WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Intégration de protocoles de sécurité pour la communication inter-agents dans la plate-forme Aglets

( Télécharger le fichier original )
par Manel Sekma
Institut Supérieur d'Informatique et de Mathématiques de Monastir - Maitrise 2007
  

précédent sommaire suivant

6.3 Configuration du serveur Tahiti

6.3.1 Installation de la plateforme

La version 2.0.2 d'Aglets est considérée comme la version la plus stable. Pour pouvoir l'installer, il faut d'abord installer JDK1.4 au minimum comme on a dit.

Les étapes suivantes décrivent la procédure d'installation de la plateforme Aglets 2.0.2 à partir du fichier archive aglets-2.0.2.jar que nous avons téléchargé gratuitement à partir du site de sourceforge.net : http : // sourceforge.net/projects/aglets/

1. Décompresser le fichier aglets-2.0.2.jar à l'aide d'un utilitaire de compression/décompression tels que Winzip et Winrar ou bien à l'aide de la commande:

Jar xvf aglets-2.0.2.jar

2. Après avoir décompressé ce fichier, les répertoires suivants apparaîtront à l'emplacement de la décompression:

o Bin contient des programmes exécutables pour le lancement et la configuration du serveur Tahiti.

o Cnf contient les fichiers de configuration de la plateforme Aglets.

o Public contient des exemples d'aglets et sera considéré comme répertoire racine pour les aglets créés par la suite.

o Lib contient les classes java nécessaires pour l'exécution de la plateforme.

3. Pour installer le serveur, il suffit de lancer l'execution du fichier « ant » se trouvant dans le répertoire bin et qui est un outil pour la compilation et l'installation des applications JAVA.

4. Exécuter la commande « ant install-home » qui permet de génèrer deux entée dans le magasin de clés créé par la plateforme JAVA qui servent pour l'authentification au lancement du serveur Tahiti.

5. Créer les variables d'environnement.

6. La dernière étape est le démarrage du serveur Tahiti par la commande agletsd.

Configuration des variables d'environnement

Pour démarrer le serveur Tahiti, nous devons ajouter deux nouvelles variables d'environnement AGLET _HOME et AGLET_PATH

o Sous Unix ou Linux avec bash

export AGLETS_HOME=/java/aglets-2.0.2

export AGLETS_PATH=$AGLETS_HOME

export PATH=$PATH :$AGLETS_HOME/bin

export CLASSPATH=$CLASSPATH :$AGLET_HOME/lib

o Sous Microsoft Windows

set AGLETS_HOME=c : \java\ aglets-2.0. 2

set AGLETS_PATH=%AGLETS_HOME%

set PATH=%PATH% ;\% AGLETS _HOME %\bin

set CLASSPATH=%CLASSPATH% ;\%AGLET_HOME%\lib

Démarrage du serveur Tahiti

Après avoir configuré la machine, on peut à ce stage lancer le serveur par la commande agletsd. On obtient une fenêtre d'authentification (Figure 5.2, Figure5.3)

Figure 5.2 Phase
d'identification/authentification.

Comme nous avons indiqué ci-dessus, le fichier .keystore contient deux utilisateurs par défaut:

- anonymous avec le mot de passe aglets.

- aglet_key avec le mot de passe aglets.

Figure 5.3 Serveur Tahiti.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy