WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de la performance financière d'une entreprise commerciale et industrielle : cas de l'entreprise Amur Mugote de 2008 à  2011.

( Télécharger le fichier original )
par SANTOS CHINEGENA KANDU
UNIVERSITE EVANGELIQUE EN AFRIQUE - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

II.7. Risque financier

Le risque financier correspond à la part de la variabilité des capitaux propres qui est due à l'endettement. L'influence du niveau d'endettement peut être formalisée par la notion de levier financier.

II.8.Effet de levier financier

Soit Re = rentabilité économique = résultat

Rf = rentabilité des capitaux propres ou financière

i = charge d'intérêt ou frais financiers

CP = capitaux propres

t = taux d'impôt BIC

Rentabilité financière = Rentabilité économique + Effet de levier

Rf = Re + (Re - i) * D Sans impôt BIC

Rf = [Re+ (Re - i) * D] - (i - t) Avec impôt BIC CP

L'effet de levier est donc le seuil au-delà duquel tout endettement a un impact négatif sur la rentabilité financière de l'entreprise.

-Si Re> i alors l'effet de levier est positive, situation idéale pour l'entreprise

-Si Re = i alors l'effet de levier nulle, seuil à l'équilibre pour l'entreprise

-Si Re< i alors l'effet de levier négatif, situation difficile pour l'entreprise, la rentabilité diminue d'autant la dette est élevée d'où l'effet de massue.Avant de décider de s'endetter, il faut toujours calculer l'effet de levier.

II.9.La loi de la sécurité financière

La règle de l'équilibre financier minimum n'offre pas toute la garantie sécuritaire à l'entreprise. Si la durée de la réalisation en liquide des valeurs circulantes est incertaine mais celui de l'échéance des dettes à court terme est certain. Ce qui est évident les débiteurs de l'entreprise peuvent se retrouver en difficulté d'honorer leur engagement aux échéances prévues ; le stock peut se détériorer dans le magasin ou en basse conjoncture économique le degré de rotation des marchandises (produits finis) deviennent moins rapide. Ces situations malheureuses peuvent amener l'entreprise à une trésorerie serrée ce qui, par ricochet altérera la solvabilité de celle-ci vis-à-vis de ses créanciers. Pour prévenir aux conséquences fâcheuses, il faut que l'actif circulant soit supérieur aux emprunts à court terme pour qu'il se dégage une marge de sécurité. Cette marge de l'excédent des fonds propres ou supplément des capitaux stables qui résultent des dettes à long et moyen terme lorsque les réalisables et les disponibles sont financés par l'exigibles à court terme. La totalité des capitaux stables ne doit pas être englouti par les immobilisations, l'excédent de ceux-ci doit financer une partie de l'actif circulant. On ne peut assurer la sécurité financière dans une entreprise que si après financement de la totalité des valeurs immobilisées par les capitaux permanents, l'excédent de ceux-ci finance une partie de l'actif circulant notamment la valeur d'exploitation.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.