WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Milieu familial et reussite scolaire

( Télécharger le fichier original )
par Jimmy CALIXTE
Université d'Etat D'Haiti/Faculte des Sciences Humaines - Psychologie 2007
   Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Chapitre I : L'ADOLESCENCE

 

L'adolescence une période dans la vie de l'individu

 

Du latin « adolescere » qui signifie l'être qui grandit ou qui est en train de grandir. L'adolescence constitue une importante période de transition dans le cours du développement humain. Elle est considérée comme une période centrale dans le développement de l'individu. Cette période se caractérise par de nombreuses et importantes transformations qui touchent tous les aspects du développement.

Dans ce chapitre, nous n'avons pas la prétention de présenter de façon détaillée les différents aspects qui caractérisent l'adolescence. Notre objectif sera de faire une présentation synthétique des différentes caractéristiques de cette période de la vie de l'individu. Nous accentuerons notre réflexion plus spécifiquement sur les différents paramètres qui caractérisent la relation existant entre l'individu et son milieu familial au cours de cette période.

 

1.1- Historique

 

Pendant longtemps, principalement au cours des périodes précédent la Renaissance, le concept d'adolescence n'était pas utilisé pour décrire une période spécifique de développement. Dans la Rome antique par exemple, on ne retenait que trois étapes de développement de l'individu. Il s'agissait de l'enfance, de l'âge adulte et de la vieillesse.  Il a fallu attendre la Renaissance, avec les travaux du pédagogue Cormenius (1552-1670) pour voir apparaître dans la littérature le terme « adolescence ». En dépit du fait qu'au cours de la Renaissance, il y avait un certain intérêt pour l'adolescence, ce n'est qu'au 19ème siècle, plus précisément avec la Révolution industrielle lorsque le contrôle de la famille sur les adolescents se prolongea pour s'étendre progressivement jusqu'au mariage, qu'on allait voir apparaître dans la littérature, la conception de l'adolescence telle que nous la connaissons aujourd'hui. (Claes, 1983).

1.2- Définitions

Si l'adolescence est devenue à partir de la révolution industrielle une préoccupation pour les scientifiques, il apparaît de façon très prononcée dans la littérature que les définitions de l'adolescence varient. Autrement dit, il est très difficile de trouver une nette définition du concept d'adolescence. Les définitions varient selon que l'on se situe dans une perspective psychologique, sociologique ou biologique (Cloutier, 1982).

 

Sur le plan psychologique, Store & Church (1973, pg 21) présentent l'adolescence comme :

« Un état d'esprit, une manière d'être qui débute à peu près à la puberté et se termine lorsque l'individu a acquis son indépendance d'action. C'est à dire lorsqu'il est socialement et émotionnellement mûr et qu'il possède l'expérience et la motivation nécessaire à la réalisation du rôle d'adulte » 

 

Dans une perspective psychanalytique, l'adolescence est vue comme une période où l'individu laisse les figures d'attachement infantile pour se tourner vers d'autres figures d'attachement (Blos, 1979).

Dans une perspective plutôt sociologique, un  auteur comme Lutte (1988) considère l'adolescence comme une période de marginalisation et de subordination imposée à un groupe d'âge qui possède toutes les caractéristiques pour être vu comme adulte.

 

Les différentes définitions que nous venons de mentionner montrent très clairement qu'il n'est pas aisé de trouver une définition de l'adolescence. Dans le cadre de notre travail, nous retenons la définition de Bee (1989) de l'adolescence.

 

L'adolescence se définit comme une : « Période de transition durant laquelle, l'enfant change physiquement, mentalement et cognitivement pour devenir adulte » (Bee, 1989 pg 248). Il importe par ailleurs de souligner que l'adolescence est tout aussi marquée par des changements au niveau des relations que l'individu adolescent entretient avec son milieu (Claes, 1983; 2003).

 

L'adolescence représente donc une période où l'individu fait face à des réalités nouvelles sur le plan physiologique, psychologique et social. En psychologie du développement, de nombreux auteurs (Claes, 1983; Cloutier, 1985) ont adopté le concept de « tâches développementales » pour rendre compte de ces nouvelles réalités. Lequel concept, comme le souligne Claes (2003) renvoie à l'idée que l'individu n'est pas un spectateur passif des changements qui s'opèrent, mais un acteur engagé activement dans la construction de sa propre vie.

 

Dans les lignes qui suivent, nous allons présenter les différentes transformations qui s'opèrent chez l'individu sur le plan physiologique, cognitif, identitaire et social. Les trois premiers aspects seront présentés de façon très synthétique, nous mettrons l'emphase sur les nouvelles réalités sociales, notamment sur les nouvelles relations que l'individu jeune entretient avec son milieu au cours de cette période.

 

précédent sommaire suivant