WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'une liaison de transmission par fibre optique et simulation d'un résonateur optique en anneau

( Télécharger le fichier original )
par Kafte Djogoo Kungwa
Initelematique - Ingenieur Industriel 2016
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Figure 4.5: Schéma du multiplexage OTDM.

IV.2.5. Multiplexage en longueur d'onde : WDM

Ce type de multiplexage est utilisé pour la propagation sur des fibres optiques (monomodes) qui présentent des largeurs de bande disponibles extrêmement importantes (des liaisons à 5 Gbit/s par longueur d'onde sont actuellement en exploitation, des liaisons à 10 Gbit/s sont en cours de déploiement, et des démonstrateurs à 20 Gbit/s ont déjà été réalisé). [16]

Il consiste à exploiter simultanément plusieurs "fenêtres" optiques sur la même fibre. La combinaison des émissions à des longueurs d'ondes différentes peut être faite à l'aide d'un coupleur. La séparation des longueurs d'onde à la réception exige une fibre optique sélective en longueur d'onde.

IV.2.5.1. Principe

La technologie WDM est née de l'idée d'injecter simultanément dans la même fibre optique plusieurs trains de signaux numériques à la même vitesse de modulation, mais chacun à une longueur d'onde distincte. A l'émission, on multiplexe N canaux au débit nominal D, à la réception, on démultiplexe le signal global N x D en N canaux : la fibre transporte un multiple de N canaux ce qui est par conséquent équivalent en terme de capacité à N fibres transportant chacune un canal. Avant l'avènement du multiplexage en longueur d'onde, la seule manière d'accroître la capacité d'une liaison optique était de rajouter des lignes de transmission et l'empilement des répéteurs-régénérateurs. De ce fait, en technologie WDM, un seul amplificateur optique se substitue aux N régénérateurs en chaque site de ligne, procurant ainsi une économie d'équipements croissante avec la longueur de la liaison et le nombre de canaux.

Ce fut le véritable point de départ du développement des systèmes de transmission longue portée (typiquement entre 150 et 600 km)

précédent sommaire suivant