WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Médias sociaux (Facebook et Whatsapp) et liens sociaux a Cotonou : reconfiguration ou rupture ?

( Télécharger le fichier original )
par Roméo SOSSOU
Université d'Abomey-Calavi - Maîtrise en Sociologie-Anthropologie  2016
  

précédent sommaire suivant

3.2. Usages sociaux

Les choix qu'opère un individu sont sous une double contrainte matérielle et symbolique. Disposant dans la majorité des cas (81%) d'un seul compte Facebook et WhatsApp, les Smartphones c'est-à-dire des téléphones mobiles intelligents qui disposent de fonctionnalité d'un assistant personnel sont les terminaux les plus utilisés par les utilisateurs.

3.2.1 Facebook

Seulement 38% des informateurs utilisent l'ordinateur également pour se connecter à leur compte Facebook sinon le portable constitue le moyen le plus fréquent et plus pratique (98% des utilisateurs s'y connecte avec leur portable). Même si les premiers constats théoriques que nous avons brièvement présentés expliquent qu'il existe un danger dans l'utilisation des médias sociaux et que les utilisateurs ne seraient pas conscients de ce danger, la perspective inverse est également représentée. Certaines utilisent Facebook pour garder le contact avec des individus qu'ils connaissent dans la vie de tous les jours. Comme beaucoup d'internautes utilisent cette plateforme, y être soi-même permet de rester en contact avec ces personnes De plus, publier de statuts, lire des messages, écrire à des amis, discuter instantanément, commenter les publications, faire des demandes d'amis et accepter des requêtes d'amis; telles sont les actions concrètes observées chez les utilisateurs de Facebook. Dans la ville de Cotonou, 8 utilisateurs de Facebook sur 10 ont au moins 200 amis sur cette plateforme. Cela est dû à plusieurs facteurs tant internes qu'externes à l'individu. L`ancienneté couplée avec la fréquence de visite constituent l'un des facteurs qui font croitre le nombre d'amis sur Facebook. Lorsqu'on met en relation le nombre d'amis qu'ils possèdent et leur ancienneté sur le réseau, on réalise que c'est au moins ceux qui ont une ancienneté de 4 ans sur le réseau qui ont plus de 200 amis. Toutefois, l'animation de son "mur" c'est-à-dire les publications, les images de profil et de couverture, les statuts, les types d'images, de messages et de commentaires favorisent la croissance de demande d'amis. Car ceux qui animent régulièrement leurs murs et/ou leurs pages sont plus à l'actualité et reçoivent plus de notifications de demande d'amis. La liste de contact de Facebook remplacerait-il peu à peu le carnet d'adresse traditionnel ?

Tableau 5 : NOMBRE D'AMIS SUR FACEBOOK

nombre d'amis

Effectifs

%

]0;100]

8

9,09

[101;200]

16

18,18

[201;400]

36

40,91

[401;1000]

19

21,59

[1001;+8[

9

10,23

Total

88

100

SOURCE: ENQUÊTES DE TERRAIN, 2015

Un ami, c'est une personne avec qui l'on est uni par une affection réciproque, pour laquelle on a de l'amitié, de l'affection. « Facebook vous permet de rester en contact avec les personnes qui comptent dans votre vie » tel est son slogan. Lors de notre enquête, on a demandé à nos informateurs, quels sont parmi ces amis, quelle est la proportion qu'ils connaissent concrètement, ceux avec qui on est personnellement liés avec un lien d'amitié?

En ce qui concerne la fréquence sur Facebook, les points de vue diffèrent d'un utilisateur à un autre. La mise en relation des informations montre que les utilisateurs qui ont plus d'amis consulte et animent leur compte plusieurs fois par jour ou au moins une fois par jour, d'autres ont une fréquence de plusieurs fois par semaine. Donc on réalise que ce n'est pas uniquement l'ancienneté qui garantit le nombre d'amis mais la fréquence sur son mur et les actions ou activités menées à chaque visite qui favorise un grand nombre d'amis. Il existe donc une relation entre la fréquence sur le réseau, l'ancienneté sur le réseau et le nombre d'ami qu'on a.

S'inscrire sur un site de réseautage social peut répondre au besoin d'appartenance d'un individu à une communauté qui partage ses intérêts, voire son langage, avec laquelle il a des affinités. Cela répond aussi au besoin d'être reconnu par les membres de sa communauté.

Parmi les utilisateurs Facebook abordés lors de notre étude, près de 99% ne connaissent la totalité de leurs amis. Une seule utilisatrice a moins de 100 amis et connait la totalité de ces contacts.

"Tous, 100% Ils sont effectivement mes camarades de classe, mes amis et les devanciers de l'église, certaines connaissances du quartier, mon père, mes cousins (...) donc je les connais tous. Je n'accepte pas les requêtes d'amis de ceux que je ne connaisse pas. Je crois mes amis sont au nombre de 84. Je reçois à chaque fois des notifications qui me disent que telle personne veut m'ajouter comme amie, si je connais telle personne, que j'ai tel nombre d'amis en commun avec telle personne, mais moi je n'accepte pas ces demande d'amis parce que ça ne sert à rien d'avoir tous ces gens comme amis et puis tu ne les connais pas et ils vont publier des choses bizarre et t'identifie sur ça. Non, j'accepte uniquement ceux que je connais réellement. " Extrait de sa réponse suite la question « combien d'entre vos contacts sur Facebook, connaissez-vous personnellement? » Ursula, élève.

Graphique 3: CONNAISSANCE DES AMIS SUR FACEBOOK

SOURCE: ENQUÊTES DE TERRAIN, 2015

Mais peut-on être ami sans se connaitre ? Le graphique 3 présente le degré d'amitié ou la proportion des amis connus par les utilisateurs de Cotonou. Une analyse minutieuse permet de constater que 92% des enquêtés ne connaissent personnellement que le quart de leurs amis. En d'autre terme, les utilisateurs de Facebook ne connaissent réellement que 33,33% de leurs "amis". Au sens social du terme, un ami est quelqu'un avec qui on est lié par une affection réciproque. Donc comment appellerait-on dès lors une personne qu'on ne connait pas et/ou qu'on n'a jamais vue physiquement mais avec laquelle on est lié par/sur "Facebook"? Malgré que les concepteurs du site web aient mis en place des stratégies pour qu'il n'y ait pas des "amis inconnus" parmi ses "amis", les utilisateurs de Cotonou ont plus de 66% d'"amis inconnus".

L'une des utilités de Facebook est qu'il sert à rester en contact avec les personnes qui comptent dans votre vie et qui sont distants de soi. La ville met en présence des personnes qui sont toujours plus ou moins étrangères, les unes des autres, le citadin ne se départit que très rarement d'une distance à autrui qui est coeur des relations sociales en milieu urbain. Du coup, nous sommes tentés de dire que la proximité physique n'est pas le garant d'une proximité sociale, car « l'espace n'est pas le seul obstacle à la communication et la distance sociale n'est pas toujours mesurable de façon adéquate en terme purement physiques » (Park, 1926 cité par Aholou,2012) Facebook et WhatsApp sont donc des moyens pour assurer la proximité sociale. Les discours des utilisateurs expliquent mieux cette théorie ; « ces médias sociaux m'aident beaucoup dans le cadre du rapprochement familial ; mes parents au Togo, mes beaux parents en Cote d'Ivoire » , « je suis au courant de tout ce qui se passe chez moi », « nous avons privilégie Facebook et WhatsApp pour communiquer dans le cadre du travail entre nous ici au Bénin et notre patronne au Ghana. », « je mobilise des participants qui sont éparpillés au Bénin pour le compte de mes conférences », etc. La proximité engendrée par ces plateformes est donc à la fois familiale, professionnelle, commerciale, générationnelle et amicale.

Les enquêtés révèlent que le média social Facebook facilite l'agrandissement du cercle d'amis. Et c'est sur ce point, qu'on a faisant parti de ses amis: ses cousins, ses tantes, ses oncles, ses neveux et/ou nièces, ses frères et soeurs voire ses propres géniteurs.

Ainsi, sur Facebook, la relation d'amitié s'élargit jusqu'à comprendre les parents. Nous entendons ici par parents, toutes personnes avec qui on est lié par une relation de filiation, de fraternité, avunculaire appartenant à sa collectivité ou à la collectivité de son conjoint. Ceci étant, 100% des enquêtés déclarent avoir des parents comme "amis" sur Facebook. Plus de 63% affirment avoir un supérieur ou personnalité comme "ami". Comprendre ici par supérieur; un enseignant, un employeur, un prêtre, un tuteur, un pasteur, un maitre, un supérieur hiérarchique et par personnalité, nous incluons hommes politiques, artistes et sportifs célèbres.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)