WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Médias sociaux (Facebook et Whatsapp) et liens sociaux a Cotonou : reconfiguration ou rupture ?

( Télécharger le fichier original )
par Roméo SOSSOU
Université d'Abomey-Calavi - Maîtrise en Sociologie-Anthropologie  2016
  

précédent sommaire suivant

ABSTRACT

This research addresses the effects of the social use of Facebook and WhatsApp on social bonds in Cotonou. The main objective is to analyze the relationship types that arise through social media Facebook and Whatsapp. The research was conducted in twenty-one (21) districts of Cotonou through semi-structured interviews based on an interview guide and questionnaire according to the categories of actors.

The analysis model of the data collected has been methodological individualism. First, it is clear from this analysis that the influence of social media on social relations depends on the user. Facebook and WhatsApp have paradoxes factors such as isolation and reconciliation according to usage by the user. Secondly, in the era of social media, physical social bonds are weakened. Indeed, they resemble those distant and move away those that are geographically close. Similarly, virtual social relationships are born from social media. They allow users to develop social cohesion and create a new relational typology.

KEYS WORDS: social ties, social media, social network, Facebook, Whatsapp, Cotonou.

INTRODUCTION

Il est six heures trente-cinq minutes. Ella vient de se réveiller. Toujours dans le lit, elle jette la main pour saisir son Samsung Galaxy S4 ; téléphone portable qu'elle a pu obtenir finalement en lieu et place d'un Iphone 5. Elle saisit son mot de passe pour déverrouiller le téléphone en vue de pouvoir lire ses conversations manquées sur Whatsapp. Elle consulte les notifications et publications sur Facebook certainement. Pendant un temps, elle vérifie les discussions manquées sur IMO et sur Viber et enfin consulte s'il y a eu un tweet sur son compte Tweeter. Tout cela avant de se lever de sa couche. Elle n'a pas entendu sa mère qui l'appelait pour ranger la cuisine ; elle est préoccupée. Quelques heures plus tard, elle ne participe pas à la causerie dans la voiture entre ses parents, sa soeur et son jeune frère car son amie, depuis le Maroc, lui fait part du déroulement de sa journée d'hier sur Skype.

Cette anecdote dénote la place de la technologie dans le quotidien des hommes. Cette technologie qui amène les individus à adopter de nouveaux comportements et à reconsidérer leur conception du monde : le changement social. Aucun domaine de la société (la politique, l'économique, le social, la culture, etc.) n'est épargné.

En effet, des facteurs du changement social sont les éléments qui favorisent cet état de fait. Les sociologues sont unanimes sur la question de la pluralité de ces facteurs. L'économie, les conflits, les idéologies, la démographie, les valeurs religieuses, la stratification sociale et la technologie sont les plus cités (Montousse et Renouard, 1997). Dans ses analyses sur les transformations sociales et culturelles dans la littérature, Goody (1986) a construit un cadre théorique fondamental pour étudier comment une technologie comme l'internet avec toutes ses caractéristiques touchent les rapports entre individu et groupe ainsi que la production culturelle, les rapports de pouvoir et d'autres aspects encore. Ce rapport apparait comme le désir de vivre ensemble, la volonté de relier les individus dispersés, l'ambition d'une cohésion plus profonde de la société dans son ensemble  (Paugam, 2009). L'internet a changé non seulement la façon dont les individus organisent leurs vacances et font leurs recherches scolaires, mais aussi leur mode d'interaction. Grâce aux médias sociaux, les gens peuvent échanger photos et vidéos, partager des informations, s'exprimer sur des blogs, participer à des discussions en ligne ; ils permettent aux individus d'interagir avec un grand nombre de personnes. Facebook pour les réseaux sociaux, LinkedIn et Viadeo pour les réseaux professionnels, Twitter pour les micro-blogs, You Tube pour le partage de vidéos, ou bien encore Whatsapp pour la messagerie instantanée sont aujourd'hui plébiscités par des utilisateurs du monde entier, et rencontrent une audience inédite auprès des jeunes générations. L'engouement que ces médias à vocation socialisante, suscite depuis quelques années au Bénin avec ses nombreux utilisateurs a attiré notre attention à comprendre ce phénomène. La présente étude aborde donc le dit phénomène mais spécialement Facebook et Whatsapp pour leur popularité chez les jeunes à Cotonou.

Après une exposition de l'univers théorique et de l'approche méthodologique, le reste du présent mémoire est structuré en trois parties. Premièrement, il s'agira, d'identifier les déterminants propres à l'utilisateur qui expliquent l'impact des médias sociaux sur ses liens sociaux. Deuxièmement, nous montrerons les manifestations des médias sociaux sur les liens sociaux physiques. Et troisièmement, il sera question de décrire la complémentarité entres les liens sociaux virtuels et physiques grâce aux médias sociaux.

précédent sommaire suivant