WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de la performance financière d'une entreprise commerciale et industrielle : cas de l'entreprise Amur Mugote de 2008 à  2011.

( Télécharger le fichier original )
par SANTOS CHINEGENA KANDU
UNIVERSITE EVANGELIQUE EN AFRIQUE - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

II.5. formulation du diagnostic financier.

Le diagnostic financier met en évidence des points faibles et des points forts dans la structure financière de l'entreprise et au niveau de sa rentabilité.

A partir des constats, l'analyse des difficultés, des dysfonctionnements ou des déséquilibres conduit à la recherche des causes puis des solutions pour mettre en place un plan de redressement.17(*)

II.6. Notion sur l'équilibre financier

L'équilibre financier dans une entreprise est l'ajustement des flux financiers. On parle de l'équilibre financier, si le fonds de roulement est nul, il est exprimé à un moment donné par l'équilibre entre capital économique utilisé par l'entreprise et les ressources qui permettent de le détenir .Il s'exprime sur une période par l'équilibre entre les ressource et dépense de la période ou encore les emplois de fonds et les ressources.

a. Définition

L'équilibre financier peut être définit comme étant l'adéquation entre la structure en termes des emplois : ce principe conduit à énoncer que les emplois du cycle long également dit durable ou stable.18(*)

Les emplois cycle long équivalent à l'actif immobilisé qui comprend :

- La phase d'acquisition des actifs (investissement)

- La phase de leur mise en oeuvre ;

- La cession ou leur mise en rebut (désinvestissement). Etant donné que la vitesse du cycle dépend de l'activité et l'entreprise.

En outre, le cycle d'exploitation comprend les phases suivantes :

- Approvisionnement (avec paiement de fournisseurs au comptant ou à crédit) ;

- Stockage (des approvisionnements en matières premières aux produits finis) ;

- Vente (au comptant ou à crédit) ;

- Recouvrement des créances en cas de vente à crédit ;

- Règlement des fournisseurs en cas d'achat à crédit.

Le cycle d'exploitation est la source essentielle des activités courantes de l'entreprise :

- Il entraine des emplois de fonds (stock, créances clients) ;

- Il génère des ressources (crédit fournisseur).

Ø Equilibre entre les emplois et les ressource

- La durée des financements doit correspondre à la durée de détention des actifs qu'ils servent à financer ;

- Les immobilisations doivent ainsi être financées par des ressources stables restant durablement à la disposition de l'entreprise ;

- Le fonds de roulement doit couvrir le besoin de financement de l'exploitation ;

- Le besoin de financement de l'exploitation ;

- Le besoin de financement de l'exploitation est égal au stock augmenté des créances client, diminué des dettes fournisseurs.

Ø Règle de l'équilibre financier minimum

Cette règle peut s'énoncer ainsi « les emplois stables doivent être financés par des ressources durables ».Il s'agit d'une règle de bon sens et de prudence, le non respect de cette règle risquerait d'entrainer de problèmes de trésorerie. En fait, le respect strict de la règle de l'équilibre financier minimum ne garantit pas totalement l'absence de problème de trésorerie. C'est pourquoi, on estime qu'une « marge de sécurité » est nécessaire cette marge est le fonds de roulement.19(*)

b. Agrégats de l'équilibre financier

Les principaux indicateurs de l'équilibre financier sont :

- Les fonds de roulement ;

- Besoin en fonds de roulement ;

- La trésorerie ;

- La liquidité.

· Le fonds de roulement (FR)

Le fonds de roulement est une notion de l'équilibre financier pouvant être calculé à partir des éléments du bilan comptable (plus précisément le bilan fonctionnel d'une entreprise).

L'élaboration du bilan fonctionnel permet une meilleure évaluation de la situation financière de l'entreprise. L'analyse financière permet d'évaluer la capacité d'une entreprise à faire face à ses besoins financiers. Pour ce faire, elle dispose de ressources propres qui lui procurent une certaine marge de main oeuvre. Autrement dit, une marge de sécurité financière notamment pour satisfaire ses besoins financiers à long terme, mais aussi à court terme. La première étape de l'analyse de la situation financière d'une entreprise passe par la détermination du fonds de roulement de l'entreprise.

v Définition

Il convient de signaler qu'il ya plusieurs et différentes façons de définir le fonds de roulement selon les auteurs traitant de finance et de comptabilité.

De ce qui précède, nous allons nous attarder sur quelques définitions de différents auteurs. Sur ce, le fonds de roulement peut être défini de la manière suivante :

- C'est excédent des capitaux permanents (capitaux propres + dette à long et moyen terme) sur l'actif immobilisé. En d'autres termes, c'est la part des capitaux permanents qui est affectée au financement du cycle d'exploitation ;

- L'excédent de capitaux stables, par rapport aux emplois durables, utilisés pour financer une partie de l'actif circulant ;

- La partie des ressources durables qui concourent au financement de l'actif circulant.

- On définit le fonds de roulement comme le montant des ressources longues disponibles pour financer des actifs court et renouvelés ;

FR=Ressource durables - Emplois stables

- En outre, le fonds de roulement est une marge de sécurité restante dans l'entreprise après avoir financé les actifs immobilisés par les ressources stables. Entre autre après avoir liquider de différente dette à court terme et suivant de prévention durant le cycle d'exploitation de l'entreprise.

v Importance de F.R

L'importance du fonds de roulement dépend de type d'entreprise et de la branche d'activité.

> L'entreprise industrielle

Etant donné la longueur de son cycle d'exploitation et les besoins importants que l'entreprise entraine, il est évident que ce type d'entreprise suppose d'un fonds de roulement adéquat qui va lui permettre de couvrir une partie de ses besoins qui n'a pas trouvé un financement à court terme.

> L'entreprise commerciale

Etant donné que l'entreprise achète souvent à crédit et vend au comptant, le fond de roulement n'a pas une signification.

> L'entreprise de service

Comme nous l'avions évoqué dans les entreprises commerciales, il en est de même pour l'entreprise de service, mais celle-ci est caractérisé par une absence de crédit fournisseur son fonds de roulement n'a pas une grande signification. Il est important de noter que, quel que soit le type d'entreprises, disposer d'un fonds de roulement est un atout majeur pour la gestion financière car il permet de faire face à certains aléas et risques survenir dans le cycle d'exploitation.

v Rôle de F.R

Le fonds de roulement sert à financer le besoin en fonds de roulement(BFR).

En réalité, la partie stable du BFR correspond aux éléments indispensables pour démarrer et maintenir le cycle d'exploitation de l'entreprise.

v Type de F.R

Il existe plusieurs types de fonds de roulement à savoir :

- Le FR économique ou brut ou encore total ;

- Le FR propre ;

- Le FR étranger ;

- Le FR net ou permanent ;

- Le financier.

v Mode de calcul de F.R

1. F.R. économique ou brut ou total

Cette notion du fonds de roulement sert à désigner sous une autre appellation, l'ensemble d'éléments d'actif doté d'une liquidation à moins d'un an.

Il se calcule comme suit :

FRB = Créances+Disponible (valeur disponible)

FRB = (VE+VRCT) + VD

2. F.R net ou permanent

Cette notion est celle qui présente le plus d'intérêt analytique et opérationnel. Par conséquent, il est la différence entre les capitaux permanents et l'actif immobilisés net et/ou l'actif circulant et les dettes à court terme.

FRN = Capitaux permanents - Actifs fixes

2.1. Par le haut du bilan

Si l'on tient compte des éléments du « haut du bilan », il représente l'excédent des capitaux permanents sur les actifs immobilisés nets.

2.2.Par le bas du bilan

Si l'on tient compte des éléments du « bas du bilan », le F.R.N représente l'excédent de l'actif circulant, liquidité à moins d'un an sur les dettes à court terme exigible à moins d'un an.

FRN = Actif circulant - Dettes à court terme

3. F.R. propre

Le FRP est la différence entre les capitaux propres et les actifs immobilisés nets et/ ou la différence entre le fonds de roulement net et les dettes à long et moyen terme. Ainsi, il mesure l'excédent des capitaux propres sur les actifs durables.

FRP = Capitaux propres - Actif immobilisé net

FRP = FRN - Dettes à long et moyen terme

4. F.R. étranger

C'est la partie des capitaux étrangers qui finance les capitaux circulants, en outre, c'est la différence entre le fonds de roulement net et le fonds de roulement propre.

FRE = FRN - FRP

5. F.R. financier

Le F.R. financier est la différence entre les actifs à moins d'un an et les dettes à moins d'un an. Un actif à moins d'un an est un actif dont l'échéance est inférieure à un an.

FRF = Actif à moins 1 an-Dettes à moins 1 an

v Appréciation du F.R.N

Rappelons qu'en vertu de la règle de l'équilibre financier définie ci-dessus, le FRN devra financer au moins les stocks et les travaux en cours (valeur d'exploitation) pour que l'équilibre financier de l'entreprise soit assuré. Mais dans la pratique, en ce qui concerne l'appréciation du FRN nous nous trouverons en face des éventualités ci-après :

- FRN équilibré ;

- FRN pléthorique ;

- FRN nul ;

- FRN insuffisante ;

- FRN négatif.

FRN est équilibré : C'est lorsque FRN = VE c'est la structure financière idéale, parce que le FRN couvre les besoins permanents d'exploitation à l'aide des ressources financières à long terme. C'est la règle de sécurité financière. En période de pointe l'entreprise fait appel à des crédits de trésorerie. En période de basse conjoncture, elle place des excédents de liquidités à court terme.

FRN est pléthorique : C'est certes, une stratégie de gestion très prudente pour faire éventuellement dans une augmentation inattendue des besoins d'exploitation. Toute fois, cet excédent représente une sur-immobilisation couteuse de ressources stables.

FRN est insuffisant : C'est le cas où une partie des VE est financée par des DCT. C'est une situation fragile, voire même dangereuse en cas de ralentissement du rythme de rotation des stocks.

FRN nul : CP=VIN et VC=DCT. Le principe de l'équilibre financier minimum est respecté. Les besoins permanents d'exploitation sont financés par des crédits de trésorerie (DCT). Une telle politique de financement est risquée car, il subsiste une tension, et donc une certaine fragilité de l'entreprise en terme de solvabilité liée à l'incertitude de la liquidité des VC face à la certitude de l'exigibilité des éléments du passif. De fois, les crédits de trésorerie, (découvert, escompte), ne sont pas forcément renouvelable de façon automatique, surtout dans une économie inflationniste.

FRN négatif : Dans ce cas les DCT financent, non seulement la totalité des VC, mais aussi une partie des VIN. C'est une situation de déséquilibre parfait car, l'entreprise ne respecte ni la règle de l'équilibre financier minimum, ni celle de sécurité financière.20(*)

· Besoins en fonds de roulement

Les besoins étant illimités, puisque l'entreprise doit produire. Cette production nécessite un financement à court terme de son activité.

Une fois, l'entreprise a acquis les immobilisations indispensables à son activité de production ; elle va devoir financer les besoins liés à son cycle d'exploitation. En effet, les besoins en fonds de roulement résultent donc des décalages temporels entre les décaissements et les encaissements de flux liés à l'activité de production de l'entreprise.

v Définition

Ce BFR représente la différence entre le besoin né à la suite de l'exploitation et les ressources générées par ce cycle. Ce sont des besoins d'exploitations qui n'ont pas trouvés un financement à court terme et qui restent à la charge de l'entreprise.Les opérations d'exploitation et hors exploitation de l'entreprise génèrent simultanément :

- L'actif circulant d'exploitation et hors exploitation, qui constitue les emplois donc les besoins de financement ;

- Les dettes d'exploitation et hors exploitation qui constituent des ressource de financement.

v Rôle de BFR

Le BFR permet de prendre en compte dans les analyses de flux de trésorerie, les clients qui peuvent payer à l'avance ou avec un délai.

v Types de BFR

1.Le BFR d'exploitation (BFRE)

Le BFRE représente la composante la plus importante de BFR supposé directement lier au chiffre d'affaires. Le BFRE est une variable de gestion primordiale, il est parfois appelé « besoin de financement du cycle d'exploitation » il est la différence entre l'actif circulant d'exploitation et dettes d'exploitation.

BFRE = Actif circulant d'exploitation - Dettes d'exploitation

BFRE = Besoin d'exploitation - Ressources d'exploitation

2. Le BRF hors - exploitation(BFRHE)

Celui-ci est une composante généralement mineure du BFR, il est très variable d'un exercice à l'autre.

BFRHE=Actif circ. Hors exploitation-Dettes hors exploitation

BFRHE=Besoin hors exploitation-Ressource hors exploitation

En outre, d'une manière générale, le BFR est la différence entre les emplois cycliques et les ressources cycliques. Ou la sommation de besoin en fonds de roulement d'exploitation et le besoin en fonds de roulement hors exploitation.

> Emplois cycliques :

- Valeurs réalisables ;

- valeurs d'exploitations

> Ressources cycliques :

- Dettes d'exploitation

- Découverts bancaires

BFR= Emplois cycliques-Ressources cycliques

BFR=BFRE+BFRHE

v Appréciation de BRF

L'appréciation de BFR repose sur trois différentes manières à savoir :

- Le BFR positif ;

- Le BFR nul ;

- Le BFR négatif.

Le BFR est positif : si est seulement si le BFR ?0 c'est à dire lorsque les emplois cycliques sont supérieurs aux ressources cycliques. D'où l'entreprise doit donc financer ces besoins à court terme soit à l'aide de son excédent de ressources à long terme (concours bancaire).

Le BFR est nul : si est seulement si le BFR=0. Dans ce cas, les emplois cycliques sont égaux aux ressources cycliques. Ceci est un cas exceptionnel ou les besoins d'exploitation sont couverts sans reliquats.

Le BFR est négatif : si est seulement si le BFR ? 0. Dans ce cas, le cycle d'exploitation a été intégralement couvert par les ressources correspondantes et le surplus va servir de sorte à pallier à l'insuffisance de fonds de roulement en vue de maintenir la solvabilité.

· Trésorerie

En termes d'analyse financière, la trésorerie d'une entreprise apparait comme étant le solde de la situation financière global de l'entreprise. Elle peut être calculée soit, à partir du bilan fonctionnel, soit à partir du fonds de roulement déterminés précédemment.

On réalise en définitive, que parler de la trésorerie d'une entreprise à maintenir une liquidité suffisante pour faire face aux échéances tout en optimisant la rentabilité de fonds, d'autre part, à maintenir l'équilibre entre ses ressources et les emplois en tenant compte de flux de trésorerie.

Etant donné qu'elle est au centre de toute activité ; l'excédent des sources sur ce besoin se traduit par une trésorerie nette positive. L'inverse conduit à une trésorerie nette négative mettant en lumière la nécessité de mobilisation.

v Définition

La notion de la trésorerie s'avère très complexe dans la mesure où elle requiert plusieurs définitions de plusieurs hypothèses pour sa gestion efficace au sein de l'entreprise.

Cela étant, la trésorerie d'une entreprise correspond à la différence entre ses besoins et ses ressources de financement. Les besoins de l'entreprise peuvent être évolués à l'aide de BFR, alors que les ressources de l'entreprise disponible pour financer ces besoins s'appellent fonds de roulement(FR).

La trésorerie correspond alors au solde net entre ces besoins et ces ressources. Si les besoins excèdent les ressources, alors la trésorerie de l'entreprise sera négative (au passif du bilan). Par contre si les ressources sont supérieures aux besoins, la trésorerie sera positive (à l'actif du bilan).Elle représente aussi l'ensemble des disponibilités de l'entreprise qui de financer ses dépenses à court terme.

Dans ce cas, la trésorerie nette d'une entreprise se calcul en faisant la différence entre sa trésorerie d'actif et sa trésorerie passif.

Elle représente également la somme de tous les avoirs et dettes à court terme. Du point de vue comptable, la trésorerie est la différence entre le fonds de roulement(BFR).

v Rôles de la trésorerie

La trésorerie permet de :

- Contrôler les entrées et les sorties de fonds ;

- Optimiser la gestion de trésorerie, dans un sens de sécurité et des rentabilités ;

- S'assurer de la bonne application des conditions bancaire ; jour de valeur frais appliqué sur flux de trésorerie.

v Types de trésorerie

Dans une entreprise où l'activité est complète, il existe plusieurs sortes de trésorerie entre autres :

- La trésorerie active (T.A)

- La trésorerie passive (T.P)

- La trésorerie immédiate (T.I)

- La trésorerie nette(T.N)

- La trésorerie totale(T.T)

v Mode de calcul de trésorerie

1. Trésorerie active (T.A = Trésorerie positive)

Il s'agit des disponibilités courantes dégagées par le fonctionnement de l'entreprise auxquelles on ajoute les valeurs mobilières c.-à-d. les dons et autres placement remboursables à tout moment.

TA = valeur disponible + valeur mobilière

2. Trésorerie passive (Trésorerie négative)

Il s'agit des concours bancaires courants qui sont des facilités de caisse à court terme que la banque octroie à l'entreprise qui lest son client.

TP= concours bancaires courants + solde créditeur des banques + les effets escomptés

3. Trésorerie immédiate

Elle ne fait appel qu'aux valeurs disponibles uniquement ; c'est-à-dire, l'ensemble des espèces ou avoirs disponibles en caisse diminuées des dettes à court terme

TI = valeurs disponibles - (DCT - AAC)

Dans ce cas, la trésorerie nette d'une entreprise se calcul en faisant la différence entre sa trésorerie d'actif et sa trésorerie passif.Elle représente également la somme de tous les avoirs et dettes à court terme. Du point de vue comptable, la trésorerie est la différence entre le fonds de roulement(BFR).

4. Trésorerie nette (solde net de trésorerie)

C'est la différence entre la trésorerie active et passive ou encore l'écart entre le fonds de roulement et les besoins en fonds de roulements.

TN=TA-TP

TN=FRN-BFR

5.Trésorerie totale

Elle est représentée par les valeurs réalisables à court terme et disponibles déduites des fausses créances.

v Appréciation de la trésorerie

L'analyse du solde de la trésorerie permet de se faire une idée sur la situation financière de l'entreprise.

Trois cas de figures peuvent se présenter :

1. La trésorerie nette de l'entreprise est positive

Dans ce cas, les ressources financières de l'entreprise sont suffisantes pour couvrir les besoins, ce qui signifie que la situation de l'entreprise est saine et qu'elle est même en mesure de financer un surcroit de dépenses sans recouvrir à un emprunt.

2. La trésorerie nette de l'entreprise est nulle

Dans ce cas, les ressources financières de l'entreprise suffisent juste à satisfaire ses besoins (FR=BFR). La situation financière de l'entreprise est équilibre mais celle-ci ne dispose d'aucune réserve pour financer un surplus de dépenses que ça soit en termes d'investissement ou d'exploitation.

3.La trésorerie nette de l'entreprise est négative

Dans ce cas, l'entreprise ne dispose pas suffisamment des ressources financières pour combler ses besoins. Elle doit donc recouvrir à des financements supplémentaires à court terme (découvert bancaire) pour faire face à ses besoins de financement d'exploitation. Il y a donc un risque financier à court terme si l'entreprise ne parvient pas à accroitre rapidement ses ressources financières longues terme ou à limiter ses besoins d'exploitation à court terme.

· Liquidité

v Définition

Pour Antoine de CORNIL, « cette notion a deux significations selon qu'elle se rapporte à l'actif ou à l'entreprise »21(*)

- La liquidité d'un actif est son aptitude à se transformer en numéraire,

- La liquidité d'une entreprise est sa capacité à couvrir ses dettes à CT à l'échéance.

En rapport avec notre travail, c'est la liquidité d'une entreprise qui nous intéresse.

· La liquidité est le degré de réalisation possible de divers éléments constitutifs de l'actif de change d'une entreprise.

* 17 Daniel Antraigue, op cit

* 18 Site : http://fr.wikipedia.org/wiki/entreprise

* 19 J. Barreaux et J. Delahaye, gestion financière, manuel et application, 10ème édition Dunod, Paris, 2002

* 20 ELIE COHEN, analyse financière, 5ème édition Economica, 2004

* 21 ANTOINE J. et CORNIL JP, lexique thématique de la comptabilité, édition Debook, Bruxelles, 1998

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.