WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

Tableau 14 : Répartition de Pêcheurs suivant le nombre et la durée des marées.

Pêcheurs

Moins de 7 jrs de pêche/semaine

7 jrs de pêche/semaine

Grand

Total

1 marée de 12-14h par jour

2 marées d'environ 4h chacune

Total

1 marée de 12-14 h par jour

2 marées d'environ 4h chacune

Total

Nombre

12

4

16

29

5

34

50

%

24

8

32

58

10

68

100

Source : Enquête de l'auteur, 2015.

Ces résultats révèlent qu'il existe des pêcheurs qui prennent la mer tous les jours tandis que d'autres pêchent 6 jours ou moins dans une semaine. Ainsi, 16 pêcheurs, soit 32 %, pratiquent la pêche moins de 7 jours par semaine. De ces 16 pêcheurs, 12, soit 24 %, font une marée de 14 h au maximum par jour et 4, soit 8 %, font 2 marées d'environ 4h chacune par jour. 34 autres pêcheurs, soit 68 %, pratiquent la pêche au quotidien. 29 d'entre eux, soit 58 %, font une marée de 14 h au maximum par jour et 5, soit 10 %, font 2 marées d'environ 4h chacune par jour. Cependant, malgré la présence quasi permanente des pêcheurs dans le milieu, sans tenir compte des techniques de pêche adoptées et les équipements utilisés, cela ne suffit pas pour tirer la conclusion qu'ils impactent réellement la disponibilité des stocks.

5.2.1.3. Embarcations et engins de pêche

Les embarcations de pêche observées à Cité Soleil sont typiques de la pêche artisanale pratiquée dans les différentes régions du pays. Parmi les pêcheurs enquêtés, 62 % utilisent des petits voiliers (cf. ANNEXE IV, Photo 10), 22 % utilisent des pirogues, 4 % utilisent des petits bateaux motorisés et 12 % n'utilisent pas de bateaux. Ces derniers pratiquent la pêche à la plongée ou appliquent d'autres techniques de capture nécessitant peu ou pas l'utilisation d'un type d'embarcation quelconque (cf. Figure 8).

précédent sommaire suivant