personne ou communauté trouve sa raison d'être dans la satisfaction de certains besoins qu'elle éprouve. La nation par exemple, assurer la sécurité de ses membres et de leurs biens. La communauté religieuse procure une satisfaction morale et/ou spirituelle à ses adhérents. La famille quant à elle, constitue la base de l'éducation et de l'affectivité. Au niveau des nations, le gouvernement reste le premier garant du bien-être des citoyens et autres personnes vivant dans son espace territorial. Ainsi, la satisfaction des besoinsnécessite un moyen minimum de financement, il en est de même pour les ASBL ; car pour aboutir à leurs missions, il leurs en faut un financement.C'est subséquemment, pour effectuer notre analyse sur les ASBL, il sied de nous référer à nos prédécesseurs qui auraient parléde la situation des ASBL. C'est ainsi que nous avons axé notre travail sur celui de l'étudiant :

- Michel MASUMBUKO MULUME : qui avait parlé de l'analyse financière d'une association sans but lucratif, pour le cas de l'association Muungano Solidarité. Il s'était intéressé à savoir la structure financière de ladite association et connaître son ratio de solvabilité. C'est ainsi que sa problématique se basait autour des questions suivantes :

· la structure financière de l'ASBL AMS est-elle performante pour atteindre son équilibre financière ?

· l'Association Muungano Solidarité est-elle capable de rembourser ses dettes face à ses créanciers ?

Il avait conclu, après analyse, que la structure financière de cette association était bonne et permettait de garder un équilibre financier minimum, c'est-à-dire que l'AMS présente des bilans bien structurés à l'Actif et au Passif avec un Fonds de Roulement et un Besoin en Fonds de Roulement positif en chaque année mais aussi la trésorerie étant positive, ce qui confirmait sa première hypothèse. En calculant le ratio de solvabilité générale, il avait constaté que les avoirs de l'AMS pendant ces trois années d'étude étaient à mesure de rembourser toutes les dettes contractées à Court Terme. D'où sa deuxième hypothèse qui était confirmée selon laquelle l'AMS est crédible vis-à-vis deses créanciers1(*).

- Georges SHAMABU NTOLE : avait parlé de l'Analyse Financière d'une société des personnes à responsabilité limitée en partant du cas d'AFRICAN OIL.2(*)Qui, sa problématique était formée de trois questions :

· Les résultats réalisés par AFRICAN OIL sont-ils significatifs d'une année à une autre ?

· Le principe de l'équilibre financier minimum y est-il respecté ?

· L'AFRICAN OIL a-t-il une autonomie financière et une liquidité immédiate suffisante ?

Après analyse des données, il constata que durant les 5 ans d'études, les résultats d'AFRICAN OIL étaient insignifiantsmême s'ils connaissaient une augmentation d'une année à une autre, soit de 8000 en 2006, 9200 en 2007, 9500 en 2008, 10200 en 2009 et 11500$ en 2010.Ces derniers lui avaient poussé d'infirmer sapremière hypothèse selon laquelle les résultats réalisés par cette dernière sont significatifs d'une année à une autre. Il avait constaté en outre, que ses capitaux permanents finançaient les immobilisations comme exige le principe d'équilibre financier. Les capitaux permanents ont financés toutes les immobilisations en dégageant un excédent en 2006 de 137002, 89391 en 2007, 145541 en 2008, 115769 en 2009 et 201698 en 2010. Ces résultats lui poussant d'affirmer sa deuxième hypothèse qui stipulait que le principe de l'équilibre financier minimum y était respecté. En observant le ratio d'indépendance financière d'AFRICAN OIL durant les trois dernières années par rapport à sa période d'étude, il avait vu qu'il se rapprochait de 1, ce qui montrait que AFRICOM OIL avait une indépendance financière. En ce qui concerne la liquidité immédiate, il avait aussi constaté que seules les années 2006, 2007 et 2008 avaient un ratio ne dépassant pas l'unité et que les années 2009 et 2010 avaient un ratio qui la dépassait. De ceci, l'entreprise devenait à mesure de rembourser ses dettes à Court Terme par ses disponibles, ce qui avait prouvé la confirmation de sa troisième hypothèse selon laquelle AFRICAN OIL avait une autonomie financière et la liquidité suffisante pour permettre de faire face à ses différents besoins. Quant à la rentabilité, qu'elle soit économique ou financière, il avait été remarqué qu'AFRICAN OIL n'était pas rentable, ce qui infirmait sa quatrième l'hypothèse de la santé financière d'AFRICAN OIL du point de vue rentabilité économique et financière qui était bonne durant sa période d'étude.

Puis il aboutit par recommander et souhaiter aux responsables de ladite entreprise de procéder à la croissance de son fonds de roulement pour lui permettre d'avoir un chiffre d'affaires très élevé et qui pourra bel et bien accroître sa santé financière et économique.

Quant à nous,nous voulons savoir si le financement que perçoit l'ASBL en étude lui permet d'être performante en calculant son efficacité et son efficience dans lacouverture de ses dépenses et la réalisation de son budget de recettes, savoir son degré d'indépendance et connaître la corrélation qui existerait entre leseffectifs des membres fidèles et les recettes perçues au sein de la CBCA KATOYI.

* 1 Michel MASUMBUKO MULUME, Analyse financière d'une association sans but lucratif,mémoire inédit, ISC GOMA, 2006-2007, pp 55-56,

* 2 Jackson KASEREKA MBAVUMOJA, Analyse financière d'une société de personne en responsabilité limitée, mémoire inédit, ISC-GOMA, 2005-2006, pp 60-61,

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !