WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des causes et conséquences socio-économiques de l'expansion des bidonvilles dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince

( Télécharger le fichier original )
par Eliccel PAUL
CTPEA - DES 2002
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 1- CADRE CONCEPTUEL ET THÉORIQUE

1.1.- Définition des différents concepts utilisés

La définition des concepts suivants devra aider à clarifier le texte.

1.1.1 Bidonville

En général, un bidonville est un quartier qui se caractérise par un développement physique spontané, non contrôlé par les institutions publiques. Les conditions d'hygiène et de sécurité sont précaires et ces quartiers, dans la majorité des cas, privés d'infrastructures et de services sociaux. En Haïti, les bidonvilles présentent les spécificités suivantes.

v Délabrement des unités de logement;

v La promiscuité excessive des habitats;

v Carence en infrastructures de base et de services tels voiries, électricité, eau potable, installations sanitaires, centre d'enseignement scolaire, centre de formation professionnelle et centre de santé, etc;

v La non connexion au réseau de canalisation pour l'évacuation des eaux usées et pluviales;

v L'insalubrité et l'étroitesse des ruelles de desserte intérieure;

v Taux élevé de chômage ;

v Misère, pauvreté absolue ;

v Faible niveau de revenu ;

v Chômage déguisé;

v Prolifération du micro commerce et toutes sortes d'activités économiques du secteur informel;

v Surdensification du logement.  

1.1.2.- Zone marginale

La notion de zone marginale est utilisée pour décrire un espace géographique écologiquement pauvre ne bénéficiant pas d'infrastructures et de services urbains, c'est une zone d'exclusion dans l'armature urbaine. Les maisons sont de très bas standard, ce sont des taudis, des ajoupas, mal équipés et se caractérisent par l'insalubrité des terrains parfois marécageux ou exposés au bord des ravines sur lesquels sont érigées des maisons de fortune habitées par des gens à faible revenu.

1.1.3.- Ménage

On entend par ménage, l'ensemble des personnes habitant un même logement qu'elles aient ou non des liens de parenté et qui ont leur repas ensemble. Mais, il est admis également qu'une seule personne peut constituer un ménage. Ainsi, on peut trouver plusieurs typologies de ménage, entre autres: les ménages familiaux composés des gens ayant des liens de parenté entre eux et les ménages non familiaux c'est- à- dire composés des gens n'ayant aucun lien de parenté entre eux.

1.1.4.- Maison

Il sera utilisé la notion de maison comme étant toute unité de construction sur un espace délimité en longueur, en largeur et en hauteur, utilisant une certaine quantité de matériaux capables de rendre le milieu vivable. Une maison peut avoir plusieurs logements qui sont habités par des ménages différents, ce qui constitue une unité de voisinage. Le voisinage permet aux ménages de pratiquer entre eux l'échange et l'entraide dans la recherche des solutions de leurs problèmes quotidiens.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy