WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

RÉSUMÉ

La littoralisation est un phénomène qui a pris une importante dimension partout sur la planète. Il s'agit de la migration des populations vers les littoraux. Elle a pour cause l'explosion démographique, la mondialisation, l'essor du tourisme, etc. Malheureusement, ce phénomène est aussi présent en Haïti et il touche la majorité des grandes villes. L'un des cas les plus flagrants est la commune de Cité Soleil qui est occupée par une population démunie qui, une fois installée sur le littoral, ne tarde pas à entreprendre certaines activités susceptibles d'influencer le milieu marin. Afin d'analyser les impacts de ces activités, cette étude propose d'identifier les enjeux de cette littoralisation sur le fonctionnement de l'écosystème marin à Cité Soleil. Ce travail a été réalisé sur 30 ménages, 50 pêcheurs et 15 échantillons d'eau de mer collectés et analysés au laboratoire. Pour étudier la normalité des paramètres de l'eau, le test statistique Shapiro a été réalisé. Des études de corrélations et des analyses de régression linéaire simple (RLS) ont été faites pour voir si les paramètres microbiologiques et les paramètres physico-chimiques sont liés en précisant le sens de leur variation. De plus, un test de Chi-deux d'indépendance (÷2) a été réalisé afin de déterminer si la pollution bactérienne dépend du site. Les résultats montrent que la population soléenne est jeune et faiblement scolarisée. Les habitants, majoritairement allochtones, sont très féconds quoiqu'ils vivent à l'étroit dans des maisons mal construites. 53.34 % des habitats sont dotés d'une seule pièce et 80% ne sont pas équipées de latrines. La pêche est très présente et est pratiquée avec des marées allant jusqu'à 14h. Toutefois, les matériels ainsi que les techniques de pêche sont rudimentaires et n'affectent pas globalement la disponibilité des stocks quoique le poisson argenté, le vivaneau (Lutjanus sp) et le barbarin (Pseudupneus maculate) fassent l'objet d'une forte capture. Parallèlement, la mauvaise gestion des déchets (déchets fécaux, engins de pêche usagés et autres) constitue un danger potentiel pour la biodiversité marine. D'un côté, il y a l'ingestion accidentelle des macro/micro déchets et la pêche fantôme. De l'autre côté, il y a la modification de certains paramètres physico-chimiques de la mer, comme le phosphate et l'azote ammoniacal qui présentent respectivement des concentrations 25 et 9 fois plus élevées que la normale, et également une pollution microbienne manifestée par la présence des coliformes totaux, de l'Escherichia coli et des streptocoques fécaux. Ainsi, la présence de la population sur le littoral, présente des enjeux significatifs susceptibles d'engendrer des impacts négatifs sur le fonctionnement de l'écosystème marin. De ce fait, il faudra élaborer un plan d'urbanisation côtière tout en tenant compte des impacts environnementaux que cela entrainerait.

MOTS CLÉS : Littoralisation, Littoral, Migration, Ecosystème, Pollution, Biodiversité marine.

précédent sommaire suivant