WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche socio-anthropologique des institutions d'intégration des personnes àĘgées¬†: le cas de l'êbeb chez les Odjukru (côte d?ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Fato Patrice KACOU
Université Félix Houphouet Boigny de Cocody-Abidjan - Thèse Unique de Doctorat en Sociologie 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2.2- Sources de la longévité

Tableau 8 : Justification du sens de la longévité

Sources de la longévité

VA

VR

Longévité: don appréciable de Dieu

308

92,8

Dieu et la volonté humaine par ses actes

21

06,3

Longévité liée à la conduite humaine

02

0,6

Pas de réponse

01

0,3

Total

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

Nous dénombrons chez les enquêtés trois sources de longévité.

· Longévité: don de la providence divine

Ici, les 92,8% des enquêtés donnent à l'origine de la longévité, la même source que celle de la vie, c'est-à-dire Dieu. Selon un Mborman-odjogba de 75 ans: « La longévité est malgré tout du domaine de Dieu, car l'homme va bien manger, se soigner, mais c'est Dieu qui a le dernier mot sur sa longévité. Donc c'est une récompense que Dieu donne à qui il veut.». De même que l'être naît indépendamment de sa volonté, de même Dieu dans sa magnanimité accorde la longévité aux hommes selon son bon vouloir ou selon des critères qui échappent à l'entendement humain. La providence divine agit en toute souveraineté. C'est dans ce cas de figure que des personnes âgées ont relaté des cas de longévité importante de personnes âgées taxées de sorcières et reconnues pour le mépris des normes sociales; ou les cas de personnes sociables de par leur conduite qui trouvent dans la fleur de l'âge la mort ou encore de la mort de nouveaux nés, êtres dont la pureté ne souffre d'aucun doute. Certains vont plus loin en donnant une explication métaphysique à la longévité. Pour elles, chaque individu avant de naître choisit déjà le nombre d'années qu'il aura à passer sur la terre. Que dans son `'livre de vie'' (sa mission sur terre) il soit inscrit ou non des actes de générosité ou de déviance, cela n'a aucune incidence sur sa durée de vie puisque le choix a été fait avant sa conception. Il s'agit nettement d'une théorie proche de la prédestination. Les sorciers, les sortilèges et les vibrations négatives n'ont aucune incidence sur la longévité.

· Longévité: Dieu et la responsabilité humaine

Cette autre conception de la longévité part du principe que c'est Dieu qui donne la vie en laissant la responsabilité à l'être humain à travers ses actes de la prolonger ou de l'écourter. C'est ce que déclare une femme âgée de 77 ans, membre de la classe d'âge des Mbédié-odjogba en ces termes: « C'est Dieu qui donne la longévité. Mais aussi l'homme doit entretenir sa longévité par un bon comportement: l'amour des autres, la justice.». Nous pouvons nous représenter un homme qui reçoit à sa naissance un cahier vierge qu'il aura à remplir par son comportement. Chaque acte posé est noté par le maître qui, au su de ses actes, lui accorde une longévité proportionnelle. Seul le maître, parce qu'il sait, détient la vérité et la connaissance de ce qui est moralement admis ou blâmé, peut l'évaluer. En définitive, l'homme mérite une longévité au prorata de ses actes. Les actes de déviance sociale étant sanctionnés par la société, la magie noire, les sortilèges, les sorciers et les vibrations négatives peuvent influer sur la longévité. C'est à ce niveau que la conception de la longévité intervient.

· Longévité: responsabilité entière de l'homme

Ce sont les propos d'une femme âgée de 82 ans, membres de la classe d'âge Abrahman-kata qui nous a inspiré cette perception de la longévité. En effet, elle a indiqué que: « Ce n'est pas Dieu qui donne la longévité. C'est l'homme qui par sa conduite et son entretien s'assure la longévité.». Dans ce cas, on maintient le principe que c'est Dieu le maître et l'auteur de la vie. Une fois qu'il a fait don de la vie, il se retire pour laisser la liberté pleine et entière à l'homme de se donner la longévité qu'il veut. Toutefois, la longévité dans le sens d'une durée plus importante s'obtient toujours par ses actes et ses oeuvres de bienfaisance. L'homme peut demander la bienveillance des divinités, se prémunir contre le malheur et capitaliser ses oeuvres. Mais, cette conception est partagée par une proportion insignifiante, soit 0,6%.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Et il n'est rien de plus beau que l'instant qui précède le voyage, l'instant ou l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses"   Milan Kundera