WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche socio-anthropologique des institutions d'intégration des personnes àĘgées¬†: le cas de l'êbeb chez les Odjukru (côte d?ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Fato Patrice KACOU
Université Félix Houphouet Boigny de Cocody-Abidjan - Thèse Unique de Doctorat en Sociologie 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

8.4.2- Cadre de vie

Tableau 53 : Répartition des propriétaires immobiliers en fonction du sexe

Propriétaires immobiliers

Sexes

Oui

Non

Total

VA

VR

VA

VR

VA

VR

Masculin

116

34,9

22

6,6

138

41,6

Féminin

134

40,4

60

18,1

194

58,4

Total

250

75,3

82

24,7

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

L'enquête, il faut le rappeler, s'est déroulée en milieu rural. Dans cet espace, les propriétés foncières ou immobilières sont des biens familiaux. Elles ne sont pas destinées à la commercialisation. Les biens peuvent être directement pour soi ou appartenir à un membre de la famille ou encore à la famille.

Nous constatons que 75,3% des personnes âgées sont propriétaires ou co-propriétaires de leur maison contre 24,7%. 34,9% des hommes âgés sont propriétaires contre 6,6% et 40,4% des femmes âgées sont propriétaires ou co-propriétaires contre 18,10%. En réalité, les femmes sont plus co-propriétaires que propriétaires. En effet, les femmes déclarent que les maisons leur appartiennent généralement quand elles sont à leur époux ou à leurs enfants. Les personnes âgées qui vivent dans les maisons dont elles ne sont pas propriétaires résident dans des maisons appartenant à leurs parents notamment leurs pères ou frères.

Tableau 54 (PL) : Répartition par type de construction selon les villages

Types de construction

Lieux de résidence

Non réponse

Case

Maison en bois

Maison en dur

Total

VA

VR

VA

VR

VA

VR

VA

VR

VA

VR

Armébé

00

00

02

7,4

06

22,2

19

70,4

27

100

Bonn

00

00

00

00

00

00

20

100

20

100

Bouboury

00

00

02

2,7

02

2,7

69

94,5

73

100

Débrimou

01

0,5

18

8,5

25

11,8

168

79,2

212

100

Total

01

0,5

22

6,6

33

9,9

276

83,1

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

Nous rencontrons dans les quatre villages trois types de construction au plan architectural. Les maisons en dur sont prédominantes soit 83,1% et il y a respectivement 9,9% et 6,6% de maisons en bois et en cases. Il faut aussi noter que parfois, il y a des maisons que l'on peut considérer comme étant en dur alors que ce sont des maisons bâties avec de la terre et recouvertes de ciment (maison en terre).

A Bonn et à Bouboury, nous avons dans l'ordre 100% et 94,5% des personnes âgées qui vivent dans des maisons en dur. A Débrimou et à Armébé, nous avons des proportions de 79,2% et 70,4 de maisons en dur. La forte proportion de maisons en dur est liée à l'émulation à l'intérieur des villages. On excite à abandonner les constructions en case au profit des maisons en dur. Il y a aussi la célébration des fêtes d'Angbandji et d'êbeb qui commande la mise en état des maisons pour présenter aux convives une bonne image de soi et de son village.

8.4.3-Qualité de l'eau consommée et type d'éclairage domestique

Tableau 55 (PL) : Croisement de la qualité d'eau consommée et du type d'éclairage

Qualité d'eau consommée

Types d'éclairage domestique

Non réponse

Puits

Eau courante

Total

VA

VR

VA

VR

VA

VR

VA

VR

Non réponse

01

100

00

00

00

00

01

100

Electricité

00

00

02

0,6

322

99,4

324

100

Lampe à pétrole

00

00

00

00

07

100

07

100

Total

01

0,3

02

0,6

329

99,1

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

Dans les milieux ruraux, il se pose souvent le problème de l'accès aux infrastructures sociales de base telles que l'eau et l'électricité. L'avantage du champ social d'étude est de ne pas les avoir comme éléments de précarité.

Nous constatons à travers le tableau que 99,4% des enquêtés bénéficient dans leur ménage à la fois d'eau courante et d'électricité. Deux ménages de personnes âgées soit 0,6% ont de l'électricité mais consomment l'eau de puits. 100% des personnes âgées qui utilisent les lampes à pétroles consomment de l'eau courante. Quatre facteurs nous conduisent à lier l'absence d'eau courante et d'électricité à l'indigence économique. En effet, nous avons remarqué qu'il y a plus de femmes âgées, plus de veuves, plus de personnes âgées qui vivent de dons et de personnes âgées en mauvaise santé. La consommation d'eau courante est un avantage pour les personnes âgées en ce sens que les sols sont pollués à cause de l'apport très important d'engrais aux hévéacultures et aux palmeraies. Aussi, les fournitures en eau courante et en électricité favorisent-elles le retour des personnes âgées retraitées dans leur village natal.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net