WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

III. PRÉSENTATION DE LA ZONE D'ETUDE

3.1. Localisation de la zone d'étude

Cette étude est réalisée à Cité Soleil, une commune située à environ 3 km au nord de Port-au-Prince (cf. Carte 1). De coordonnées géo-spatiales 18° 35' 00? Nord, 72° 20' 06? Ouest et de superficie 21,81 km2, la commune est considérée comme étant le plus grand bidonville de la conurbation constituée autour de la capitale du pays.

Carte 1 : Localisation de la commune de Cité Soleil.

3.2. Historique de la commune

Cité Soleil a été fondée dans les années 1960 par le président François Duvalier avec la construction des maisons pour 52 familles travaillant à l'ancienne compagnie Haitian American Sugar Company (HASCO). En été 1966, il y avait eu un grave incendie à La Saline. Cet incident a provoqué le déplacement d'un grand nombre de résidents de la zone vers Cité Soleil. Encore une fois, en 1972, un autre incendie majeur s'est éclaté à proximité du marché central de Port-au-Prince. Comme précédemment, des habitants se sont encore déplacés vers cette même destination.

Toutefois, ce grand bidonville a commencé à se peupler de manière accélérée vers les années 80, à l'époque où gouvernait le président Jean-Claude Duvalier. Il l'avait baptisé, Cité Simone, en hommage à Simone Ovide, l'épouse de son père, le président François Duvalier. Après la chute du régime duvaliériste, Cité Simone a été rebaptisée Cité Soleil. Depuis lors, les gens venus un peu partout dans le pays y sont installés petit à petit pour travailler dans certaines industries de la place. Ce processus continuerait avec cette même intensité, ne serait-ce les graves problèmes d'insécurité dont ce bidonville fait objet depuis plus d'une décennie.

Le 13 mai 2005, soit 45 ans après sa naissance, Cité Soleil a été élevée au rang de commune par un décret-loi pris par le président Boniface ALEXANDRE. Cette décision a été prise selon un rapport du Ministre de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) de l'époque, Paul Gustave MAGLOIRE, qui avait pris en compte l'expansion démographique, l'évolution économique et sociale du plus grand bidonville du pays (Alexandre, 2005).

3.3. Présentation du milieu bio-physique

3.3.1. Délimitations

Les limites de la commune de Cité Soleil partent, de l'ouest vers l'est, du Wharf de Jérémie, traversent le boulevard de la Saline, longent le bas de la route principale de Delmas jusqu'à sa rencontre avec le boulevard Jean-Jacques Dessalines au carrefour aviation changé récemment en carrefour Dessalines. De là, elles suivent le boulevard Jean-Jacques Dessalines vers le Nord, prolongent la route nationale No 1 jusqu'à son intersection, au carrefour Damien, avec la route de Damien qui passe par le domaine de l'entreprise Rhum Barbancourt, continuent cette route de Damien jusqu'à la limite occidentale du domaine de cette entreprise Rhum Barbancourt, suivent cette dernière limite jusqu'à la rivière grise, puis longent la rivière grise jusqu'au littoral. Elles côtoient le littoral en allant vers le Sud jusqu'au wharf de Jérémie (Alexandre, 2005).

précédent sommaire suivant