WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La mise à  jour des cartes topographiques du Burkina à  l'échelle 1/200 000e.

( Télécharger le fichier original )
par Tégawindé Julien KOAMA
Ecole Supérieure Polytechnique Privée de la Jeunesse - Licence Professionnelle Topographie et Système d'Information Géographique 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b- Traitements géométrique et radiométrique des images

(prétraitements)

y' le traitement géométrique désigne tout traitement affectant la géométrie de l'image.

Il correspond à un ré-échantillonnage de l'image, de façon à la ramener le plus souvent à une vision verticale (nadir) de référence. L'image brute est affectée de déformations accidentelles (impact des variations d'altitude et mouvements du satellite par rapport à la verticale du lieu, etc.) : il est nécessaire de corriger ces dernières avec l'aide de points de repère au sol, dans la mesure où l'on souhaiterait pouvoir par exemple fusionner des images, comparer des images prises par différents capteurs ou encore superposer les images à un autre plan (cartes...). Certaines images mises à disposition par RapidEye ont été ortho rectifiées par les fournisseurs ou par IGN, d'autres sont fournies « brutes » (sans ortho rectification).

y' le traitement radiométrique désigne tout traitement affectant la radiométrie de l'image.

Le processus de transfert d'énergie depuis la surface de la terre jusqu'à celle du capteur est perturbé par les milieux traversés. Des prétraitements consistant essentiellement en la suppression de bruits et la correction de contrastes sont nécessaires. Les défauts à corriger sont par exemple l'augmentation de contraste (ou suppression de bruits par filtrage...).

? Des traitements visent à calculer des réflectances au « sommet de l'atmosphère », tenant compte entre autres de l'intensité solaire au moment de la prise de vue (prise en compte des dates et latitude).

Les données mises à disposition par RapidEye n'ont pas été corrigées en ce qui concerne les effets perturbateurs liés à la traversée de l'atmosphère.

? Des traitements visent à calculer les réflectances de surface, tenant compte des effets atmosphériques sur la transmission du rayonnement.

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

29

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

Méthodologie du traitement :

? lancer GéoView ;

? ouvrir une nouvelle vue ;

? charger le MNT dans cette vue ;

? charger les images. Les grilles sont prises en compte automatiquement.

? l'ortho rectification est lancée par la fonction « rectifier les images brutes »

accessible depuis le menu contextuel du plan image.

Cette fenêtre s'ouvre :

« Rectifier » : il est possible de rectifier toutes les images présentes dans la vue, ou uniquement une sélection d'image (« uniquement les images brutes visible »). Cette

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

30

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

dernière option a été utilisée afin de rectifier d'abord les images panchromatiques puis les images couleurs par bloc.

« Taille du pixel » : il permet de préciser la résolution en sortie.

« Echantillonnage » : il correspond à la méthode de ré échantillonnage des images. « Phase » : il permet de phaser les images rectifiées par rapport au centre ou au coin supérieur gauche du pixel.

? on clique sur OK. Cette fenêtre apparaît :

Elle permet de saisir le format de sortie des images (GeoTIFF dans notre cas) et la valeur radiométrique pour la zone hors image utile (0 ici ; noir). A ce stade, les images ortho rectifiées sont produites.

NB : Après ces corrections on replace l'image dans un cadre géographique, la géo référencé (positionner en latitude et en longitude la cible sur la surface terrestre, afin de pouvoir la projeter sur un fond de carte par exemple).

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

Certains éléments visibles sur l'image sont identifiés sur le terrain. A l'aide d'un GPS, on mesure les coordonnées latitude et longitude de ces éléments.

Les coordonnées de ces points sont utilisées pour le géo référencement de l'image.

GPS stationné sur un point identifié à partir de la photo

Stéréoscope et photos aériennes

Photo 9: mission de prise de point d'appui au sol par observation géodésique pour le calage des images

31

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

32

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

Fenêtre pour introduire les coordonnées

Figure 10: géo référencement au bureau (ArcGIS)

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

Méthodologie de géo référencement:

· dans ArcMap, ajouter les couches résidant dans les coordonnées cartographiques et le jeu de données raster que nous souhaitons géo référencer ;

· il est judicieux d'ajouter au début les données avec le système de coordonnées cartographiques, latitude et longitude afin de ne pas définir le système de coordonnées du bloc de données ;

· si nous n'avons pas de jeu de données avec les coordonnées cartographiques, nous devons définir le système de coordonnées de bloc de données avant de continuer ;

· pour afficher la barre d'outils géo référencement, cliquer sur le menu personnaliser, ensuite sur barres d'outils et enfin sur géo référencement ;

· dans la table des matières, cliquer avec le bouton droit de la souris sur une couche cible (le jeu de données référencé), puis enfin sur zoom sur la couche ;

· cliquer sur le bouton Visualiser la table des liens dans la barre d'outils géo référencement ;

· cliquer sur l'outil ajouter des points de contrôle ;

· cliquer sur un emplacement connu de l'image non référencée pour ajouter la première coordonnée au lien ;

· cliquer avec le bouton droit sur l'image, puis sur Entrée X et Y ;

· saisir les coordonnées de référence dans la boîte de dialogue et entrez les coordonnées ;

· enfin cliquer sur OK.

33

Rapport de fin de cycle présenté par KOAMA Tégawindé Julien-Licence option Topographie et SIG

Thème : la mise à jour des cartes topographiques de base du Burkina à l'échelle 1/200 000e

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net