WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse socio-économique de la commercialisation du cacao en zone forestière du sud Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Denis Pompidou FOLEFACK
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, Belgique - Diplôme d'Etudes Spécialisées en Economie et Sociologie rurales 2003
  

sommaire suivant

COMM UNAUTE FRAN~AISE DE BELGIQUE

UNITE D'ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT RURAL

ANALYSE SOCIO-ECONOMIQUE DE LA
COMMERCIALISATION DU CACAO EN ZONE FORESTIERE
DU SUD CAMEROUN

Mémoire de fin d'études présenté par:
FOLEFACK Denis Pompidou

Promoteur: Prof. Philippe LEBAILLY En vue de l'obtention du Diplôme

d'Etudes Spécialisés en Economie et
Sociologies rurales

D.E.S interuniversitaire FUSAGx/UC L

Année académique 2002-2003

2003 (c)Toute reproduction du présent document, par queIque procédé que ce soit est soumise a I'autorisation de I'auteur et de I'autorité académique de Ia facuIté universitaire des sciences agronomiques de GembIoux.

Le présent document n'engage que son auteur.

Au terme de ce travail, je tiens a exprimer mes sentiments de reconnaissance a:

- Monsieur le professeur Philippe LEBAILLY pour avoir dirigé ce travail avec une attention soutenue, pour ses qualités scientifiques et humaines qui m'ont aidé et guidé tout au long de la réalisation de ce travail.

- Madame Monika BECK et monsieur Thomas DOGOT pour l'encadrement et les critiques apportés en vue d'améliorer la qualité de ce document.

- Tous les enseignants et le personnel de l'unité d'économie et développement rural de la Faculté universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux (FUSAGx) et de l'unité d'économie rurale de l'Université de Catholique de Louvain la Neuve (UCL) pour la qualité excellente de leur relation humaine et encouragement durant cette formation.

- La Direction Général de la Coopération et le Développement (DGCD) a travers la Coopération Universitaire au Développement (CUD) pour m'avoir permis de participer a cette formation de DES interuniversitaire en Economie et Sociologie rurales.

- Dr Jim GOCKOWSKI, pour m'avoir permis d'utiliser la base des données du Sustainable Tree Crops Program (STCP) a l'lnstitut International de l'Agriculture Tropical (IITA) Cameroun pour la confession de ce document.

- Toute ma famille et mes amis en Belgique et au Cameroun, pour le soutien moral adressé tout au long de cette formation.

- Tous mes supérieures hiérarchiques au Cameroun pour m'avoir permis de participer a cette formation.

- En fin a toutes les personnes ayant participées de prêt ou de loin a la réalisation de ce travail.

RESUME

Les politiques d'ajustement structurel, depuis plusieurs années remettent en cause les offices de commercialisation entant qu'outils des politiques publiques cacaoyères et incitent a la libéralisation. Notre étude s'intéresse a l'analyse du système de commercialisation du cacao après la libéralisation du marché en zone forestière du sud Cameroun. Les résultats d'analyse montrent d'importantes mutations institutionnelles, avec une redistribution des rOles entre les différents opérateurs de la filière. Le transfert de responsabilité dans la commercialisation de cacao de l'Etat vers le secteur privé, s'est révélé insuffisante a satisfaire entièrement les attentes des producteurs. En plus, l'on remarque que les producteurs éprouvent des réels problèmes d'adaptation, et d'énormes difficultés au niveau du financement des exploitations, de l'approvisionnement en intrants agricoles, de la lutte phytosanitaire et de la vente de leur production. Tout ceci a un impact négatif sur la qualité du cacao produit, avec pour effet pervers la perte de la compétitivité du label camerounais au marché international. Bien plus, suite a des fluctuations permanentes des prix et un abandon des producteurs a eux-mémes, on observe une réduction drastique des revenus des paysans et de leur niveau de vie. Par ailleurs, l'analyse de la structure du marché montre un rOle prépondérant des opérateurs privés dans le circuit de commercialisation. Le marché de la zone, bien que concurrentiel est affecté par des nombreuses distorsions, qui rendent le fonctionnement imparfait. En observant les formes et le niveau de concentration du marché de cacao, il nécessite des reformes institutionnelles et législatives, si l'on veut a moyen et a long terme résoudre les multiples problèmes auxquels font face les prod ucteurs et assurer un bon fonctionnement des marchés, et a une meilleure contribution des revenus tirés du processus de libéralisation au développement rural.

For several years now, structural adjustment policies have called into question state-owned marketing structures as tools for public policies on cacao and have instead encouraged liberalization. This study is concerned with the analysis of the cocoa marketing system after the liberalization of the market in forest zone of south Cameroon. The results of the analysis reveal important institutional changes, with redistribution of roles between the various actors of the marketing channel. Transfer of responsibility in the marketing of cocoa from the state to the private sector proved insufficient to entirely satisfy the expectations of producers. Moreover, it is noticed that the producers face serious adaptation problems, and enormous difficulties in financing their enterprises, provisioning of agricultural inputs, phytosanitory control, and sale of their production. These have had a negative impact on the quality of cocoa produced, with the pervasive effect of the loss of the competitiveness of the Cameroon-label in the international market. Much more, as a result of permanent fluctuations in prices and the fact that producers have been abandoned to themselves, one observes a drastic fall in the level of incomes of cocoa producers and in their standard of living. Elsewhere, the analysis of the market structure reveals a dominant role of private agents in the marketing chain. Although competitive, the market in the zone is affected by a number of distortions, which renders it's functioning imperfect. Taking into consideration the types and level of concentration of the cocoa market, institutional and legislative reforms are required if one wishes to solve in the medium and long term the numerous problems faced by producers, and to ensure good functioning of markets, and a better contribution of the revenue derived from the liberalization process to rural development.

SOMMAIRE

REMERCIEMENTS........................................................................................................ i

RESUME...............................................................................................................ii

ABSTRACT............................................................................................................iii

SOMMAIRE.............................................................................................................iv

LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES..............................................................................vii

SIGLES ET ABREVIATIONS ......................................................................................viii

CHAPITRE I: INTRODUCTION...................................................................................1

1.1. PROBLEMATIQUE....................................................................................1

1.2. L'OBJECTIF DE L'ETUDE...........................................................................2

1.3. L'IMPORTANCE DE L'ETUDE.....................................................................3

1.4. L'ORGANISATION DE L'ETUDE..................................................................3

1.5. LIMITATION DE L'ETUDE..........................................................................3

CHAPITRE II: REVUE BIBLIOGRAPHIQUE...................................................................5

2.1. DEFINITION DE QUELQUES CONCEPTS........................................................5

2.2. LES STRATEGIES DE COMMERCIALISATION DU CACAO..............................6 2.2.1. Les systèmes originels de commercialisation et de stabilisation.........6 2.2.1.1. Le dispositif institutionnel.............................................................7 2.2.1.2. Le système de prix et stabilisation...............................................7 2.2.1.3. La commercialisation du produit...................................................8 2.2.2. Le dysfonctionnement des structures de commercialisation.............10 2.2.3. Reforme dans le cadre de l'ajustement structurel et commercialisation des cultures d'exportation..........................................11 2.2.3.1. Dispositif institution nel.................................................................12 2.2.3.2. Système de prix et stabilisation.....................................................13 2.2.3.3. La commercialisation du produit...................................................13

2.3 BILAN DE LA REFORME DANS LE CADRE DE L'AJUSTEMENTSTRUCTUREL.........14

CHAPITRE III : METHODOLOGIE ...............................................................................16

3.1. PRESENTATION DU CAMEROUN.................................................................16

3.2. CHOIXDELAZONED'ETUDE......................................................................18

3.3. PRESENTATION DE LA ZONE D'ETUDE........................................................19 3.3.1. Le milieu naturel............................................................................19 3.3.1.1. La localisation............................................................................19

3.3.1.2. Le relief...................................................................................... 20 3.3.1.3. Les sols.......................................................................................20 3.3.1.4. Le climat...................................................................................20 3.3.1.5. La végétation............................................................................21 3.3.2. Le milieu humain..........................................................................21 3.3.3. Les activités agricoles...................................................................21

3.4. METHODE ET COLLECTE DES DONNEES.......................................................22 3.4.1. Choix et tai!!e de !'échanti!!on.......................................................22 3.4.2. Réalisation de l'enquête...............................................................24

3.5. TYPES DE DONNEES...............................................................................24

3.6. METHODE D'ANALYSE DES DONNEES......................................................24

CHAPITRE IV: PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS..........................................25
4.1. CARACTERISTIQUES SOCIO-ECONOMIQUES DES EXPLOITATIONS................25 4.1.1. Répartition des chefs de ménage par sexe....................................25 4.1.2. Age moyen des chefs d'exploitation..............................................25 4.1.3. Répartition des chefs d'exploitation suivant le niveau d'instruction.....26 4.1.4. Taille et composition du ménage...................................................27 4.1.5. Principales sources et leur contribution dans le revenu du ménage... 27 4.1.6. Equipements du ménage agricole..................................................28

4.2. SERVICE AGRAIRE DANS LA ZONE...........................................................30 4.2.1. Principaux fournisseurs et utilisation d'intrants dans la zone................30 4.2.2. Accès et source de crédit des producteurs....................................32 4.2.3. Organisation paysanne et les services fournis aux paysans...............33 4.2.4. Source d'in formation sur !a situation du marché.............................34

4.3. COMMERCIALISATION DU CACAO........................................................35 4.3.1. Période de vente et d'encaissement par les producteurs..................35 4.3.2. Manipulation post récolte (fermentation, séchage et conservation) 36 4.3.3. Collecte du produit ..................................................................36 4.3.4. Principaux acheteurs de cacao dans !a zone.................................37 4.3.5. Formation du prix et prix d'achat dans la zone...............................38 4.3.6. Quantité et qua!ité du cacao vendu par producteur.......................40 4.3.7. Circuit de commercialisation du cacao dans la zone.......................41 4.3.8. Régulation de l'environnement du secteur cacao au Cameroun......43 4.3.9. Contraintes de !a commercia!isation du cacao..............................44

CHAPIlRE V: CONCLUSION El RECOMMANDAlIONS................................................... 46
5.1. CONCLUSION.......................................................................................46
5.2. RECOMMANDATIONS..............................................................................47
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES............................................................................48
ANNEXES............................................................................................................51

sommaire suivant