WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Influence de la canopée et du régime de défrichage sur la croissance des jeunes cacaoyers (theobroma cacao. l) dans la réserve forestière de Mbalmayo

( Télécharger le fichier original )
par Charles Nol KONGA MOPOUM
Université de Yaoundé I - DESS en Agroforesterie 2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE YAOUNDE I

THE UNIVERSITY OF YAOUNDE I

 

FACULTE DES SCIENCES

FACULTY OF SCIENCE

DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET PHYSIOLOGIE VEGETALES

DEPARTMENT OF PLANT BIOLOGY

Influence de la canopée et du régime de défrichage sur la performance des jeunes cacaoyers (Theobroma cacao L.) et sur la biomasse des mauvaises herbes dans la réserve forestière de Mbalmayo

Mémoire

Soutenu en vue de l'obtention du Diplôme d'Etudes Supérieur Spécialisé (D.E.S.S.)

Filière : Sciences Forestières

Option : Agroforesterie

Par

KONGA MOPOUM Charles Noël

Licencié ès Sciences

Matricule : 97S277

Sous la direction de :

 

Et l'encadrement de :

Dr. ZAPFACK Louis

Chargé de Cours

 

Dr. HAUSER Stefan

Senior Scientist IITA-Cameroon

Année académique 2005-2006

DEDICACE

Je dédie ce modeste travail

- A ma grand-mère Djuidje Elisabeth

- A mes parents Mopoum Raphaël et Djuidja Honorine

- A mon grand-frère Wafo Gabriel

AVANT-PROPOS

Le département de Biologie et Physiologie Végétale de l'Université de Yaoundé I a développé en son sein des filières professionnalisantes aboutissant à l'obtention du D.E.S.S. « Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisé ». Le but étant de permettre aux étudiants qui en sortent de se présenter suffisamment outillés sur le marché de l'emploi, de s'auto employer et pourquoi pas d'être eux-même des promoteurs d'emploi. C'est dans ce cadre de cette formation que le présent document a été rédigé, il s'inscrit dans le sillage des missions de l'IITA qui, à travers le STCP « Sustainable Tree Crops Program », oeuvre non seulement pour la promotion des principales cultures vivrières mais aussi pour le développement des alternatives durables à travers l'encouragement à associer les cultures pérennes dans les systèmes de culture.

Le thème retenu pour ce travail est « Influence de la canopée et du régime de défrichage sur la performance des jeunes cacaoyers (Theobroma cacao L.) et sur la biomasse des mauvaises herbes ». Ce sujet a été inspiré par le qualificatif de « système durable » reconnu des agroforêts cacaoyers du Cameroun ; leurs principales exigences étant la gestion de l'ombrage et la répression des mauvaises herbes.

Ce travail n'aurait pas été mené à son terme sans le soutien plus ou moins direct de nombreuses personnes que je tiens sincèrement à remercier ici. Je ne pourrais jamais être assez exhaustif pour citer ici tous les noms, vu leur grand nombre. Je tiens particulièrement à remercier :

Le personnel enseignant du département de Biologie et Physiologie Végétales de l'Université de Yaoundé I à travers le Chef de Département, Pr. Amougou Akoa pour son investissement à la bonne intégration des filières professionnalisantes en générale et de l'agroforesterie en particulier.

Dr. Zapfack Louis qui en plus d'avoir accepté de diriger ce travail s'est montré particulièrement concerné. Sa disponibilité et ses encouragements ont été pour moi des stimulants à la persévérance.

Dr. Mbolo Marie Coordonnatrice de la filière Agroforesterie dont la contribution à la reconnaissance de cette discipline au sein de l'institution est indéniable.

Dr. Hauser Stefan qui malgré ses multiples occupations a accepté de guider mes premiers pas dans le monde de la recherche. Il a mis à ma disposition toute la logistique nécessaire et a toujours été à mon écoute. Ce travail est en grande partie une émanation de ses remarques et suggestions.

Toute l'équipe de recherche du programme "physique du sol" de l'Institut International d'Agriculture Tropicale, station des forêts humides du Cameroun (IITA-HFC), de son leader, Dr. Stefan Hauser aux camarades étudiants-stagiaires, en passant par les employés permanents et temporaires, pour l'atmosphère de convivialité et de sérénité qui a toujours régné dans le groupe, et surtout pour leur mobilisation sans retenue à m'aider sur le terrain chaque fois que j'en avais besoin.

Le personnel de l'IITA-HFC à travers le représentant résidant et administrateur de l'IITA au Cameroun, M. Aboubakar Yacoubou, pour toutes les facilités dont j'ai bénéficié au cours de mon séjour dans cet institut. Je voudrais particulièrement mentionner ici le documentaliste, M. Gilbert Ndimasa Nchofon et le statisticien, M. Innocent Zebaze ...

Dr. Lyndsey Norgrove, Dr. Denis Sonwa et M. Joseph Florent Feulefack pour leur apport considérable en vue de l'amélioration de ce document et pour leur disponibilité à lire le manuscrit, et à y apporter des critiques constructives.

Mes camarades de promotion et amis : Asseng Ze Célestin, Baleng Olivier, Bioumla Laurent, Djarsia Valéry, Djomgoue Hortense, Djouguep Annie, Dounla Dorine, Kamogno Eric, Ngo Yop Nadège, Pouth Jean, Tsimi Ayissi, Yemelong Francis, Tchuendem Brigitte, Ngamo Quentin, Kwadjep Marie Claire, Ngaha Suzanne et Eboumbou Monique Nasser Abdou, Kougang Laure.

Mes cadets Kamdom Edwige, Mopoung Francis, Kengne Cyrille, Kamga Honorine, Tamko Honoré, Kuate Romain et Fokoua Thomas pour qui ce document doit être un stimulant à la persévérance.

Je ne saurais conclure cette partie sans témoigner ma reconnaissance aux familles Wafo, Choudja, Nouene, Sikadi, Fokoua, Kuate, Talla, Kamga, Ouendi, Wabo, Noumsi et Noupa pour leur soutien moral et leur investissement à ma formation depuis mon entrée à l'Université.

sommaire suivant






La Quadrature du Net