WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L?analyse de la structure financière d'une ASBL: efficacité et efficience pour le cas de la CBCA Katoyi de 2010-2014.

( Télécharger le fichier original )
par Isaac KASEREKA KAKULE
ISC Goma - Licence 2014
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION

Nous voici à la quintessence de notre sondage qui a porté sur l'analyse de la structure financière d'une ASBL : efficacité et efficience pour le cas de la CBCA KATOYI de 2010-2014.

L'objectif de ce travail a été de savoir en tenant compte de l'importance des effectifs de membres au sein de la Paroisse CBCA KATOYI, si les recettes réalisées sontinfluencées par l'augmentation ces derniers, c'est-à-dire savoir si l'augmentation des effectifs de membres peut entrainer l'augmentation des recettes d'une part, et d'autre part savoir si cette dernière est performante dans la mobilisation et répartition des recettes perçues mais aussi vouloir savoir si elle dépend en totalité de l'extérieure pour son fonctionnement.

Pour aborder ce thème, nous sommes parie d'une problématique qui a étéformulée de la manière suivante :

- Les financements reçus des bailleurs des fonds permettent-ils à la CBCA KATOYI d'être performante et couvrir ses dépenses ?

- Quelle est le degré d'indépendance globale de la CBCA KATOYI ?

- Y-a-t-il une corrélation entre les effectifs des membres fidèles et les recettes de la CBCA KATOYI ?

Ces interrogations nous ont conduits aux réponses anticipatives suivantes :

- La CBCA KATOYI serait performante et serait capable de couvrir ses dépenses ;

- Nous supposons que la CBCA KATOYI peut être indépendante financièrement en terme de 6O% ;

- Nous osons croire qu'il y a une forte corrélation entre les effectifs des membres et les recettes réalisées par la CBCA KATOYI.

Pour vérifier ces hypothèses, la méthode analytique et la méthode synthétique soutenues par les techniques documentaire, l'approche statistique et interview qui nous ont permis d'analyser les données et interpréter les résultats de notre investigation. Plus précisément l'approche statistique qui nous a permis de calculer les tendances et les corrélations entre les données récoltées.

L'application de ces méthodes et techniques nous a conduits aux résultats suivants :

- Après analyse des données pour les 5 années en étude, nous avons constaté que la CBCA KATOYI n'est pas performante en combinant ses efficacités et ses efficiences, mais aussi elle n'a pas été capable de couvrir en 100% toutes ses dépenses. C'est qui a infirmé notre première hypothèse selon laquelle la CBCA KATOYI serait performante et capable de couvrir ses dépenses ;

- En terme globale, après avoir effectué le rapport entre les recettes propres et les totales des recettes perçus, nous avons constaté que la CBCA KATOYI est indépendante financièrement en terme de 88,46%, les 11,54% sont expliqués par les différents emprunts et dons reçus de tierces personnes (bailleurs). De ceci, nous avons infirmé notre deuxième hypothèse selon laquelle la CBCA KATOYI peut être indépendante financièrement en terme de 6O%.

- En revanche, nous avons effectué une analyse de la corrélationpar sources de recettes et une corrélation globale entre l'effectifs des membres de la CBCA KATOYI et les recettes reçues, nous avons remarqué qu'il y a une corrélation négative entre ces ultimes deen globalité et partiellement de 0,248720723, 0,2313794, 0, 61846187 et 0,11855804 successivement pour les offrandes ordinaires, engagement, offrandes de services et les contributions des chapelles. Nous avons découvert que plus les effectifs augmententplus les recettes ont une tendance à la diminution. Ainsi, le fait que-0,87542706 (r)a été inférieur à 0,766372537 soit 76,6% (r²), il y a une forte corrélation négativede 0,87542706 entre les effectifs de membres de la CBCA KATOYI et les recettes de ladite Paroisse. Les 23,4% seraient dit à la non-conformité aux différents thèmes de prédications qui susciteraient aux effectifs membres de donner les offrandes, honorerses engagements ; le non accomplissement de tâches ou orientation des fonds qui auraient été prévu pour l'accomplissement de certains travaux. C'est de ce fait que nous avons infirmé notre troisième hypothèse qui stipule qu'il y a une forte corrélation positive entre les effectifs des membres et les recettes réalisées par la CBCA KATOYI.

Partant d'une observation physique ou externe de la multiplicité des effectifs de membres de la Paroisse CBCA KATOYI, l'on conclurait que cette dernière entrainerait une augmentation des recettes. Mais après analyse et enquête, nous avons pu constater qu'il n'y a pas nécessairement une grande influence entre l'augmentation des effectifs et les recettes.

- Pour éviter de dépassementexagérés, nous souhaiterions que la CBCA KATOYI se réfère souvent aux réalisations des exercices passés en calculant la moyenne de ses réalisations pour qu'elle maîtrise son budget et faire une fusion de certaines rubriques qui leur permettra la minimisation des coûts ;

- Il serait honorifique que la CBCA KATOYI fasse une moyenne de ses participants hebdomadairement, mensuellement soit annuellement pour qu'elle sache la vraie statistique de ses fidèles et pour qu'elle soit au service de son budget.

- Trouver des thèmes de prédication appropriés au temps convenable pour inciter les membres à participer à la réalisation du budget ;

- Montrer aux fidèles les bien-fondés liés à leurs libérations ;

- Orienter les contributions des fidèles dans les secteurs qui leurs avaient été prévues de financer.

Pour des raisons de commodité, nous avons subdivisé le présent travail en trois chapitres :

- Le premier intitulé « Elucidation des concepts »

- Le deuxième porte sur la présentation de notre cible ; et

- Le dernier chapitre, point focal du présent travail vient d'aborder l'analyse de résultat et l'interprétation des résultats.

Pour clore ce travail, nous invitons les futurs chercheurs d'aborder ce thème et nous compléter en vue de dénicher nos lacunes et éclairer le monde scientifique à la manière de gérer les ASBL dans leur mode de financement.

En fin, comme tout travail humain ne manque jamais d'imperfections, le nôtre ne fait pas exception, nous restons très attentive à l'égard de toute personne désireuse de contribuer à l'amélioration de ce travail en y apportant une remarque, une critique ou suggestion.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !