WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union européenne et Chypre: autopsie d'un succès inachevé


par Meriem JAMMALI
Université Paris IV Sorbonne - Master Enjeux, conflits, systèmes internatinaux à l'époque moderne et contemporaine 2006
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 1. Chypre : données géographiques

I. Territoire

Chypre est située au sud-est de la Méditerranée. Avec 700 km de rivage elle est la troisième île méditerranéenne après la Sicile et la Sardaigne avec une superficie de 9.251 Km 2. Elle s'étend sur 240 km d'est en ouest et 100 km du nord au sud. Elle se trouve à 60 km de la côte sud de la Turquie, à 90 km de la côte syrienne; à 360 km de la Grèce et la Grèce continentale est à 800 km à l'ouest de l'île. Son point culminant, le mont Olympe, s'élève à 1 955 m. Sa capitale est Nicosie et ses villes principales sont Limassol, Larnaca et Paphos.

Après l'indépendance de Chypre en 1960, la Grande-Bretagne a conservé deux bases militaires dans le sud et l'est de l'île : Akrotiri et Dhekelia où sont stationnés 4 200 soldats. Ce territoire représente 3 % de l'ensemble du territoire chypriote. La zone septentrionale (37%) de l'île est occupée par les Chypriotes turcs depuis la partition de fait survenue en 1974. Quant à la partie sud, elle est sous la souveraineté de la République de Chypre. Chypre est membre de l'ONU, du Commonwealth, de l'OMC, de l'OSCE, du Mouvement des Non-alignés et en mai 2004, elle est devenue membre à part entière de l'Union européenne.

II. Population

La population chypriote est scindée en deux communautés. Elle s'élève en 2003 à 802 000 habitants dont 80,1% de la population sont des Chypriotes grecs et 18 % des Chypriotes turcs8(*). 2% de la population est composée par des maronites et des arabes9(*). Depuis 1974, les deux communautés n'ont presque aucun contact. Au début, 20.000 des 162.000 Chypriotes grecs ont été évincés par les troupes turques. Ensuite, le reste de cette population vivant dans la partie nord de l'île était forcé de quitter leur foyer pour se réfugier dans la partie contrôlée par le gouvernement Chypriote grec. D'après des sources Chypriotes grecques10(*), le projet de séparer les deux communautés est antérieur au débarquement de l'armée turque en juillet 1974. Le vice-président Chypriote turc, Fazil Küçük et Rauf Denktash ont préparé en septembre 1963 un projet confidentiel pour la partition de l'île. D'ailleurs F. Küçük a déclaré le 30 décembre 1963 que la Constitution chypriote est morte et qu'il est impossible d'envisager une cohabitation - Call it partition if you like » - des deux communautés11(*).

La communauté grecque est regroupée sur 66% de la superficie de l'île, sur sa partie méridionale. Cette dernière, qui a pourtant dû accueillir 200 000 et puis le reste des réfugiés du nord, est beaucoup plus riche, surtout grâce au développement du tourisme, aux revenus de la marine et au rôle d'île-escale que joue Chypre entre le Moyen-Orient et l'Europe. Quant à la communauté turque, elle occupe le nord de l'île.

III Une économie dominée par les services

* 8 Etat du monde, La découverte, Paris, 2006.

* 9 Selon les chiffres cités dans The Republic of Cyprus, An Overview, publié à Nicosie en 2005, 80,1% de la population est Chypriote grecque tandis que les Chypriotes turcs représente seulement 10,9% et 9% de la population sont d'origine étrangère. Nous conseillons le lecteur de prendre ces chiffres avec beaucoup de prudence étant donné que nous ignorons les critères sur les quels est basé ce recensement.

* 10 www.moi.gov.cy/pio.

* 11 Press and Information Office, Republic of Cyprus, The Republic of Cyprus, an Overview, Nicosia, 2005, p.17.

précédent sommaire suivant