WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

Tableau 24: Typologie des déchets observés

Types de déchet

Constituants

Déchets compostables et biodégradables

Déchets domestiques et agricoles

Déchets inertes

béton, briques, tuiles, céramique carrelage

Déchets ménagers spéciaux

Plastiques, verre, métaux

Marmites, piles, matériels électroniques usagés, etc.

Déchets de pêche

Filets, nasses, embarcations défectueuses, etc.

Autres...

Produits huileux, pétrole, déchets industriels, etc.

Source : Enquête de l'auteur, 2015.

5.2.4.3.2. Conséquences des déchets

La présence de ces déchets sur le littoral et dans l'écosystème marin de la commune de Cité Soleil entraîne pas mal de nuisances qui sont potentiellement préjudiciables au bien être des occupants biologiques marins. Ils provoquent des perturbations directes qui sont de nature écologique comme l'altération physique du biotope et le dérangement de la faune marine qui peuvent être expliqués par plusieurs scenarios possibles comme l'ingestion des macro-déchets, l'ingestion des micro-plastiques, la pêche fantôme, etc.

5.2.4.3.2.1. Ingestion des macro-déchets.

Cette situation peut se produire soit de manière accidentelle, soit par confusion avec une source alimentaire dont font souvent face les jeunes animaux inexpérimentés et ceux en situation de stress alimentaire. Une fois ingérés, ces macro-déchets peuvent causer des dommages physiques au niveau du tube digestif de l'animal, en bloquant mécaniquement le passage du bol alimentaire ou en générant une fausse sensation de satiété et un dysfonctionnement de la digestion. Cette situation peut conduire à la mort de l'animal dans bien des cas.

5.2.4.3.2.2. Ingestion des micro-plastiques.

Les micro-plastiques proviennent généralement de la désagrégation des macro-déchets plastiques, ou encore des granulés utilisés dans le stockage des matières premières industrielles et électroniques. Vu que les matières plastiques occupent une proportion considérable dans l'ensemble des déchets observés, il est inévitable qu'il n'y ait pas de processus de désagrégation. A cet effet, ces micro-plastiques seront exposés à être ingérés par l'ensemble des organismes planctonophages et par certains petits crustacés. Cette ingestion peut avoir des effets néfastes sur la santé des animaux, soit directement du fait de la présence de plastiques dans leur système digestif, soit par le dégagement de substances chimiques qui en découlent.

précédent sommaire suivant